JSK : Après la défaite face à Asswehly SC : Le rachat face au MC Oran demain

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Préparation -  48 heures après la défaite (1-3) face à la formation libyenne d’Asswehly SC, la JS Kabylie donnera la réplique, demain, au MC Oran au stade d’El-Marsa.


Un deuxième test, depuis l’entame de la préparation, qui permettra au duo Rahmouni-Moussouni de voir une nouvelle fois l’ensemble des joueurs à l’œuvre et surtout corriger les erreurs constatées lors de la précédente rencontre.
Les camarades de Juba Oukaci doivent se montrer, cette fois-ci, plus entreprenants afin de gagner en confiance et se mettre dans le bon couloir pour la suite de la préparation. Une phase très importante avant l’ultime ligne droite d’avant le début de la compétition, qui verra la JSK recevoir la JS Saoura le 26 août au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Avant cela, le staff technique sera appelé à bien exploiter les jours restants de ce stage, histoire de dégager l’équipe-type. Rahmouni a indiqué que l’équipe, qui affrontera les Hamraoua demain, va montrer un meilleur visage. «L’équipe va montrer un autre visage, on ne peut pas tout corriger en l’espace de deux séances d’entraînement, néanmoins, contre le MCO, le rendement de l’équipe sera meilleur. Les joueurs étaient très perturbés par tout ce que s’est passé ces derniers temps au niveau du club. Il y a eu trop de problèmes et tout cela a influé négativement sur le groupe. Mais je pense que tout s’est dissipé et j’attends une bonne réaction de l’équipe face au MCO», dira le coach des Canaris. Pour rappel, les Oranais se trouvent également à El-Mouradi Hôtel de Gammarth. Ils ont disputé, avant-hier, un match amical qu’ils ont gagné face à l’équipe tunisienne de Ben Guerdane. Toujours dans le cadre de la préparation, les Canaris auront à livrer une troisième joute amicale dimanche prochain face au NA Hussein Dey. Le staff technique des Jaune et Vert compte programmer deux autres matches avant de regagner le pays le 17 août prochain. Par ailleurs, les choses semblent s’accélérer au sien de la maison JSK depuis la dissolution du CA. Nombreux sont ceux qui veulent investir à la JSK. Mais jusque-là, les deux seuls industriels à avoir manifesté ouvertement le désir de prendre les destinées du club sont Madjene et Zouaoui. Ces deux hommes d’affaires attendent le 7 septembre prochain avec l’espoir de racheter des actions des anciens actionnaires et d’intégrer le conseil de surveillance qui sera installé à l’occasion. Mais d’ici là, beaucoup de choses peuvent se produire. En effet, il n’est pas exclu de voir Hannachi revenir à la charge, lui qui compte le plus grand nombre d’actions parmi les membres du précédent conseil d’administration.
M. K.