Coupe de la CAF/ JSK - TP Mazembe (18h) : Les Canaris doivent s’inspirer du MCA

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

10Choc n Le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou sera, en cette fin d’après-midi, le théâtre d’une chaude empoignade entre deux géants d’Afrique, la JSK et le TP Mazembe.

Deux grandes formations qui vont se retrouver une semaine après pour se livrer la deuxième manche comptant pour les 16es de finales de la Coupe de la Confédération. Battus dimanche dernier à Lubumbashi par deux buts à zéro, les Canaris du Djurdjura vont tenter de réussir un exploit devant les Corbeaux qui ne sont autres que les tenants du titre.
Un pari qui semble difficile, mais pas impossible pour les Kabyles qui ne jurent que par la qualification. Un enjeu qui fera pousser des ailes aux Canaris qui vont se surpasser pour rattraper d’abord les Corbeaux qui ont une avance de deux buts et renverser ensuite la vapeur. Il est vrai que ce n’est pas aisé marquer trois buts et surtout sans encaisser devant un des géants d’Afrique. Toutefois  le sacrifice vaut la peine d’essayer et c’est ce que comptent bien faire les Kabyles ce soir dans un stade plein et qui leur sera totalement acquis. Une présence en masse qui ne devrait stimuler les camarades de Rial qui comptent sortir la grande artillerie pour offrir une qualification aux poules d’une compétition qu’ils ont eu à remporter par trois fois. Un statut a défendre face à un autre géant d’Afrique que les Kabyles connaissent assez bien pour l’avoir déjà croisé. D’ailleurs les Kabyles auront une revanche à prendre sur leur adversaire du jour qui les avait éliminés en demi-finale de la Ligue des champions. C’était sous la coupe d’Alain Geiger. Les hommes du duo Rahmouni-Moussouni qui jouent leur survie en Ligue1 sur le plan national auront donc une raison de plus pour aller chercher cette qualification qui ne leur sera que bénéfique pour la suite du parcours en championnat notamment lors des trois prochains matchs en retard qu’ils auront à disputer en moins de dix jours. Des paramètres qui nous promettent d’assister ce soir à un match plein des Canaris déterminés à surclasser les Corbeaux et faire la fête avec leurs supporters. Un rêve nourrit par toute la grande famille de l’ogre du football national avide de renouer ce soir avec l’ambiance d’antan. Aussi dans tous les cas de figure une  chose et déjà sûre, ce ne sera sans doute pas faute d’avoir essayé. Les camarades de Redouani vont donner tout ce qu’ils ont de meilleur pour rendre le sourire à leur public mais aussi pour reprendre confiance sur le plan local. Les Canaris semblent bien prêts pour emboiter le pas au Mouloudia d’Alger qui s’est assuré hier soir une place aux poules de la Coupe de la Confédération.
M. K.

Le face-à-face
Rahmouni : «On peut renverser la vapeur»
l «C’est un match qui s’annonce difficile pour les deux équipes, mais surtout la notre car nous avons deux buts de retard. Mais je pense que l’on peu renverser la vapeur en notre faveur. Le TP Mazembe est une équipe solide et c‘est à nous de trouver le moyen de la contrer. J’ai senti une grosse envie de bien faire chez les joueurs et je m’attends à un grand match de leur part. Je sais qu’ils vont tout faire pour se qualifier aux poules. C’est vrai que cette Coupe de la CAF n’est pas notre objectif premier, mais une qualification nous fera beaucoup de bien sur le plan moral. C’est la raison pour laquelle, nous allons tenter le tout pour le tout pour arracher le billet qualificatif qui va stimuler encore plus les joueurs pour la suite du parcours en championnat. Dans ce match on compte énormément sur le soutien et l’apport de nos supporters qui ont un grand rôle à jouer ce dimanche».    M. K.

Mwakasu : «Ce sera chaud»
l  «La JSK n’est pas un adversaire quelconque. C’est une grande équipe qui va tenter le tout pour le tout pour renverser la vapeur. Elle fera tout pour faire plaisir à ses supporters. Cela dit on sait déjà que ça sera chaud au stade de  Tizi Ouzou et que ce ne sera pas facile. On a certes deux buts d’avance mais la qualification n’est pas encore acquise. On doit rester serein  et se battre. On va se donner à fond pour valider notre qualification à la phase des poules. Quant à la pression du public de la JSK, j’ai demandé à mes joueurs de rester calmes et de ne pas céder, Je leur ai dit de poser le jeu, de jouer sur nos qualités et de faire la différence».                    M. K.

