Coupes africaines / MCA - l’équipe aujourd’hui à la RD Congo : Confiance malgré les absences

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

11Voyage n Après avoir remporté le match aller sur le score de 2 buts à 0, le Mouloudia d’Alger ira défendre son acquis à Kinshasa.

Même si l’équipe algéroise sera amoindrie, elle ne manque pas d’arguments pour arracher sa qualification face à une équipe congolaise, qui est loin d’un foudre de guerre. Le Doyen possède les moyens pour se mesurer à une équipe qui a présenté ses atouts, mais qui est loin d’être infaillible même devant son public. La délégation mouloudéenne, qui a pris le départ vers Kinshasa ce matin, effectuera un vol de plusieurs heures avant d’arriver à destination. L’équipe s’est déplacée avec le moral au top. Le groupe est déterminé à ne pas revenir bredouille. Il affiche une grande concentration comme l’a exigé le premier responsable technique, Kamel Mouassa, qui a exhorté ses joueurs à oublier le match aller et à ne penser qu’à la mission qui les attend sur le terrain du stade du Martyr, fief du FC Renaissance, ce vendredi à 15h30. La formation algéroise, qui sera handicapée par les absences de plusieurs de ses éléments-cadres, contraindra le staff technique à piocher dans l’effectif où les remplaçants profiteront de l’occasion pour montrer de quoi ils sont capables. Dans cet ordre d’idées, Bouguéche, Seguer et Demmou manqueront à l’appel, alors que Karaoui, qui était incertain un moment, a finalement rassuré tout le monde en prenant place dans l’avion qui s’est déplacé au Congo. Les absents seront suppléés par d’autres éléments, qui vont défendre crânement et leurs chances et celles de leur équipe pour briguer une qualification, très attendue par les milliers de supporters mouloudéens, qui caressent le rêve de voir leur équipe accrocher une deuxième étoile continentale. Mouassa fait de son mieux, depuis le lendemain du match aller, pour maintenir le degré de concentration élevé chez ses joueurs. Il ne cesse de galvaniser sa troupe tout en la mettant en garde contre tout excès de confiance. Mouassa a demandé à ses joueurs de faire preuve de prudence car ce match retour ne sera pas une partie de plaisir et sera difficile surtout que de nombreux facteurs seront au rendez-vous. Ils pèseront en faveur de l’adversaire congolais, qui misera sur la pression qu’exercera son public sur le MCA, mais aussi sur les conditions climatiques des lieux qui peuvent avoir de la ténacité des camarades de Chaouchi. Pour faire face à tous ces paramètres, des conditions adéquates de séjour ont été réunies par les responsables du club. L’équipe est hébergée à l’hôtel «Pullman» et les responsables consulaires algériennes au Congo veillent à ce que les coéquipiers de Hachoud ne manquent de rien pour qu’ils se donnent à fond sur la pelouse du stade «Le Martyr», ce vendredi, où le billet du prochain tour est en jeu. La bande à Mouassa a toutes les chances de réussir, pourvu qu’elle réédite la seconde mi-temps du match aller et les joueurs savent qu’ils représentent tout un pays dans cette compétition continentale.
Z. Zeggaï

Le coach
Mouassa : «Etre à la hauteur du rendez-vous»

Pour le premier responsable technique du MCA, seule la concentration et la détermination peuvent payer face à cet adversaire qui affichera d’autres atouts u match retour : «Ce ne sera pas une mission facile face à un adversaire qui usera de tous les moyens pour renverser la situation en sa faveur.  Cet effet, il nous faudra maintenir notre concentration tout au long d la partie en étant sur nos gardes et ce en affichant la meilleure prudence. On doit guetter l’adversaire et sauter sur toue occasion qui se présentera devant les buts adverses. Cela ne se concrétisera pas sans concentration, bien sûr. Il est vrai que nous jouerons sans certains de nos éléments de métier mais ceux qui seront alignés devront confirmer leurs atouts. La qualification est dans nos cordes, à nous de prouver qu’on la mérite. Pour c faire, on doit être à la hauteur de ce rendez-vous  en représentant dignement les couleurs nationales».
Z. Z.

