Demain fin des délais : La FAF tient son candidat pour le comité exécutif

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     



Prétendant n C'est demain le dernier délai pour que la Fédération algérienne de football (FAF) introduise éventuellement sa candidature pour un poste de membre du comité exécutif de l'instance africaine.


La Confédération africaine de football (CAF) procédera dans les jours qui viennent à la désignation de quatre nouveaux membres au sein de son comité exécutif, et ce à la suite de la décision prise de mettre fin au cumul des mandats de certains membres.
Cette mesure a ouvert une opportunité à l'Algérie de pouvoir présenter une candidature et siéger à l'avenir au sein du CE de la CAF. Depuis cette annonce, les spéculations vont bon train, plusieurs noms ont défilé, comme ceux du président de la Ligue de football professionnel (LFP) Mahfoud Kerbadj ou bien Mohamed Raouraoua, ex-président de la FAF qui serait mandaté, sauf que ce dernier a mis fin à cela en introduisant une mise au point dans un quotidien national. En effet, plusieurs écrits parus ces dernier temps ont tenté de jouer la carte Raouraoua, estimant qu'il était le choix le plus indiqué. Sauf que ce dernier a réagi en estimant qu'il n'avait aucune intention de briguer une place au sein de cette instance. L'opinion sportive nationale, pour sa part, attend avec impatience quel serait le nom de celui qui sera le candidat de la FAF, sachant au passage que le président Kheireddine Zetchi n'a pas l'intention de se présenter pour des raisons dont il a seul le secret. Beaucoup s'interrogent sur les raisons qui empêchent Zetchi de se présenter, alors qu'il a une belle opportunité de se présenter d'autant plus que l'enjeu dépasse un simple siège au sein du Comité exécutif, mais une place dans le giron de cette institution qui gère le football continental. Selon des indiscrétions, il s'agirait d'un membre du Bureau Fédéral qui sera appuyé par Zetchi dans une démarche de renouveau et de rajeunissement. Ce membre, dont on taira le nom pour l'instant, sera en concurrence avec le représentant de la Libye et devra bénéficier de quelques appuis au sein même de la CAF. Pour rappel, l'actuel comité exécutif de la CAF présidé par le Malgache Ahmad Ahmad compte 19 membres, dont un de la zone Nord qui compte l'Algérie, l'Egypte, le Maroc, la Tunisie et la Libye. Les fédérations des zones concernées ont jusqu'à demain, 7 décembre, pour confirmer la candidature d'un de leurs membres. La FAF transmettra aujourd'hui le dossier de son candidat qui ne fait pas partie des membres élus au comité exécutif, conformément aux statuts de la CAF qui interdisent à un pays d'avoir deux membres dans ledit comité. En attendant de revenir demain sur ce sujet, souhaitons bon vent pour le représentant algérien.
A. Salah-Bey