Omnisports : Basket-NBA : Ricky Rubio efface le record de Magic Johnson

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

08Alors qu'il reste un mois et demi avant la fin de la saison régulière 2016-17, 79 «triple doubles» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) ont déjà été recensés, un nouveau record sur une saison dans l'histoire de la NBA.

Avec ses 11 points, 13 rebonds et 10 passes décisives lors de la défaite de son équipe, Minnesota, à San Antonio (97-90 après prolongation) samedi soir, l'Espagnol Ricky Rubio a amélioré le précédent record (78) qui datait de 1988-89. Magic Johnson, star des Lakers, affolait cette saison-là les statistiques avec ses 17 «triples», soit deux de plus que Michael Jordan (Chicago). Tous deux sont toutefois très loin du meneur d'Oklahoma City, Russell Westbrook, qui compte depuis fin octobre 30 «triples» à ses statistiques personnelles de la saison. Il peut viser le record sur une saison du légendaire Oscar Robertson qui avait bouclé l'exercice 1961-62 avec 41 «triples».

Portland
Ezeli opéré du genou gauche

Le pivot nigérian de Portland Festus Ezeli va subir une intervention chirurgicale au genou gauche nécessitant une greffe prélevée sur un donneur décédé, rapporte la presse américaine dimanche. Portland a annoncé samedi dans un bref communiqué qu'Ezeli «serait opéré du genou gauche durant la semaine par le professeur Robert LaPrade à la clinique Steadman de Vail, dans le Colorado». «Sa saison 2016-17 est terminée», ont ajouté les Trail Blazers sans donner plus de précisions. L'intervention prévoit une greffe et a été retardée pendant plusieurs mois le temps de trouver un donneur compatible. Ezeli, 27 ans, mesure en effet 2,11 m. La source proche du club a précisé à ESPN que sa convalescence pourrait durer une année.

Golden State
Retour à la normale

Battu pour la première fois depuis avril 2015 deux fois de suite en saison régulière, Golden State a renoué avec la victoire à New York (111-105) dimanche. Après ses défaites à Washington (112-105) mardi et à Chicago (94-87) jeudi, Golden State devait réagir : au Madison Square Garden, les Warriors ont évité une troisième défaite consécutive, ce qui aurait une première depuis novembre 2013, mais ils ont été laborieux. «On est en mode survie», a admis Steve Kerr, l'entraîneur des champions 2015 et vice-champions 2016, privé depuis mardi et jusqu'à nouvel ordre de sa star Kevin Durant. «C'est bien de gagner un match sans lui, il va falloir s'y habituer, car il devrait absent un bout de temps», a-t-il prévenu. Sans Durant, les «Splash Brothers» ont fait parler la poudre : Stephen Curry a marqué 31 points et Klay Thompson en ajouté 29.

Cleveland
Les Cavaliers parient sur Derrick Williams

Le champion NBA en titre Cleveland s'est offert les services jusqu'à la fin de la saison de Derrick Williams, ancien grand espoir qui tente de relancer sa carrière, a-t-il annoncé samedi. Williams, 25 ans, avait rejoint les Cavaliers en février, initialement pour un contrat de dix jours, renouvelé une fois. Depuis son arrivée dans l'Ohio, Williams, 2e choix de la Draft 2011, tourne à des moyennes de 10,3 points et 3,1 rebonds pour 24,2 minutes de jeu par match. L'intérieur qui profite de l'absence sur blessure à un genou de Kevin Love, avait été libéré par Miami début février. Cleveland est déjà sa cinquième équipe, après Minnesota, Sacramento, les New York Knicks et Miami en moins de six ans.

Athlétisme
Dopage
Farah prêt à subir de nouveaux contrôles
La légende de l'athlétisme britannique, Mo Farah s'est dit prêt à subir de nouveaux contrôles antidopage, «n'importe où et n'importe quand», dans des propos rapportés dimanche par des médias britanniques. «Je serais heureux d'être contrôlé à nouveau, et que mes échantillons soient réanalysés à l'avenir, par n'importe quelle organisation», a déclaré l'athlète de 33 ans, qui a remporté le 5 000 mètres et le 10 000 mètres aux jeux Olympiques de 2012 et 2016, respectivement à Londres et Rio. Farah avait affirmé le week-end dernier être «un athlète propre» après la mise en cause par le Sunday Times de son entraîneur Alberto Salazar, accusé d'utiliser des produits pour améliorer les performances de ses athlètes.

