EN / il a animé hier sa première conférence de presse - Lucas Alcaraz : «Ni mou, ni dur, je suis rigoureux»

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

11Contact n Le nouveau sélectionneur national, Lucas Alcaraz, a animé sa première conférence de presse devant les représentants des médias algériens.

Ces derniers sont venus en force pour faire connaissance avec l’ancien coach de Granada CF et pour une première sortie, et hormis l’handicap de la langue - surmonté grâce à la présence de Mohamed Saâd, chargé de la communication de la FAF qui manie bien la langue de Cervantès -, le nouveau sélectionneur national, l’espagnol Lucas Alcaraz a réussi son pari : celui de faire baisser la pression sur sa nomination à la tête des Verts.
Plutôt élégant dans sa tenue, une gueule qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de Kenny Dalglish, l’ancien international écossais de Liverpool FC, et un langage franc et simple. Le nouveau coach des Verts s’est présenté hier à l’amphithéâtre Omar-Kezzal du Centre technique national de football de Sidi-Moussa avec beaucoup de confiance et de sérénité, lui qui a longtemps roulé sa bosse dans la Liga espagnole, et donc habitué aux journalistes de son pays, qui ne sont pas des enfants de cœur. D’entrée, il fait un speech sur sa venue, son désir de réussir ce grand défi qu’est celui d’entraîner la sélection algérienne, avant de répondre à la première question d’un confrère, celle liée au sentiment de déception qui a envahi les Algériens en disant : «Un choix, quel qu’il soit ne fait jamais l’unanimité, mais j’ai suffisamment d’expérience à travers mes quinze dernières années où j’ai travaillé de manière régulière au sein de clubs de première et de deuxième divisions espagnoles, et d’envie de réussir ma mission pour assurer l’opinion dont je respecte le sentiment. J’estime également disposer de la méthode pour réussir, mon staff et moi, notre mission. D’ailleurs, le président de la fédération a vite adhéré à ma méthode de travail». La prochaine étape pour Alcaraz c’est de convaincre l’opinion nationale à travers une qualification à la prochaine CAN-2019 au Cameroun et une place en demi-finale, ce qui ressort de son contrat passé avec la Fédération algérienne de football. Pour le reste de la conférence de presse, Alcaraz a répondu sans se dérober à toutes les questions, telle que la qualification de notre sélection au Mondial 2018 en Russie qui demeure très délicate vu le classement de l’équipe, «mais on luttera à fond et on jouera match par match pour les gagner tous les quatre», affirmera Alcaraz qui ne voulait pas vendre du rêve aux Algériens. Pour ce qui est de sa façon de gérer la sélection, le technicien espagnol a indiqué «qu’il n’était ni mou, ni dur, mais rigoureux. Je donne et j’exige de mes joueurs», résume-t-il la relation qu’il aura avec les internationaux dont la sélection se fera sur les critères de la compétitivité et de la forme actuelle, même si en football il peut y avoir des exceptions.
A. Salah-Bey

La sortie
Il sera demain à Zabana pour MCO-MCA
l Un peu plus, Alcaraz s’est dit prêt à se fondre dans la vie algérienne pour connaître la mentalité, les us et coutumes de notre peuple afin de bien mener sa mission. D’ailleurs, demain il sera à Oran pour assister à l’affiche prometteuse entre le MC Oran et le MC Alger, ce qui lui permettra de plonger rapidement dans l’ambiance du football local dont il prendra en charge la sélection engagée dans les éliminatoires du Chan-2018. Sur la façon de faire jouer l’équipe nationale, Alcaraz a précisé que ce sont les joueurs qui font la tactique et pas le contraire, et qu’il apprendra le français pour mieux s’exprimer avec les joueurs et les journalistes. Alcaraz et ses deux adjoints rentreront en Espagne ce samedi, mais reviendront très bientôt pour entamer leur travail et préparer la première sortie des Guerriers du désert contre le Togo, en juin prochain pour le compte des éliminatoires de la CAN-2019. Ce sera alors le premier teste grandeur nature d’Alcaraz et de ses poulains.    A. S-B

Stade de Rennes
Tayeb Meziani supervisé par Gourcuff
l L'attaquant du Paradou AC, l'international Espoirs Tayeb Meziani, actuel meilleur buteur de la Ligue 2 avec 11 buts, a été invité par le Stade Rennais afin de s'entraîner avec l'équipe bretonne. Le joueur a participé hier matin à sa deuxième séance avec le groupe professionnel. L’attaquant algérien, sous contrat avec le Paradou AC, est invité par le club. Formé au sein de l'Académie du Paradou AC, comme son ami et compatriote Ramy Bensebaïni, au club depuis l'été dernier, Meziani, 21 ans, est invité, par le Stade Rennais, à prendre part à plusieurs entraînements. Un prélude peut-être à un futur transfert dans le club entraîné par Christian Gourcuff, qui compte déjà dans ses rangs, outre Bensebaïni, deux autres internationaux : Raïs Mbolhi et Mehdi Zeffane.

