USMA : l’équipe travaille dans la sérénité en Turquie : Les Usmistes mettent les bouchées doubles

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Travail - A Kartepe en Turquie, où elle effectue son stage d’intersaison, l’USM Alger a été dans l’obligation d’annuler son premier match amical face à la formation de Mersin Idman.


La rencontre devait se dérouler, hier, mais l’arbitre a décidé de l’arrêter en raison d’un épais brouillard, qui rendait la visibilité nulle et ne permettait de jouer le match. Un report qui a chamboulé les plans du staff technique de l’USMA, obligé de programmer une petite séance d’entrainement.
Cette rencontre devrait être rejouée cet après-midi. Elle permettra à l’entraîneur Paul Put d’avoir plus d’idées sur son effectif. Le lieu du stage se trouvant à une altitude conséquente, 1600 mètres, devrait permettre au groupe d’être très performant lors du début de la compétition officielle. Le staff technique a promis de donner la chance à tous les joueurs et a su galvaniser les jeunes du groupe qui font de leur mieux pour bousculer la hiérarchie connue dans le groupe. Le premier responsable technique du club se réjouit de n’avoir aucun blessé, mais regrette l’absence de Sidibé, qui a raté ce stage pour des raisons administratives. En effet, l’ex-Mobiste n’a finalement pas pu obtenir un visa pour pouvoir accéder en territoire turc, a indiqué une source proche du dossier. Ce dernier est appelé à effectuer un stage avec les réservistes du club à Tikjda. D’ailleurs, il s’entraîne avec les U21 du club à Alger depuis plusieurs jours. L’USMA, qui projette de jouer à fond sa chance à la CAF Champions League, a réalisé un recrutement de premier ordre, avec de nouveaux joueurs dont le profil sied parfaitement à la politique du club et d’une qualité très recherchée. La direction du club, qui fait confiance au staff technique et à sa tête Paul Put, suit de près le groupe via la présence de Rachid Malek, le nouveau DTS du club, qui effectue un grand travail, encensé par les dirigeants du club. Le premier responsable technique de l’équipe de Soustara, qui a affirmé que le groupe réalise un bon travail en Turquie, n’a pas raté l’occasion de parler de l’ambiance qui prévaut au sein du groupe, mais aussi des conditions idéales dans lequel travaillent Saâyoud et consorts. L’USMA, dont le staff technique avait programmé quatre matches amicaux, devrait trouver deux autres sparring-partners. Après la rencontre prévue aujourd’hui, l’équipe disputera un second match amical vendredi face à l’équipe qatarie d’Al-Kharaïtiyat. C’est dire qu’on mise beaucoup sur ce stage qui précède la compétition pour recharger les batteries en prévision de la saison prochaine. Voulant prendre sa revanche sur le sort après avoir raté le titre de la saison passée, la bande à Paul Put a promis de faire le maximum pour être à la hauteur des espérances de ses milliers de fans qui ont toujours brillé par leurs encouragements, mais aussi par leurs exigences, estimant que l’USMA est un club qui ne devrait pas se contenter de jouer les seconds rôles. Avec un grand budget, un effectif de qualité et une direction aux petits soins, l’USMA n’a pas droit de décevoir cette saison même si elle sera attendue au tournant.
Zoubir Z.