Athlétisme
Euro-2017 (salle)  
Titre et record d'Europe pour Mayer en heptathlon
Le Français Kevin Mayer est devenu champion d'Europe en salle de l'heptathlon, hier à Belgrade, en améliorant au passage le record d'Europe (6 479 points). Le vice-champion olympique du décathlon a amélioré la marque du légendaire Tchèque Roman Sebrle (6 438 points) et réussi le 2e total de tous les temps, devançant l'Espagnol Jorge Urena (6 227 points) et le Tchèque Adam Sebastian Helcelet (6 110 points) pour remporter à 25 ans le premier grand titre de sa carrière. N°1 mondial virtuel depuis la retraite du double champion olympique américain du décathlon Ashton Eaton et chef de file des Bleus en tant qu'unique médaillé des Jeux de Rio présent à Belgrade, Mayer a accumulé les performances de choix durant deux jours.

Saut en longueur
 3e MPM de tous les temps pour Spanovic

L'athlète serbe Ivana Spanovic a conservé son titre de la longueur dames devant son public aux championnats d'Europe 2017 en salle, hier à Belgrade, avec à la clé la 3e meilleure marque de tous les temps en indoor (7,24 m). Personne n'était allé aussi loin depuis 1989 que Spanovic, qui a survolé le concours en mettant ses rivales à très bonne distance. La Serbe a ainsi devancé la Britannique Lorraine Ugen (6,97 m) et l'Allemande Claudia Salman-Rath (6,94m).

Marathon de Rabat
Domination éthiopienne

L'Ethiopien Fikadu Kebebe Debele a remporté hier la troisième édition du marathon international de Rabat. Fikadu Kebebe s'est imposé en bouclant la distance (42,195 km) en 2h 09 min 37 sec, devançant de deux secondes le Kényan Kigen Sammy (2 h 09:39.). Un autre Ethiopien, Samuel Getachew Demie, est arrivé troisième (2h 09:44.). Dans la catégorie dames, c'est aussi une Ethiopienne, Alemu Worknesch, qui l'a emporté, en dominant l'épreuve en 2 h 30:04. La Kényane Jeptoo Eunice obtient la seconde place (2 h 33:41.) devant l'Ethiopienne Bekelu Beji Geletu  (2 h 34:05.). Cette édition a connu la participation de quelque 9 000 athlètes spécialistes de la discipline, en provenance de différents pays.

800 m hommes
Triplé pour Kszczot

Le Polonais Adam Kszczot a remporté pour la 3e fois d'affilée le 800 m hommes des championnats d'Europe en salle, hier à Belgrade. Kszczot (1:48.87), également double médaillé d'or à l'Euro en plein air, a confirmé qu'il était le patron incontesté de la distance sur le continent en devançant le Danois Andreas Bube (1:49.32) et l'Espagnol Alvaro De Arriba (1:49.68).

(60 m dames)
Asha Philip championne d'Europe

La Britannique Asha Philip a remporté le 60 m dames des championnats d'Europe en salle, hier à Belgrade. Philip, vainqueur en 7 sec 02, a dominé l'Ukrainienne Olesya Povh (7.10) et la Polonaise Ewa Swoboda (7.10). Il s'agit de la 5e médaille d'or de la Grande-Bretagne dans la compétition après le doublé de Laura Muir sur le 1500 m et le 3000 m et les victoires d'Andy Pozzi sur le 60 m haies et de Richard Kilty sur le 60 m.

Cyclisme
Paris-Nice
Démare démarre bien

Le Français Arnaud Démare (FDJ) a remporté hier la première étape de Paris-Nice, courue autour de Bois d'Arcy, dans l'Ouest parisien, marquée par le retard de la plupart des favoris à l'arrivée. Démare, qui a endossé le maillot jaune de leader, a devancé un autre Français, Julian Alaphilippe, en avant-garde d'un groupe réglé par le Norvégien Alexander Kristoff. Sous le vent violent, l'Espagnol Alberto Contador et l'Australien Richie Porte ont été piégés par une cassure survenue après une quarantaine de kilomètres. Ils ont été contraints à une course-poursuite de plus de 100 kilomètres et ont perdu près d'une cinquantaine de secondes. Démare (25 ans) s'était imposé l'an passé dans le premier sprint massif de Paris-Nice, quelques jours avant de gagner Milan-Sanremo.

Triathlon
WST Abou Dhabi
Javier Gomez vainqueur  

Pour son retour sur le World Triathlon Series (WTS), le circuit principal de courte distance, l'Espagnol Javier Gomez a une nouvelle fois prouvé qu'il était l'un des tout meilleurs triathlètes, en s'imposant devant le Britannique Thomas Bishop et le Français Vincent Luis, samedi. En l'absence des Britanniques Alistair et Jonathan Brownlee, en or et en argent à Rio aux JO-2016, Gomez décroche à 33 ans son 11e succès en WTS et le 38e podium en 58 départs. Vice-champion olympique à Londres en 2012 derrière Alistair Brownlee, il avait dû renoncer aux jeux Olympiques de Rio l'an passé, en raison d'une fracture du bras gauche.