Europa league
Ghezzal, Hanni et Bentaleb pour une place au dernier carré  
l Les trois internationaux algériens engagés avec leurs clubs en Europa League de football tenteront de se qualifier pour les demi-finales de l'épreuve à l'occasion des quarts de finale (retour) prévus aujourd’hui. Vainqueur à l'aller (2-1), l'Olympique Lyon de l'ailier Rachid Ghezzal tentera de revenir indemne de son déplacement périlleux à Istanbul pour croiser le fer avec le Besiktas. Les Rhodaniens seront certainement mis à rude épreuve face aux Turcs, réputés intraitables dans le très chaud stade «Vodafone Arena». Schalke 04 du milieu de terrain Nabil Bentaleb, battu à l'aller sur le terrain de l'Ajax Amsterdam (2-0) aura une mission difficile pour espérer remonter le score et faire la différence face à une formation de l'Ajax qui veut retrouver sa grandeur sur le plan européen. Même si le club néerlandais partira avantagé par le score de la première manche, l'équipe de la Ruhr aura à cœur de renverser la vapeur à Gelsenkirchen devant son public. Anderlecht de l'attaquant Sofiane Hanni, tenu en échec à Bruxelles par Manchester United (1-1) devra rester vigilant face aux Mancuniens qui ne veulent pas rater l'opportunité d'animer le dernier carré. Hanni, qui a signé le week-end dernier son 9e but de la saison, aura la lourde tâche de mener les siens vers la qualification, même si a priori les hommes de Mourinho sont favoris.

Dinamo Zagreb
Soudani suspendu 1 match
l Auteur d'un mauvais geste vendredi lors du derby face au Lokomotiva Zagreb sur la pelouse de ce dernier (1-2), Hillal Soudani a été suspendu par la commission de discipline de la Fédération croate de football. L'international algérien a écopé d'un match ferme après un mauvais geste face à un joueur adverse alors que l'équipe locale menait encore au score (1-0). Une suspension qui le privera du prochain match du Dinamo contre le Hajduk Split.

Paradou AC : cela s’est passé la veille du retour sur Alger
Klame Eldjediane fugue en Espagne

Fuite n Le joueur du Paradou AC des U19, Hamza Klame Eldjediane, a profité de son séjour en Espagne pour fuguer en pleine nuit, laissant toute la délégation dans la consternation la plus totale.

Après avoir pris part au tournoi international des U19 du MIC 2017, dans la région de Girona, dans le pays catalan en Espagne, la délégation du Paradou AC a rallié la ville de Barcelone dimanche pour y passer la nuit avant de rejoindre Alger le lendemain.
Dans la nuit du dimanche au lundi, un joueur, Hamza Klame Eldjediane, a décidé de fuguer en pleine nuit de l’hôtel où était hébergée la délégation du club d’Hydra. Le lendemain matin, le joueur n’avait pas donné signe de vie, alors que son cabas se trouvait dans la chambre. Mais en l’ouvrant, les responsables de la délégation ont constaté que la plupart de ses effets personnels avaient disparus, sauf son passeport qui était toujours en leur possession. Après quelques instants de consternation, d’incompréhension et de concertation, il a été décidé de signaler cette disparition au commissariat de police ainsi qu’au consulat d’Algérie à Barcelone. Il faut dire que personne ne soupçonnait une telle tournure des événements, tellement les joueurs étaient exemplaires et ne donnaient aucun signe comportemental suspicieux. Les jeunes du PAC respectaient pratiquement à la lettre les consignes de leur entraîneur, Kamel Guerbi, du directeur technique Pierrick Le Bert, et des responsables qui les accompagnaient. Et personne n’a vu venir cette escapade, certainement minutieusement préparée au préalable. De plus, ce joueur n’a à aucun moment soufflé mot à ses coéquipiers de ce qui se tramait, même si ces derniers ont constaté qu’il se mettait de plus en plus à l’écart. Depuis son départ, il ne répond pas au téléphone, ne laissant aucun message ni à ses coéquipiers et encore moins aux responsables du club. Cet incident a plombé l’ambiance du groupe qui, jusqu’ici, a bien vécu son séjour en Espagne, malgré l’élimination en huitièmes de finale aux penalties face à Villareal CF qui a finalement décroché le tournoi en battant en finale le FC Barcelone aux penalties également au bout de la troisième série (0-0, 13 t.a.b à 12). Enfin, la déception se lisait sur les visages de tous les dirigeants qui ne comprenaient pas pourquoi ce joueur a eu une telle attitude, alors que le club du Paradou a investi beaucoup d’argent pour offrir un tel voyage à ces jeunes afin de situer leur niveau et leur permettre de progresser, sans compter les conditions excellentes dans lesquelles ils étaient mis. Dommage.
A. Salah-Bey