JSK : Après 24 ans de règne sans partage / Hannachi destitué et sort par la petite porte

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Chute -  Réunis, hier, en assemblée générale extraordinaire, les membres du conseil d’administration de la SSPA/JSK ont pris de nombreuses mesures relatives à l’avenir du géant du football national.


Les membres présents, à savoir Rachid Kana, Rachid Azouaou, Malik Azlef, Mohamed Zeghdoud et Hanine Meftah, représentants du CSA, Bouzit, Mellal, Chioukh et deux autres membres par procuration (Yarichène et Ziat) ont décide, à l’unanimité, la destitution de Hannachi de son trône, après 24 ans de règne.
Après, il a été décidé la dissolution du conseil d’administration, remplacé par un conseil de surveillance et d’installer, à titre temporaire, une commission de surveillance provisoire composée de Malik Azlef et Mohamed Zeghdoud. Cette dernière a été chargée de gérer les affaires courantes du club jusqu'au 7 septembre prochain, la date fixée par les membres présents pour la tenue d’une autre AG. Cette dernière aura à l’ordre du jour l’installation d’un comité de surveillance composé de 5 à 12 membres parmi les anciens actionnaires. Une fois installés, les membres de ce comité auront à designer un directoire qui aura pour mission d’ouvrir le capital du club. A signaler que lors de cette assemblée générale, on a remarqué la présence de deux prétendants-actionnaires du club. Il s’agit de Lakhdar Madjène et Saïd Zouaoui. Ces deux derniers ont été invités et ont assisté aux travaux en qualité d’observateurs. Il y a également lieu de noter la présence en force des supporters du club aux alentours du siège. A la fin des travaux de cette assemblée générale, ces derniers ont fêté comme il se doit la chute de Hannachi en saluant la décision prise par les membres du CA de mettre fin au long règne de Hannachi. Ils ont ensuite sillonné les artères de la ville de Tizi Ouzou, célébrant cette fin de mission, tant attendue, de Mohand-Chérif Hannachi. Il faut dire que l’information de la destitution de Hannachi a fait le tour de la kabylie. Dans toutes les localités, y compris dans les coins les plus reculés de la wilaya, la chute de l’ex-homme fort de la JSK constituait le sujet d’actualité. A la fin de la réunion, c’est Malik Azlef qui a été chargé d’animer le point de presse avec les journalistes présents en force dans la salle. L’un des deux membres de la commission de surveillance provisoire s’est exprimé sur les travaux de l’AG. «Nous venons de prendre plusieurs mesures. Les membres ont d’abord destitué Hannachi à l’unanimité avant de dissoudre le conseil d’administration. Ce dernier a été remplacé par une commission de surveillance provisoire, composée de deux membres, Zeghdoud et moi. On va gérer les affaires de la JSK en attendant la tenue de la prochaine AG où on installera le conseil de surveillance qui sera composé de 5 à 12 membres, puis on désignera un directoire. C’est une nouvelle page de l’histoire du club qui s’ouvre et j’espère que cette fois ce sera la bonne. Toutes les bonnes volontés, qui peuvent ramener un plus et injecter plus d’argent pour permettre à ce géant d’Afrique de retrouver sa réelle place parmi les grosses cylindrées de tout le continent et pas d’Algérie seulement, seront les bienvenues», a déclaré l’ancien bras droit du président déchu.
M. K.