L’historique
6e confrontation, avantage TPM
l Les deux formations, la JSK et TP Mazembe, se sont affrontées cinq fois, toutes compétitions confondues, entre 2000 et 2017, dont deux en Champions League. Avec son triomphe 5-0 sur le TP Mazembe, en mai 2000, la JSK infligeait aux Corbeaux leur plus lourd revers en compétitions interclubs de la CAF. Au retour, les Congolais l’ont emporté (2-0) insuffisant pour la qualification. Dix ans plus tard, les deux équipes se retrouvent en demi-finales de la C1. Le match aller tourne à l’avantage des Corbeaux (3-1) avant de réaliser un héroïque (0-0) à Tizi Ouzou deux semaines après. La récente victoire de Mazembe à Lubumbashi (2-0) en Coupe de la CAF la semaine dernière a conforté l’avance en nombre des victoires des Congolais, qui ont gagné 3 matches contre une défaite et un match nul.     M. K.

L’entraînement
Deux séances pour le TP Mazembe
l Les Corbeaux du TP Mazembe, qui sont arrivés jeudi à minuit à Tizi Ouzou, ont effectué hier leur deuxième séance à 18h au stade du 1er-Novembre, après celle qui a eu lieu la veille à 16h. Deux séances qui ont sans doute permis aux joueurs de se familiariser avec la pelouse du 1er-Novembre et au staff technique congolais d’opérer les dernières retouches au sein de son effectif. A signaler que le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould-Ali, et le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, seront présents au stade du 1er-Novembre pour assister au match qui opposera ce soir à 18h la JS Kabylie au TP Mazembe.    M. K.

Vie des clubs
USMA
Les Rouge et Noir visent le podium

Travail n Le champion en titre, l’USM Alger, a entamé un nouveau cycle de préparation imposé par le nouveau calendrier établi par la Ligue de football professionnel.

Même si la position de leader n’est pas inaccessible, les Rouge et Noir sont tout de même assez loin, eux qui sont à la quatrième place au tableau, mais ils pensent finir la saison sur le podium et jouer une compétition internationale comme cela est le cas pour ceux chaque saison.
Jouant sur deux fronts, les gars de Soustara attendent toujours d’entrer en lice quant à la ligue des champions qui devient par la force des choses un objectif après que l’équipe eut animé la finale de cette compétition. L’équipe qui  e manque pas de qualités est pourvue de joueurs voués à un grand avenir. Le staff technique dont le premier responsable technique, Paul Put, est toujours optimiste. Meftah et consorts qui avaient pourtant les moyens de mieux faire ont raté le coche de chapeauter le groupe. Lors de cette trêve forcée, les Umistes qui ont effectué un premier stage projetaient d’en faire un autre mais la nouvelle programmation a obligé le staff technique de revoir ses plans puisque un stage prévu à Ain Benian a été tut simplement annulé. Même le match amical face au CRB a été annulé en raison du refus des Belouizdadis de faire avancer la date de cette empoignade. Le club cher à la famille Haddad a trouvé un autre sparring partner puisque le Raed de Boumerdes sera l’adversaire face auquel l’USMA croisera le fer le 18de ce mois, soit ce mardi. Hier, l’USMA a fait match nul face à l’équipe de Médéa au stade Imam Lyés. Une joute amicale bien disputée qui a été utile pour les deux équipes. L’USMA menait au score grâce à un but de Andria avant d’y être rejointe lorsque Herida a remis les pendules à l'heure. Un test qui a été utile pour le staff technique qui a vu de prés presque tout l’effectif, lui qui a utilisé presque tout l’effectif qu’il avait sous la main. L’USMA qui prépare sa reprise qui ne sera pas de tout repos face à la JJSK le 25  de ce mois compte bien réussir ce match retard qui s’annonce palpitant en raison de la position de son adversaire du jour qui ne se laissera pas faire. Paul Put qui souhaite de tout cœur récupérer les blessés dont Benkhemassa, Darfelou et Bekablia ; des éléments très prometteurs qui, guéris, apporteront grandement à l’équipe chère aux Msamîia. Outre le classico face à la JSK, les Usmises seront appelés à réussir face à un autre mal classé et menacé de relégation à savoir le CAB en match retard qui ne sera pas de tout repos. L’équipe qui entamera la phase des poules de la ligue des champions en mai prochain fera des matches qui restent du championnat la meilleure façon de préparer les joutes africaines comme l’a si bien affirmé Andria : «On doit bien préparer cette phase de poules pour s’illustrer et aller le plus loin possible en cette compétition». Un souhait de tout l’entourage du club.
Z. Zeggai