Coupe de la CAF / Platinum Stars FC 1 - MCA 1 : Un point de gagné… deux de perdus

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

10Gâchis n Au vu de la physionomie de la rencontre, tout le monde s’accorde à dire que le Mouloudia d’Alger a perdu deux points face au Platinum Stars FC.

Certes, l’équipe est revenue indemne de son déplacement en Afrique du Sudhé aurait pu être bonifié par une victoire qui tendait les vras aux camarades de Hachoud. Concernant le match, le Mouloudia s’est immédiatement installé dans le camp adverse et ont mis la défense de l’équipe sud-africaine en danger.
Bouhenna était le premier à ouvrir les hostilités en reprenant de la tête un centre de Gourmi dès la 2e minute. Le ballon a raté le cadre. Mais ce n’était que partie remise puisqu’après plusieurs corners, Boudebouda s’est élevé plus haut que tout le monde pour couper la trajectoire du ballon d’un corner botté par Aouedj. L’équipe locale a réagi, mais Chaouchi était plus prompt. Plus inspirés, les Mouloudéens ont eu la maitrise du ballon et ont admirablement fait circuler le ballon. Les Algérois ont cherché le deuxième but pour se mettre à l’abri, mais l’équipe adverse, poussée par ses supporters, ont porté le danger dans le camp mouloudéen. Il faut dire que le MCA quelque peu desserré l’étau, histoire de le score, mais c’était risqué puisque cela a permis aux Sud-africains de reprendre confiance. Le but rôdait dans le camp mouloudéen et après la tentative de Sipho Senne, qui a complètement dévissé alors qu’il était face-à-face avec Chaouchi, une grossière erreur au milieu de terrain de Kacem a permis à Katlego Khunou d’égaliser. En effet, le joueur algérien avait perdu la balle au profit de l’attaquant de Platinum qui est allé adresser un bolide à bout portant sous la transversale, impossible de détourner par le gardien de but Chaouchi. Le MCA qui avait souhaité rejoindre les vestiaires avec un avantage, s’est fait rejoindre au score quelques avant la pause. En deuxième période, les Algérois ont essayé de reprendre leur domination, mais les Sud-africains semblaient avoir repris confiance. Mais c’est Gourmi qui était le plus proche de redonner l’avantage à son équipe. Alors qu’il s’est présenté face gardien de but de Platinum, son tir a été détourné à l’aide d’un réflexe inouï en corner (53’). Tout le monde croyait au but Dans la foulée, Boudebouda avait failli inscrire le deuxième but, mais il a buté sur le portier adverse, qui avait sauvé son équipe à deux reprises en quelques secondes. Le Mouloudia avait les meilleures opportunités, mais le manque d’efficacité a coûté aux Vert et Rouge une victoire. Karaoui, Gourmi, Djemaouni et Nekkache avaient le but au bout de l’orteil, mais à chaque fois il y avait quelque chose qui les empêchaient. Malgré les derniers efforts des Mouloudéens, l’arbitre a sifflé la fin du match sur ce score de parité, mais le MCA peut s’en mordre les doigts car il y avait de la place pour empocher la totalité des points et entrevoir la suite de la compétition avec ambitions.
Djamel O.

La déclaration
Mouassa : «Nous aurions pu gagner»
l «Je crois que nous avons réussi un bon résultat ici en Afrique du Sud. Ceci dit, je reconnais qu’il y avait de la place pour un résultat meilleur. Nous aurions pu gagner sans que personne n’ait à redire. Nous avons très bien entamé la rencontre où nous avons inscrit très vite le premier but. Nous avions par la suite des opportunités pour marquer d’autres buts, mais nous avons manqué d’efficacité devant la cage adverse. Par la suite, nous avons encaissé un but sur une erreur individuelle. Ce but a énormément énervé les joueurs, qui n’ont pas pu développer leur jeu. En deuxième période, nous avions également les meilleures occasions, mais nous n’avons pas réussi à les concrétiser. Il y avait beaucoup d’espaces et nous nous sommes créés de nombreuses positions de buts. Hélas, nous avons encore buté sur le plan offensif, mais nous ne devons pas cracher sur ce point. Je dirai que c’est un bon point, même si au fond de moi-même je sais qu’il y avait de la place pour une victoire. Maintenant, nous avons un long voyage à effectuer et puis nous allons nous remettre au travail pour préparer nos prochaines échéances et cette demi-finale de la Coupe d’Algérie qui nous attend».    Dj. O.  

