Candidats pour affronter l’Algérie en mars et mai : L’Espagne, le Portugal, l’Angleterre ou la Belgique au menu des Verts 

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Sparring-partners -  Pour profiter pleinement des dates FIFA, la sélection algérienne compte négocier des matchs amicaux face à des mondialistes de très haut niveau, les mois de mars et mai prochains.


L’équipe nationale version Madjer pourrait affronter des adversaires de qualité à l’occasion des prochaines dates FIFA réservées aux rencontres amicales.
Cette hypothèse est dictée par le dernier tirage au sort de la Coupe du monde-2018 effectué vendredi dernier dans la capitale de la Russie, Moscou. C’est ce qu’a confirmé le manager général des Verts, Hakim Medane, invité d’une émission de la télévision publique. « Au vu du dernier tirage au sort de la Coupe du monde-2018, notre équipe nationale sera bien évidemment sollicitée pour des matchs amicaux par des sélections de renom à l'image du Portugal, de l'Espagne ou encore de la Russie, adversaires de nations nord-africaines en Coupe du monde. Nous avons déjà établi notre programme d'ici au mois de mai 2018 avec deux tests amicaux lors des deux prochaines dates FIFA en mars et mai 2018, dont un face à un mondialiste alors que l'autre match sera face à un pays africain», a-t-il affirmé. «Jouer un match face à une équipe de renommée internationale va nous permettre de nous frotter davantage avec le haut niveau, même si notre objectif est toujours de privilégier un adversaire du continent, d'autant que nous avons toujours eu des difficultés à nous affirmer sur le plan africain», a-t-il ajouté. Il faut rappeler que parmi les grandes nations de football qui auront à affronter les sélections du continent africain notamment maghrébines ou nord-africaines, on note l’Uruguay et la Russie dans le groupe A avec l’Egypte. Il y a aussi l’Espagne et le Portugal, les mastodontes du groupe B qui auront à donner la réplique au Maroc. Dans le groupe D, l’Argentine de Messi, la Croatie et l’Islande, la révélation de l’Euro-2017 seront au menu des Super Eagles du Nigeria. L’autre représentant du Maghreb, la Tunisie, aura à défier dans le groupe G la Belgique, l’Angleterre et le novice Panama, dont ça sera la première participation historique. Le cinquième et dernier représentant de l’Afrique, en l’occurrence, le Sénégal, devra en découdre avec la Pologne, la Colombie et le Japon. De toutes ces nations, les Verts auront de fortes chances de donner la réplique aux adversaires des sélections nord-africaines à l’image des Lions de l’Atlas du Maroc, les Aigles de Carthage et les Pharaons d’Egypte. Autrement dit, la FAF s’attend d’ores et déjà à des sollicitations de la part de ses homologues du Portugal, d’Espagne, de Belgique, d’Angleterre, de Russie et d’Uruguay. Pour rappel, les quatre dernières citées pourraient se manifester les premières sachant qu’elles ont déjà eu à affronter les Verts précédemment. En effet, l’Algérie avait affronté la Belgique et la Russie en phase finale de la Coupe du monde-2014, l’Angleterre pour le compte du premier tour de la Coupe du monde-2010 en Afrique du Sud alors que pour l’Uruguay, c’était dans le cadre d’un match amical de préparation pour la Coupe du monde en Afrique du Sud. Evoquant ces possibles rencontres, Medane a déclaré : «Je pense que l'Algérie reste un bon sparring-partner. Disputer un match amical face à une équipe européenne ou bien sud-américaine va permettre à notre équipe de se frotter à des adversaires de qualité», a-t-il assuré.
Anis B.