EN / La FAF va se pencher incessamment sur le dossier : Renard, Cuper, Ranieri et Queiroz candidats à la succession de Leekens

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

1111 111 211 3Postulants n Les spécialistes s’accordent à dire que Mohamed Raouraoua est quasiment partant pour un nouveau mandat à la tête de la Fédération après la démonstration de l’AGO de lundi dernier.

Le fait de voir 97 membres présents sur les 100 de l’assemblée générale de la FAF debout et scander «Raouraoua président, Raouraoua président !» tout en brandissant une petite affiche où l’on pouvait lire : «Nous sommes tous Raouraoua» montre que ce dernier n’est pas prêt de partir même s’il entretient le suspense. Dans une dizaine de jours, on sera fixé sur cette affaire, presque tranchée en faveur du premier responsable de la FAF, qui se penche déjà sur le dossier de la barre technique de l’équipe nationale. Depuis le limogeage de Georges Leekens après la piètre prestation de la CAN-2017, le poste est vacant et les Verts ont même fait l’impasse sur les dates Fifa de ce mois de mars. Plusieurs noms reviennent pour une éventuelle prise en main de l’équipe nationale qui aura d’importantes échéances à partir du mois de juin prochain. Ainsi, les noms de Claudio Ranieri, fraichement limogé par Leicester City, d’Hector Cuper, dont l’avenir avec les Pharaons d’Egypte n’est toujours pas fixé malgré l’un excellent parcours à la CAN, d’Hervé Renard qui aurait décidé de quitter la sélection marocaine ou encore du sélectionneur portugais de l’Iran, Carlos Queiroz. Tous ces noms sont annoncés depuis quelques jours comme candidats à la succession de Leekens. Pour les deux premiers les choses semblent plus compliquées surtout que l’ancien coach de Leicester City a affiché ses préférences puisqu’il avait déclaré récemment qu’il souhaiterait travailler en Italie, alors que l’Egypte n’est pas prête de lâcher celui qui a requinqué la sélection après plusieurs années de léthargie. De ce fait, deux candidats se présentent en puissance pour prendre en main la barre technique des Verts. Il s’agit d’Hervé Renard, qui rêve toujours d’être sélectionneur de l’Algérie. L’ancien entraîneur de l’USMA connait parfaitement l’Algérie et ne semble pas en mesure de continuer l’aventure avec le Maroc. L’autre candidat est le Portugais, Quieroz, qui ne souhaite plus revenir en Iran. Il a même confirmé les contacts avec l’Algérie dans une déclaration à la télévision portugaise. Il y aura également un contact avec les responsables de l’Afrique du Sud. Il faut savoir que l’intérêt de la FAF pour Queiroz ne date pas d’aujourd’hui puisque le technicien était dans les plans du président Raouraoua et a failli même rejoindre la barre technique des Verts juste après le départ de Christian Gourcuff. Tout avait été conclu, mais les responsables de la Fédération iranienne de football avaient exigé un million de dollars pour résilier son contrat. Reste à savoir quelle est sa situation vis-à-vis de la sélection iranienne, avec laquelle il caracole en tête de son groupe de qualification pour la Russie 2018. L'Iran, 29e au classement par la FIFA, reste la meilleure équipe asiatique et invaincue en 2016.
Djamel O.

Les Verts à l’étranger - Les Verts à l’étranger - Les Verts à l’étranger
Leicester City
Mahrez, la priorité de Klopp

Selon TMW, Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, voudrait recruter Riyad Mahrez, le milieu de terrain offensif de Leicester City. Malgré des statistiques à la baisse cette saison, le milieu de terrain offensif international algérien Riyad Mahrez (26 ans) garderait la cote sur le marché des transferts. Après avoir notamment été approché par Arsenal l’été dernier, le Fennec serait notamment dans le viseur de Liverpool, a-t-on appris chez nos confrères de TMW. Sous contrat jusqu’en juin 2020 avec Leicester City, l’ancien Havrais serait ardemment courtisé par Jürgen Klopp, le manager allemand des Reds. Auteur de trois buts et trois passes décisives cette saison en Premier League, le natif de Sarcelles serait carrément la priorité du technicien allemand, qui pourrait par exemple se séparer de Daniel Sturridge à l’occasion de la prochaine période de mutations. Surtout que le numéro 26 des Foxes disposerait d’un bon de sortie accordé par sa direction.

KV Courtrai
Saâdi dauphin d'Aubameyang

L'Algérien Idriss Saâdi, auteur de 13 buts cette saison avec Courtrai, occupe désormais la deuxième place du classement des meilleurs buteurs africains évoluant dans les douze meilleurs championnats d'Europe selon l'indice de l'EUFA. Le joueur devient le dauphin de l'international gabonais de Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang (19 buts) et relègue l’Ivoirien Seydou Doumbia (12 buts) sur la troisième du podium. Saâdi (24 ans) n'a pas été retenu pour la Coupe d'Afrique des nations de 2017 au Gabon alors qu'il était sur la liste élargie des Verts dévoilée par l'ancien sélectionneur Georges Leekens. Deux autres internationaux algériens figurent dans le top 20 des buteurs africains. Il s’agit d’Ishak Belfodil (Standar Liège) 13e avec 9 buts et Ryad Boudebouz (Montpellier) 18e avec 8 buts.