Le calendrier
Le Doyen connaît les dates de ses matches
l La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé hier le calendrier complet des matches de la phase des poules de la Coupe de la CAF. Le Mouloudia d’Alger, le seul représentant algérien dans cette compétition, connait désormais les dates des matches qu’il livrera jusqu’au 7 juillet, date arrêtée pour le dernier match. Ainsi, après la première rencontre qui s’est déroulée hier à Rustenburg face à Platinum Stars FC, les Vert et Rouge accueilleront le voisin tunisien du CS Sfaxien mardi 23 mai à 21 heures. Ensuite, ils effectueront un déplacement au sud du continent, exactement au Swaziland pour affronter le représentant de ce pays, Mbabane Swallows en plein mois du Ramadhan, le 02 juin prochain à 15 heures locales. Deux semaines après, l’équipe algéroise recevra deux fois de suite. D’abord, elle accueillera les Swazilandais pour le match retour le 20 juin, avant de recevoir Platinum Stars FC dix jours après, soit le 30 juin. La dernière rencontre aura lieu à Sfax le 7 juillet prochain.         Dj. O.


Les défections
Chita, Nekkache et Chérif El-Ouazzani sur le banc
l L’équipe mouloudéenne a présenté un groupe de 18 joueurs. Cependant, trois d’entre eux sont blessés ou relèvent de blessures. Ainsi, Nekkache a pris sa place sur le banc des remplaçants, lui dont la dernière sortie était lors du déplacement en Tanzanie, il y a un mois. Le joueur a effectué son entrée en jeu à la place de Mansouri. Pour leur part, les deux milieux de terrain, Chita et Chérif El-Ouazzani, qui devaient débuter la rencontre, ont simplement complété la liste des 18. Blessés au niveau du genou, les responsables de l’équipe n’ont pas voulu prendre de risque avec les deux jeunes mouloudéens.     Dj. O.

Le point
MCA - CSS, la première place en jeu
l Le Club Sportif Sfaxien (CSS), le grand rival du MC Alger dans ce Groupe B de la Coupe de la CAF, s’est imposé petitement face au représentant du Swaziland, Mbabane Swallows. C’était très compliqué pour les Tunisiens, qui ont eu du mal à trouver la faille au sein d’une équipe qui n’était pas venue pour faire du tourisme. L’unique réalisation de la rencontre  a été signée l’attaquant Alaeddine Marzouki à la 31e minute, mais il faut reconnaitre que le «Petit Poucet» du Groupe n’a pas démérité et constitue un adversaire redoutable. Le MCA est, donc, averti puisque les Algérois se déplaceront à Mbabane le 2 juin prochain pour le compte de la 3e journée. L’avant-centre de l’équipe swazilandaise, Sabelo Ndzinisa, a montré un grand potentiel et avait même raté un but tout alors qu’il se trouvait seule devant le gardien de but tunisien. Mbabane Swallows possède également un bon gardien de but, qui a détourné presque toutes les tentatives du CS Sfaxien. La formation tunisienne occupe la première place du Groupe B avec 3 points, surtout que le MCA s’est contenté d’un nul face à Platinum Stars FC. En attendant, le match du 24 mai prochain les deux équipes maghrébines au stade du 5-Juillet risque de s’avérer importante pour la suite du parcours. Le Mouloudia d’Alger cherchera certainement à l’emporter pour s’accaparer de la première place.    Dj. O.
Correspondance particulière de Rustenburg (Afrique du Sud)

Le message
Hannachi dégage, c’est vu à Rustenburg !
l La situation de la JS Kabylie ne laisse personne indifférent. Même en Afrique du Sud où une forte communauté algérienne est établie, spécialement de la région de la Kabylie, on a évoqué l’équipe phare de la région. Ainsi, plusieurs dizaines d’Algériens sont venus de Johannesburg spécialement pour supporter le Mouloudia d’Alger, mais aussi d’envoyer un message au président de la JSK, Mohand Chérif Hannachi. Une banderole a été déployée où l’on pouvait lire ; «Hannachi dégage, Rebrab Président». Les Algériens étaient plus nombreux que les supporters locaux et ont créé une superbe ambiance avec les célèbres refrains «One Two Three viva l’Algérie», «Anwa wigui Imazighen», «Mouloudia JSK khaoua khaou».         
    Dj. O.