FAF - EN, DTN, DEN : Belmadi, Saâdane, Charef, le nouveau casting !

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Réorganisation - Les jours qui viennent s’annoncent décisifs pour la Fédération algérienne de football qui devra annoncer des changements de taille.


Lors de sa dernière sortie médiatique, dimanche soir sur la Chaîne Echourouk News, le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheireddine Zetchi avait annoncé que les prochains jours étaient porteurs de changements notables au niveau de certaines structures de la FAF.
Il s’agit d’abord de la direction technique nationale (DTN) et de la direction technique des équipes nationales (DTEN), que le Bureau Fédéral voudrait pourvoir afin d’entamer le travail de ces deux importantes structures et de commencer à mettre en place le programme de développement tant espéré par le président Zetchi. Plusieurs noms ont été avancés çà et là, mais ce sont Rabah Saâdane et Boualem Charef qui seraient sur le point de prendre en charge respectivement la DTN et la DTEN. Les négocitations se poursuivent jusqu’à maintenant, et la réunion non statutaire de mercredi du Bureau Fédéral devraient apporter quelques avancées sur ces deux dossiers. Selon une certaine source, il reste quelques petits détails à régler avant d’en faire l’annonce. Dans la foulée, le sort de Lucas Alcaraz semble scellé et déjà des noms sont évoqués dans les coulisses, dont celui de l’ex-international Djamel Belmadi dont le profil intéresserait certains membres du BF. Alliant compétence, jeunesse, charisme et forte personnalité, Belmadi remplirait les conditions visées par la FAF pour remplacer le technicien espagnol qui aurait, lui, souhaité poursuivre sa mission à la tête des Verts. Selon certains de ses proches, Alcaraz serait déçu de sa séparation avec la Fédération au moment où il a commencé à connaître l’Algérie et maîtriser un peu plus son sujet. Malheureusement, les résultats et la manière n’ont pas accompagné Alcaraz et sa cote est au plus bas au sein de l’opinion et au niveau de différentes sphères de décision. D’où une séparation à l’amiable qui se profile dans un avenir très proche. Ainsi, six mois après son élection à la tête de la FAF, dans des conditions exacerbées, le président Zetchi est appelé à revoir son casting pour l’avenir de l’équipe nationale et de la DTN. Avec le règlement de ces dossiers, Zetchi et son équipe voudraient retrouver une sérénité qui leur permettrait de se consacrer à d’autres chantiers qui attendent le football algérien y compris dans ses fondements.
A. Salah-Bey