Ligue 1 / 27e journée : Rude bataille pour les mal classés

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Chocs n La 27e journée de Ligue 1, qui se jouera ce samedi et qui sera amputée de trois rencontres, sera décisive pour certaines équipes qui se battent pour leur survie parmi l’élite.

En effet, le CA Batna qui occupe l’avant-dernière place du classement, accueillera le DRB Tadjenanet dans un derby ou le faux pas est interdit. La victoire est impérative notamment pour les locaux qui n’auront pas le droit à la moindre erreur car dans le cas contraire, les Aurésiens seront les premiers à accompagner le MOB en division inférieure.
L’autre empoignade, qui promet d’être fortement disputée, est celle qui opposera la JS Kabylie au RC Relizane. Un match capital pour les deux équipes. Les camarades d’Ali Rial, qui restent sur une défaite face au DRB Tadjenanet, sont obligés de se racheter en s’imposant devant cette équipe relizanaise qui lutte, elle aussi, pour son maintien en Ligue 1 professionnelle. Ce n’est que comme cela que les Kabyles pourront éviter de compromettre leurs chances, déjà assez minimes, dans leur combat pour le maintien en Ligue 1. Dans le haut du tableau, le leader, l’ES Sétif, en perte de vitesse ces dernières semaines, tentera de reprendre son envol à l’occasion de la réception de la JS Saoura. La formation phare de la ville d’Aïn Fouara ne devrait pas rater l’aubaine d’ajouter les trois points dans sa besace pour éviter un plus de pression de se poursuivants immédiats, à l’image du Mouloudia d’Alger et son voisin l’USM Alger, qui lui collent aux basques. Pour sa part, l’USM Bel-Abbès, qui joue pour une place sur le podium, semble bien partie pour venir à bout de son invité du jour, l’O Médéa, en l’occurrence. Les gars de la Mekerra semblent en mesure de s’offrir le gain du match devant les Olympiens dont il faudrait néanmoins se méfier. Enfin, le MC Oran n’aura pas a priori trop de mal à renouer avec la victoire face au MO Béjaïa, qui a les deux pieds en Ligue 2. Les Hamraoua, qui ont beaucoup perdu de leur verve depuis la phase retour du championnat, auront sans doute à cœur de redonner à nouveau le sourire à leurs fans qui ont longtemps rêvé de voir leur équipe finir parmi le trio de tête avant de désenchanter. A signaler que la 27e journée sera tronquée de trois matches. Il s’agit des rencontres USMH-CSC qui aura lieu le 26 mai et celui qui va opposer le MCA au CRB, prévu pour le lendemain 27 du même mois en soirée puisque nous serons en plein mois de Ramadhan. Quant au troisième match, qui mettra aux prises le NAHD à l’USMA, il aura lieu le 29 mai, au stade olympique du 5-Juillet. Ces deux dernières rencontres ont été décalées en raison de la participation des deux clubs algérois à la compétition africaine.
M. K.

La programmation
CSC-MCA décalé au samedi 20 mai  
l Le match CS Constantine-MC Alger, comptant pour la 26e journée de la Ligue 1 et initialement prévu pour le vendredi 19 mai à 16h au stade Benabdelmalek de Constantine, a été décalé au samedi 20 mai sur la même pelouse, a annoncé hier la Ligue de football professionnel (LFP) sans donner les raisons de cette nouvelle reprogrammation. Avec ce nouveau changement, la rencontre entre le CSC et le MCA coïncidera avec le déroulement de cinq matchs de la 27e journée de L1 prévus également samedi. Le CS Constantine, qui est plus que jamais menacé de relégation accueillera, donc, le MC Alger, déterminé à jouer le titre. Il devra sortir le grand jeu pour venir à bout des Algérois. Un pari qui s’annonce difficile pour le CSC qui a un besoin urgent de points pour quitter la zone de relégation. Il faut dire que le partage de points ne fera donc l'affaire d'aucune des deux équipes qui jouent pour des objectifs diamétralement opposés.
M. K.

