MCA : il est arrivé hier en fin d’après-midi : Bernard Casoni, nouvel entraîneur

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Coach -  A deux semaines du coup d’envoi de la saison 2017-2018, le MC Alger a, enfin, réussi à engager un nouvel entraîneur.


Il s’agit de l’ancien international français et défenseur latéral gauche de l’O Marseille, Bernard Casoni. Le technicien français est arrivé hier aux environs de 19 heures et a été accueilli à l’aéroport d’Alger par les dirigeants du MCA.
Tout le monde avait rendez-vous au siège du club où était à l’attente le président du conseil d’administration, Zaïd Laâdj, et le directeur sportif, Kamel Kaci-Saïd pour régler les derniers détails. Casoni s’est engagé avec un contrat d’une année et devrait rejoindre sa nouvelle équipe aujourd’hui à Vichy en France, où elle est en stage depuis hier. Le nouvel entraîneur du MCA possède une bonne expérience et son dernier club était le FC Lorient, mais les dirigeants de ce dernier ont dû s’en séparer après la relégation de l’équipe en Ligue 2 à la fin de la saison dernière. Casoni a eu plusieurs expériences en France et à l’étranger puisqu’il a occupé le poste d’entraîneur à l’Olympique de Marseille (1999-2000), à l’AS Cannes (2002-2003), au SC Bastia (2005-2009), à Evian TG (2010-2012), à l’AJ Auxerre (2012-2014), à Valenciennes FC (2014-2015) et dernièrement au FC Lorient (2016-2017 ). Il a également travaillé en Tunisie avec l’ES Sahel (2001-2002), le Stade Tunisien (2003-2004) et le Club Africain (2012), il a eu une pige en Hongrie avec Videoton FC en 2015 et il a aussi pris en main la sélection d’Arménie entre 2004 et 2005. Un palmarès assez étoffé et l’avantage c’est que Casoni connaît un peu le football maghrébin pour avoir exercé en Tunisie. Le coach va connaître, donc, sa nouvelle équipe aujourd’hui. Le MCA s’est déplacé, donc, hier à Vichy en deux groupes et devra séjourner une dizaine de jours (12 normalement) avec trois à quatre rencontres amicales durant son séjour en France. Selon une source proche de la direction du MCA, le club envisage l’organisation d’une rencontre amicale face à un des ténors du football marocain pour préparer le derby maghrébin face au Club Africain, comptant pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF. Pour le moment, les noms du WAC, du FUS ou du Raja circulent dans l’entourage du club algérois. A signaler que l’équipe algéroise a rejoint la ville de Vichy sans plusieurs joueurs pour des raisons diverses. Ainsi, le défenseur Ayoub Azzi et l’attaquant nigérian Barnabas Imenger Jr. n’ont pas reçu leur visa et pourraient rejoindre le groupe une fois le fameux document en leur possession. Par ailleurs, les internationaux de l’équipe nationale des locaux, Boudebouda, Chérif El-Ouazzani, Bendebka et Chaâl, vont tout simplement rater le stage puisqu’ils sont mis à la disposition de la sélection nationale, appelée à disputer une double confrontation face à la Libye qualificative au CHAN-2018. Par ailleurs, le directeur sportif, Kamel Kaci-Saïd, qui a réglé le problème avec Karaoui après que ce dernier a accepté de revoir à la baisse son salaire, a également réussi à convaincre Gourmi de suivre le chemin de son coéquipier. En revanche, les choses restent en stand-by avec Zerdab, qui n’a toujours pas réglé sa situation et insiste pour retourner au sein du club pour entamer les entraînements, alors que Seddiki, Mokdad et Kacem poursuivent les entraînements avec l’équipe réserve.
Djamel O.