A l’étranger / FC Barcelone - Stoichkov : «Je veux Sampaoli entraîneur du Barça»

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

09L'ancien attaquant du FC Barcelone a donné son avis quant à l'entraîneur qu'il souhaiterait voir succéder à Luis Enrique.

Hristo Stoichkov a déclaré : «Si ça ne dépendait que de moi, je le ferais signer car c'est un gagnant.» En effet, Jorge Sampaoli réalise une saison extraordinaire avec le FC Séville et pourrait même gagner le titre de Liga devant le Real Madrid et le FC Barcelone. Le succès du coach argentin n'est pas nouveau puisqu'il avait remporté la Copa América en tant que sélectionneur du Chili. Interrogé par le quotidien argentin Olé, Stoichkov a donné son avis sur la question. «Si je devais moi-même choisir, je te dis que je veux que Sampaoli soit le nouvel entraîneur du FC Barcelone. Je le connais très bien, ce qu'il a fait avec le Chili ce n'est pas facile et gagner une Copa América comme il l'a fait c'est excellent», a-t-il déclaré.

France - Décès
Raymond Kopa n'est plus
l  L'ancien footballeur français Raymond Kopa, Ballon d'or 1958 et triple champion d'Europe avec le Real Madrid, est décédé vendredi à l'âge de 85 ans des suites d'une longue maladie, ont annoncé ses proches. «Il est décédé à 8h15 après une rechute de sa maladie. Raymond a été hospitalisé dimanche», a indiqué son gendre William Boucher. De son vrai nom Raymond Kopaszewski, ce milieu de terrain offensif, né dans une famille de mineurs du nord de la France mais de grands-parents paternels polonais, s'est fait remarquer dans le championnat de France à Angers, avant de jouer au Stade de Reims de 1951 à 1956, puis en Espagne au Real Madrid, aux côtés d'Alfredo di Stefano et des meilleurs joueurs de l'époque. Avec le club espagnol, il a remporté trois fois la Coupe d'Europe des clubs champions en 1957, 1958 et 1959, après avoir perdu la finale de 1956 avec Reims contre le Real. En 1959, il revient à Reims où il évoluera en professionnel jusqu'en 1967, avant de prendre sa retraite à l'âge de 36 ans.

Borussia Dortmund
Aubameyang indécis sur son avenir
l  Le buteur du Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang, préfère pour l'instant esquiver les rumeurs dont il fait l'objet. Pierre-Emerick Aubameyang va-t-il rester au Borussia Dortmund l'été prochain ? Aucune hypothèse n'est à exclure. C'est en tout cas le message du buteur international gabonais, qui a esquivé le sujet de son avenir. Interrogé sur les nombreuses rumeurs dont il fait l'objet, l'ancien Stéphannois a déclaré se concentrer exclusivement sur la seconde partie de saison du Borussia. «Aujourd'hui, je ne sais encore rien, honnêtement», a t-il expliqué dans des propos accordés à Calcio Mercato. «Mon premier objectif est celui de me concentrer sur la saison qui est en cours. Je préfère ne pas donner d'importance à ces rumeurs. Les dernières semaines ont été compliquées avec les déclarations que j'ai pu faire, donc je préfère désormais ne plus rien dire sur mon futur».

Manchester United   
Mourinho : «Je vois Ibrahimovic rester»
l  José Mourinho en est persuadé : Zlatan Ibrahimovic va rester à Manchester United l'été prochain. Arrivé cet été chez les Red Devils en provenance du PSG, le Suédois avait signé un contrat pour une année avec une autre en option. Les dirigeants du club mancunien ne voulaient pas proposer un contrat de longue durée au joueur âgé de 35 ans ne sachant pas dans quelle condition physique il était et s'il pouvait donner satisfaction en Premier League. Un peu plus de six mois après la situation à bien changée. Auteur de 15 buts en Premier League cette saison, le Suédois n'a pas encore annoncé s'il souhaitait rester à Manchester United au-delà de la saison en cours. Pourtant, Mourinho est lui persuadé que son joueur va rester chez les Mancuniens. «Il est très heureux de son succès et de sa situation, je le vois rester avec nous», a commenté Mourinho en conférence de presse.