Le soulagement
Amrani applaudit la décision
l La décision de décaler le match de 24 heures a été positivement accueillie par le staff technique du CSC, à sa tête Amrani. Ce dernier voudrait effectuer d’autres réglages avant l’heure et tenter d’apporter du soutien moral à ses joueurs qui ont été quelque peu perturbés par ces problèmes de programmation. «Tout en nous permettant de récupérer certains éléments, ce report nous arrange dans la mesure où il nous permettra d’apporter de nouveaux réglages. Le match étant très important pour nous, on fera le maximum pour ne pas le rater et on jouera pour les trois points car il y va de notre avenir. Fuir la zone rouge passe par une victoire et le groupe en est conscient», a expliqué l’ex-driver du MOB. Le coach a affiché son mécontentement envers Manucho et Benayada. En effet, leur manque de professionnalisme a surpris l’entourage du club puisque ces deux éléments ont attendu l’approche de ce match pour exiger leur dû. Une manière de faire du chantage, ce qui n’a pas été du goût des fans, mais surtout du staff technique. Pour rappel, ce match qui se jouera au stade Benabdelmalek devrait attirer environ dix mille supporters dont 3 000 du club algérois comme l’a laissé entendre le manager général du club constantinois Arama, qui a appelé les Sanafir au fair-play et au bon accueil des supporters du MCA. «Il est vrai que la victoire est notre objectif dans ce match capital pour nous où l’on jouera pour les trois points. J’appelle nos supporters à faire preuve de fair-play envers les visiteurs tout en assistant leur équipe qui a tant besoin de cette victoire».    Z. Z.

La retransmission
L’ENTV persona non grata à Tizi
l Les dirigeants de la JS Kabylie, dont l’équipe va livrer le match le plus important de la saison puisqu’il sera déterminant pour sa survie en Ligue 1, auraient décidé de ne pas autoriser la Télévision nationale à accéder au stade pour la retransmission de la rencontre JSK-RCR. Les responsables kabyles argumentent leur attitude par le fait que lors du précédent match livré par les Canaris à Tadjenanet, il n’y avait pas la télévision. Les Kabyles veulent-ils réellement empêcher la télévision à faire son travail ou sont-ils en train d’exercer une pression ? Une chose est sûre, s’ils maintiennent leur position, le club risquerait des sanctions et la Ligue de football professionnel aura un dossier chaud sur le bureau.    Dj. O.  

CRB
Les conditions de Zaki pour rester
l Zaki continuera-t-il au CRB ? C’est la question que se pose l’entourage du club de Laâqiba. Les supporters du CRB s’inquiètent vraiment et souhaitent que les responsables du club sachent maintenir le technicien marocain pour poursuivre le travail déjà réalisé, ayant même ramené la sérénité au sein du club depuis sa venue. Zaki, qui a pourtant fait face à pas mal de problèmes, a su les dépasser en misant sur la sérénité du groupe qu’il a formé. La rumeur faisant état de contacts avancés avec le club marocain de l’Ittihad de Tanger, va bon train et a même été confirmée. Les dirigeants du Chabab, qui ont eu vent des négociations entre les deux parties, ont décidé de s’entretenir avec Zaki pour le dissuader de partir et de continuer son projet au Chabab qui a retrouvé sa verve sous la houlette de l’ex-keeper international. Ce dernier qui ne badine pas avec la discipline ne manque pas d’exigences notamment sur le plan de l’organisation et de la gestion qui ne lui plaisent pas dans le club. En effet, Zaki voudrait d’une bonne marche administrative comme la régularisation des joueurs dans les délais mais aussi de bonnes conditions de travail dont celles ayant trait à l’infrastructure pour que la réussite du registre technique suive et soit d’actualité. Conscients de la réussite de cet entraîneur dans le cas où ces conditions seraient réunies, la direction du CRB se démènera sûrement pour subvenir aux besoins d’une réussite totale.      Z. Z.

DNA - 28e et dernière journée
RCK-USBD, une accession au bout
l Le RC Kouba et l'US Béni Douala, co-leaders avec 56 points du championnat amateur de football, groupe Centre, se disputeront l'accession en Ligue 2, lors de la 28e et dernière journée de compétition, prévue demain à partir de 15h. Le RC Kouba sera en déplacement à Ouargla pour y affronter le MB Rouissat à huis clos, alors que l'US Béni Douala accueillera la JSD Jijel. En cas d'égalité au classement à l'issue de cette ultime journée, le RC Kouba décrochera le ticket pour la Ligue 2, grâce à un meilleur goal-average particulier. Les Koubéens s'étaient imposés au match aller (3-0) et ont fait match nul (0-0) au retour.