Club Africain
Chenihi buteur contre l'Espérance

Malgré un but de son attaquant international algérien Ibrahim Chenihi, le Club Africain a été battu au Stade de Radés par l'Entente Sportive de Tunis dans le cadre de ce derby de la capitale tunisienne, comptant pour la seconde journée des playoffs du championnat de Tunisie (1-2). Les buts espérantistes ont été inscrits par Bguir (22?) et Badri (65?), Chenihi ayant relancé son équipe à la 70?. Les trois internationaux Algériens (Belkaroui, côté EST, Belkhiter et Chenihi, au CA) étaient titularisés. Servi plein axe à partir du côté gauche par l'international tunisien Khalifa, Chenihi avait assuré pour son 7e but de la saison. Un total qui lui permet de figurer au 2e rang des buteurs du Championnat tunisienne, derrière Khenissi (9 buts). Mais les Clubistes ne parviendront pas à renverser la vapeur et s'inclinent face à leurs rivaux de la capitale.

EN A’ 
En prévision du stage de dimanche prochain
21 joueurs pour débuter l’aventure

Regroupement n La sélection nationale des A’ sera en stage dès dimanche sous la houlette deToufik Korichi, directeur technique national (DTN) en attendant de désigner un nouveau sélectionneur.
En attendant la désignation d’un nouveau sélectionneur pour l’équipe nationale A’, appelée à entamer dans quelques mois les éliminatoires du CHAN 2018, c’est le directeur technique national (DTN) Toufik Korichi qui assurera l’intérim, à commencer par ce premier stage prévu du 5 au 7 de ce mois au centre technique national de football de Sidi Moussa. Pour se faire, Korichi a retenu 21 joueurs, dont trois gardiens de but que sont Rahmani (MOB), Zeghba (USMH) et Litim (DRBT). Pour le reste des compartiments, on retrouve sept défenseurs, six milieux de terrain et autant d’attaquants. Sur les sept défenseurs, les sétifiens sont en force avec trois éléments, en l’occurrence Kenniche, Ziti et Bedrane, ce qui renseigne sur les intentions de Korichi de donner davantage de stabilité à ce compartiment vu la bonne entente entre ces joueurs. Pour compléter le groupe, deux sociétaires de la JSK sont retenus, à savoir Ferhani et Redouani, ainsi que l’Usmiste Benyahia et le Harrachi Madani. En milieu de terrain, Korichi a tenu à convoquer les joueurs les plus en forme du moment, avec une connotation jeune. Ainsi, on retrouve un autre Sétifien, Djahnit, deux anciens académiciens du Paradou AC que sont l’Usmiste Benghit et le Mouloudéen Mansouri qui se croiseront ce samedi dans le derby algérois, mais aussi le duo détonnant de la JSS, Bourdim et Merbah. En attaque, le choix du DTN s’est porté sur d’autres éléments de la sélection Olympique que sont Amokrane (ESS) et Meziane (USMA), mais également Abid (NAHD), Nekkache (MCA) et Boulaouidet (JSK). En somme, Korichi a joué la carte de la jeunesse et celle de l’avenir puisque seuls deux joueurs, à savoir Boulaouidet et le gardien Litim qui sont les plus âgés (27 ans), alors que la moyenne d’âge est de 22 ans. Pour rappel, ce stage est le premier de l’année 2017 et sera suivi par un autre qui interviendra avant la date FIFA prévue du 20 au 28 mars où la sélection devra disputer deux matchs amicaux contre le Soudan à Alger. Interrogé sur ce choix, Korichi nous a indiqué que ce n’était qu’un début car d’autres éléments, à l’image du buteur du CRB et ex-OM, Hamia, le Bel-abassien Balegh, pour ne citer que ces ceux-là, peuvent intégrer la sélection dès les prochains stages. La DTN fait un suivi régulier des joueurs des championnats des Ligues 1 et 2 et convoquera au besoin tous les meilleurs éléments. Pour l’instant, la priorité a été donnée aux joueurs qui ont déjà figuré parmi la sélection A, comme Benyahia et Rahmani qui ont pris part à la campagne de la CAN 2017, ceux de l’équipe Olympique qui a participé aux derniers JO de Rio de Janeiro l’été 2016 et les éléments les plus en vue en ce moment. Enfin, il est utile de rappeler que l’équipe nationale A’ disputera les éliminatoires du CHAN 2018 en une double confrontation contre la Libye pour le compte de la zone Nord, avec un match aller les 11, 12 ou 13 août 2017 à Alger et une manche retour les 18, 19 ou 20 du même mois dans un lieu qui n’a pas encore été précisé vu que nos voisins libyens ne peuvent pas encore recevoir chez eux en raison de la situation sécuritaire qui règne dans ce pays.
A. Salah-Bey
Liste des joueurs  
l Gardiens de but : Rahmani (MOB), Zeghba (USMH), Litim (DRBT)
l Défenseurs : Kenniche (ESS), Ziti (ESS), Bedrane (ESS), Benyahia (USMA), Redouani, Ferhani (JSK), Madani (USMH)
l Milieux de terrain : Djahnit (ESS), Mansouri (MCA), Chita (MCA), Benguit (USMA), Bourdim (JSS), Merbah (JSS)
l Attaquants : Amokrane (ESS), Nekkache (MCA), Meziane (USMA), Boulaouidat (JSK), Abid (NAHD)