Le capitaine
Hachoud : «On sait ce qui nous attend»

La capitaine de la formation algéroise estime que le groupe se doit de se surpasser pour revenir avec le billet de la qualification au prochain tour : « on sait que ce ne sera pas facile pour nous mais on ne manque pas d’atouts quad même. On sait ce qui  nous attend lors de ce match retour et on fera le maximum pour ne pas tergiverser. Nos chances sont intactes, à nous de les faire valoir sur le terrain. On fera de notre mieux pour trouver les buts adverses où un but nous sera d’une grande utilité notamment en début de match. L’adversaire est à prendre au sérieux certes mais il ne faut pas le respecter outre mesure car cela pourrait se retourner contre nous. Faire preuve de prudence tout en usant de nos qualités pour trouver les filets adverses en étant efficaces devant et surtout concentrés est notre arme absolue pour réjouir nos milliers de fans qui attendent impatiemment notre retour avec le billet de qualification qui fera plaisir à tous les Algériens».
Z. Z.

USMA
Un statut à défendre

Mission n Depuis hier à Ouagadougou, l’USM Alger prépare son match retour face au RC Kadiogo, qui domine le championnat local.
L’entraîneur Paul Put qui a préparé un plan à même de contourne les desseins des Burkinabés chez eux estime qu’il faudra faire très attention à cet adversaire qui a laissé entrevoir de bons signes de solidité au match aller et qui évoluera avec un autre visage au match retour où il tentera le diable pour passer aux poules, lui aussi : «Il ne faudra surtout pas tomber dans le piège de la sur-prudence en défendant tout le temps car il faudra chercher es buts adverses pour y planter , au moins, un but afin de se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise», a averti le technicien belge. La formation de Soustara qui évoluera sans son défenseur-fer de lance, Meftah ainsi que Benkhelassa devra attendre le rétablissement de deux autres joueurs qui demeurent incertains à savoir Benyahia et Abdellaoui qui se sont mis aux soins sur les lieux. Cependant, les camarades de Saâyoud peuvent compter sur les prouesses de l’ex meneur de jeu du DRBT ainsi que Adria qui semblent être en bonne forme même si le premier responsable technique du club n’a pas encore décidé du onze qui entamera la partie ce samedi à 16h30 au stade du 4-Août de Ouagadougou : «Vu la situation qi sévi dans le groupe où l’on ne manque pas de joueurs blessés, on ne peut désormais pas se fixer sur le onze à lancer ce samedi et on doit attendre le jour du match pour prendre les dernières décisions qui s’imposent», a  lancé l’ex sélectionneur du Burkina-Faso. Connissant le football Burkinabé comme il faut pour avoir été sélectionneur de ce pays, Put appréhende la réaction de l’adversaire : «Les Burkinabés peuvent se transcender devant leur public et montrer de meilleures dispositions. Pour ce faire, on doit se tenir prêts pour les tenir en respect en usant de notre intelligence dans le jeu  qui a fait la différence au match aller», a affirmé l’entraîneur de l’USMA qui semble confiance quant aux chances de son équipe qui a pris une avance de deux buts à l’aller. La direction du club qui a réuni toutes les conditions pour que le groupe réussisse dans sa mission a d’abord réglé le transport la délégation a convolé vers Ouagadougou via un vol spécial après que le amanger du club, Meftah, eut été da la capitale du Burkina deux jours auparavant où il a tout réglé pour que le séjour de l’équipe soit des plus confortables. L’expérience de plusieurs joueurs de l’USMA pourrait s’avérer utile pour l’équipe puisque des éléments comme Andria, Koudri et autres Zemmaouche, ont déjà effectué des expéditions similaires autant en clubs qu’en équipe nationale. A ce titre, les paramètres extérieurs tels que le climat, le terrain et autre l’arbitrage ne sont pas des inconnues en terre africaine pour ces éléments qui seront les meilleures lumières pour leurs jeunes camarades.
Z. Z.

Le retour
Beldjilali du voyage à Ouagadougou

Kaddour Beldjilali éloigné des terrains depuis décembre pour cause de blessure à la cuisse, s’est déplacé avec le groupe à Ouagadougou en vue du match face au RC Kadiogo samedi. Le milieu de terrain usmiste a réintégré le groupe et est apte pour cette seconde manche. Le dernier match du joueur remonte au 27 décembre sur le terrain de l'USM Bel-Abbès dans le cadre des 1/8 de finale de la Coupe d'Algérie. En revanche, le club algérois devra se passer des services de Mohamed Benkablia (blessé), Rabie Meftah (suspendu), Ziri Hammar (blessé) et Mohamed Benkhemassa (blessé). Les deux défenseurs Ayoub Abdellaoui et Mohamed Benyahia ont fait l'impasse sur la séance de lundi en raison de douleurs mais ont fait le voyage avec le groupe et poursuivent les soins sur place.