Stuttgart
Grosskreutz viré après une bagarre
l  L’alcool, c’est mal. S’il s’était déjà illustré après avoir écopé d’une amende de 60 000 euros pour avoir uriné dans le hall de son hôtel en 2014, Kevin Grosskreutz s’est encore fait remarquer pour de mauvaises raisons. L’ex-international allemand a été licencié vendredi par Stuttgart (D2) pour avoir été impliqué en état d’ivresse dans une bagarre nocturne en début de semaine. Dans la nuit de lundi à mardi, le joueur de 28 ans a été blessé dans une bagarre et a été hospitalisé. Le club lui reproche d’avoir été ivre et surtout d’avoir entraîné avec lui dans cette soirée trois joueurs de l’équipe des moins de 17 ans. Son contrat, valide jusqu’en 2018, prend fin avec effet immédiat, indique le club dans un communiqué. Dans une conférence de presse convoquée à la hâte, le défenseur, en larmes, s’est excusé, a indiqué qu’il avait accepté la rupture de son contrat, et annoncé qu’il ne voulait «plus rien avoir à faire avec le football professionnel». Il a souhaité bonne chance à Stuttgart, actuellement en tête de la D2 allemande, pour la montée en première division.

Atlético Madrid
Plus de peur que de mal rassure Torres
l  L'attaquant de l'Atlético Madrid, Fernando Torres a remercié ses supporters vendredi après avoir subi jeudi un traumatisme crânien en championnat d'Espagne, assurant qu'il y avait eu plus de peur que de mal. «Merci beaucoup à tous pour vous être inquiétés pour moi et pour vos messages d'encouragement. Ca n'a été qu'une frayeur. J'espère revenir bientôt», a écrit l'international espagnol sur son compte twitter peu après minuit. Son crâne avait heurté jeudi soir celui du milieu défensif Alex Bargantiños, lors d'un match de championnat contre la Corogne (1-1). Il était violemment retombé sur la tête avant d'être évacué sur une civière et hospitalisé. Son club s'était très vite voulu rassurant. Souffrant d'un «traumatisme cranio-encéphalique», l'international espagnol (32 ans) a subi des examens et ne présente pas «d'altération ou de lésions traumatiques», avait fait savoir l'Atlético dans un communiqué. L'entraîneur «colchonero» Diego Simeone avait confirmé en conférence de presse que Torres était conscient et il s'était dit «préoccupé par le coup reçu» par le joueur, icône des supporters de l'Atlético.

Bayern Munich
Ribéry repousse sa retraite de trois ans
l  Frank Ribéry a estimé que le Bayern Munich était en mesure de renouveler l'exploit de 2013, un triplé Ligue des champions-Coupe-championnat. «On commence doucement à y penser, bien sûr. On a une bonne équipe, beaucoup de grands joueurs et avec Carlo Ancelotti un entraîneur qui fait les choses très bien», a-t-il dit dans une interview publiée dans la soirée de jeudi sur le site du quotidien allemand Bild. «J'ai déjà la même sensation qu'en 2013. C'est bien», a-t-il ajouté, «on est en forme, et à 100%». L'équipe de Carlo Ancelotti, critiquée pour son jeu indigent à l'automne, a trouvé un nouveau souffle depuis février, et reste sur 17 buts marqués lors de ses quatre derniers matches, y compris les 5 passés à Arsenal en 8es de finale de la Ligue des champions (5-1) et un 8-0 infligé à Hambourg. Ribéry, qui vient de reprendre après un mois à soigner une blessure, a aussi souligné que les siens n'allaient pas le 7 mars à Londres simplement pour assurer leur place en quarts de finale. Et sa fin de carrière, Frank Ribéry, 33 ans, la repousse, se sentant capable de prolonger encore son actuel contrat qui s'achève en 2018. «Je sens que je pourrais jouer deux-trois ans de plus. Je connais très bien mon corps», a-t-il dit. 

Italie
Izzo risque 6 ans de suspension
l Armando Izzo, défenseur central du Genoa, risque six ans de suspension pour sa participation présumée à une affaire de matches truqués, selon les réquisitions de l'instance disciplinaire de la Fédération italienne de football vendredi. L'affaire avait commencé en mai 2016 quand une dizaine de membres d'un groupe de la Camorra, la mafia napolitaine, avaient été arrêtés dans le cadre d'une enquête sur des paris et des matches truqués en Série B, la deuxième division italienne. L'enquête portait notamment sur deux matches de Série B de la saison 2013-2014 - Modène-Avellino, le 17 mars 2014, et Avellino-Reggina, le 25 mai 2014 - dont les résultats pourraient avoir été arrangés après l'intervention des mafieux. Armando Izzo était alors joueur à Avellino. Le joueur de 24 ans né à Naples a rejoint le Genoa et la Série A la saison suivante, en 2014-2015. Il fait partie des bons défenseurs centraux du championnat d'Italie et a été appelé à deux reprises en équipe d'Italie sans avoir pour l'instant porté le maillot de la Nazionale. «C'est un coup de massue et je ne m'y attendais pas. La vérité éclatera mais pour l'instant je vis un cauchemar. J'ai peur de tout perdre, l'équipe nationale et mes fils», a réagi le joueur.