10e journée : L'ESS et le CRB accrochés

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Parité - L'Entente de Sétif et le CR Belouizdad ont été tenus en échec respectivement par la JS Kabylie et le MC Oran.


Les deux rencontres comptant pour la 10e journée se sont soldées par un score vierge. Pour rappel, ces deux matches avaient été décalés en raison de la Supercoupe d'Algérie, disputée mercredi dernier à Constantine, et remportée par l'Entente de Sétif au tirs au but (4-2), aux dépens du Chabab de Belouizdad (temps réglementaire 0-0). Alors que beaucoup d’observateurs s’attendaient à ce que le récent vainqueur de la Supercoupe d’Algérie enchaîne un autre succès face aux Canaris en championnat, finalement cela n’a pas été le cas. La première mi-temps entre les deux clubs les plus titrés d’Algérie a été marquée par une légère domination des Canaris, qui ont bien débuté la rencontre avec des phases de jeu très intéressantes. Les Jaune et Vert auraient pu prétendre à une avance à la marque mais malheureusement pour eux, Djabout, Benaldjia et Ferhani n’ont pu conclure. Au retour des vestiaires, les Sétifiens se montreront plus entreprenants grâce aux changements opérés par le staff technique. En dépit un pressing haut et un bloc bien en place, la formation des Hauts Plateaux a péché par inefficacité à l’approche de la cage de Asselah. Les Djabou, Nadji, Bakir, Haddouche et Amokrane ont eu du mal à s’exprimer pleinement face à une véritable muraille dressée par les défenseurs de la JSK et ce jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Aouina. Suite à ce résultat, l’ESS comptabilise 16 points et demeure à la troisième place alors que la JSK (8e) occupe le ventre mou du classement avec un total de 13 points. Dans l’autre affiche, le CRB et le MCO n’ont pu se départager. Même s’ils évoluaient en déplacement, les Hamraoua ont bien débuté le match en se procurant une première occasion dès la 3’ par Bentiba. Poursuivant son round d’observation, le Chabab réagira après un quart d’heure par Naâmani sur coup franc. Les camarades de Bentiba sont passés à côté de l’ouverture du score par Souibaâ dont le tir a été dégagé de la ligne par Heriet (25’). A la demi-heure, à la suite d’un service de Lakroum, Draoui reprend de la tête mais rate le cadre. Après la pause, le jeu s’intensifia dans l’entrejeu avec beaucoup de duels. Bentiba, Souibaâ et Aoued du côté mouloudéen et Belaïli pour le Chabab étaient tout près de l’ouverture du score, mais en vain. Malgré le forcing effectué par la bande à Tdorov dans les derniers instants de la partie, la résistance imposée par l’équipe d’El-Hamri a eu le dernier mot. Ainsi, le CRB (15 points) demeure au pied du podium en compagnie du MCA et à une petite longueur de son adversaire du jour à la 6e position.
Anis B.

La décadence : Sept matches sans victoire pour le CRB

Après un début de championnat en fanfare marqué par trois victoires en autant de rencontres, le CR Belouizdad n’a plus savouré la joie du succès depuis. En effet, ayant occupé le fauteuil de leader au point de donner l’impression que cette saison est peut-être la sienne, la formation de Laâqiba a finalement affiché un tout autre visage depuis la 4e journée. Les coéquipiers de Hamia ont enchaîné 5 résultats nuls pour ensuite concéder leur premier et humiliant revers face à l’USMA (4-0). Alors que les fans belouizdadis espéraient une réaction face au MCO, mais point de victoire. Sans compter sa défaite en supercoupe d’Algérie aux tirs au but, le CRB est à son 6e match sans la moindre victoire. Le Chabab a ainsi laissé filer 8 points sur 12 possibles à domicile. Cette décadence risque de se poursuivre sachant que l’équipe sera en appel à Tizi Ouzou pour en découdre avec la JSK qui semble amorcer son véritable déclic depuis l’installation du nouveau directoire et la prise en main de l’aspect technique par Azzeddine Aït-Djoudi, en témoigne le dernier résultat ramené de Sétif.
B.

La déception : Madoui : «Pourtant, j’avais averti mes joueurs »

A la fin de la rencontre face à la JSK, le coach sétifien Kheireddine Madoui paraissait quelque peu frustré par le résultat final de la rencontre. A ce propos, il dira qu’il va falloir mettre rapidement ce match aux oubliettes et se projeter sur le prochain. «Je ne suis pas content du résultat mais surtout de la manière avec laquelle mon équipe a joué face à la JSK. J’avais pourtant averti les joueurs sur l’excès de confiance. J’estime qu’on a très mal géré la première mi-temps. Le jeu s’est nettement amélioré avec les changements opérés en seconde mi-temps mais faute de concentration on a raté des occasions nettes de scorer. Il faut vite tourner cette page et penser au match de l’USMB, on fera avec beaucoup d’absences mais on n’a pas le choix que de nous relancer en championnat.», a-t-il déclaré.
A. B.

La satisfaction : Aït-Djoudi : «On doit maintenant confirmer»
Le désormais premier responsable technique de la JS Kabylie, qui a assisté à partir de la tribune Gaouaoui dans son coaching lors de la rencontre face à l’ESS estime que les Canaris auraient pu revenir avec un meilleur résultat. «Nous avons joué un match correct devant une bonne équipe de l’ESS. Je tiens à féliciter les joueurs pour leur réaction positive. Après tout ce qu’ils ont traversé, ils ont su relever le défi et réaliser ce bon résultat. On doit maintenant confirmer à l’avenir. Je crois qu’on pouvait faire la différence en première période notamment avec l’énorme occasion de Ferhani. On pouvait au moins inscrire un but. Globalement, je suis très satisfait du résultat. Nous avons besoin de travailler dans le calme. Nous avons un projet important pour cette équipe, nous allons faire notre possible pour réussir. Que les supporters se rassurent, la JSK est entre de bonnes mains. Avec ses enfants, elle n’aura rien à craindre.», a-t-il rassuré.
B.