A l’étranger / UEFA Champions League : City en appel face à Monaco

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

09Manchester City et Pep Guardiola, qui alternent le bon et le moins bon cette saison, reçoivent Monaco, solide leader du championnat de France, mardi en 8es de finale aller de Ligue des champions, tandis que l'Atlético Madrid d'Antoine Griezmann se rend sur le terrain de Leverkusen.

Monaco et City n'ont pas préparé au mieux leur rendez-vous : le club français a calé à Bastia (1-1) vendredi en championnat et les Citizens ont réalisé un match nul très décevant chez une équipe de D2, Huddersfield (0-0), en 8es de finale de Coupe d'Angleterre samedi. Cela n'enlève rien à la saveur de leur duel à l'Etihad Stadium. D'un côté la meilleure attaque d'Europe, qu'on n'attendait pas à un tel niveau cette saison. De l'autre une des grosses écuries de Premier League entraînée par l'expérimenté Pep Guardiola qui a amené à deux reprises le FC Barcelone sur le toit de l'Europe (2009 et 2011). Dans l’autre match, les Allemands du Bayer Leverkusen vont, eux, recevoir l'Atlético Madrid, qui reste assez timide dans le championnat espagnol. Cependant, les Colchoneros vont miser sur leur duo Griezmann-Gameiro qui a parfaitement fonctionné ce week-end en championnat avec un triplé de Gameiro à Gijon (4-1), et deux passes décisives de Griezmann pour son coéquipier. Finaliste de la Ligue des champions en 2014 et en 2016, l'Atletico part favori face au Bayer, 8e du championnat d'Allemagne actuellement.

Programme
<Ce soir
Bayer Leverkusen - Atlético Madrid  
Manchester City - AS Monaco  

< Demain
Séville FC - Leicester City
FC Porto - Juventus Turin   

FC Barcelone
Juventus Turin
Dani Alves fracasse les dirigeants du Barça

Le FC Barcelone, qui a pas mal recruté l’été dernier, n’a cependant pas trouvé un remplaçant à Daniel Alves, parti du côté de la Juventus Turin. Dans un entretien accordé à ABC, Alves est revenu sur son départ de Catalogne : «J’aime quand on me veut. Et s’ils ne me veulent pas, je m’en vais. Partir gratuitement du Barça, ça été un coup avec classe. Durant mes trois dernières années, j’ai toujours entendu qu’Alves va s’en aller. Mais les dirigeants ne m’ont jamais dit quoi que ce soit en face. Ils ont été très désagréables. Ils ne m’ont pas montré du respect. Ils m’ont seulement offert de prolonger quand la Fifa les a sanctionnés. C’est alors que je suis entré en jeu et que j’ai signé une clause pour partir libre. Ceux qui dirigent le Barça aujourd’hui ne savent pas comment traiter les footballeurs.»

Real Madrid
Kroos dans le viseur de Man Utd

Déjà ciblé par le passé, le milieu de terrain du Real Madrid Toni Kroos pourrait faire l'objet d'un nouvel assaut de la part de Manchester United l'été prochain. D'après le média The Independant, les Red Devils songent à l'Allemand pour renforcer leur milieu de terrain. Selon la même source, le champion du monde 2014 pourrait notamment faire office de plan B en tant que recrue phare du mercato en cas d'échec concernant le dossier de l'attaquant de l'Atlético Madrid Antoine Griezmann. Reste que Kroos a récemment prolongé jusqu'en 2022 avec la Maison Blanche et qu'un départ ne paraît vraiment pas à l'ordre du jour.

Manchester City
L'agent d'Otamendi répond au Real

Une rumeur a indiqué que le Real Madrid ciblait le défenseur central de Manchester City Nicolas Otamendi pour remplacer Pepe, en fin de contrat en juin prochain. Dans les colonnes du quotidien As, l'agent de l'Argentin, Martin Sendoa, a répondu à l'intérêt des Merengue. «Le Real le suit depuis l’époque où il était à Valence, c’était aussi le cas du Barça. Mais cela ne s’est pas fait. Nico est heureux à Manchester City, mais qui n’aimerait pas jouer au Real Madrid, dans l’équipe la plus grande du monde ? Nous ne voulons pas trop en parler», a nuancé le représentant d'Otamendi. De toute façon, Manchester City ne devrait pas être enclin à perdre l'un de ses meilleurs éléments.

Leicester City
Les Foxes ont trouvé le nouveau Vardy

Été 2012. Leicester, alors en deuxième division, recrute un certain Jamie Vardy, attaquant qui arrivait tout droit de Fleetwood, alors en cinquième division anglaise. Quelques années plus tard, ce même Vardy était un élément clé du titre obtenu par les Foxes. Et les troupes de Claudio Ranieri tentent de rééditer un tel coup. Le champion d’Angleterre en titre a ainsi proposé un essai à Josh Gordon, attaquant de Stafford Rangers, qui évolue en D7 anglaise. Reste à voir si l’expérience sera aussi concluante que pour le premier cité.

FC Arsenal
Walcott inscrit son 100e but avec les Gunners

La victoire d'Arsenal à Sutton, hier lundi pour le compte des 8es de finale de la FA Cup, ne restera pas dans les mémoires. Sauf peut-être pour Theo Walcott. L'attaquant international anglais a profité de ce match pour signer sa 100e réalisation sous la tunique des Gunners. L'ailier de 27 ans a trouvé le chemin des filets adverses à la 55e minute de jeu en reprenant victorieusement un centre de Nacho Monreal. Sans contrôle, il a poussé le ballon au fond. En célébrant, a-t-il repensé au premier but qu'il avait inscrit avec Arsenal. C'était le 25 février 2007 en finale de la League Cup contre Chelsea. Walcott n'est que le 18e joueur de l'histoire d'Arsenal à atteindre la barre symbolique des 100 buts. Il a encore du chemin à parcourir avant d'espérer égaler ou dépasser le détenteur du record absolu, le Français Thierry Henry et ses 228 buts.

FA Cup
Un choc Chelsea-Manchester United en quarts

Le tenant Manchester United ira chez l'actuel leader de la Premier League Chelsea en quart de finale de la Coupe d'Angleterre, alors qu'Arsenal, qualifié hier au détriment de Sutton (2-0), recevra Lincoln, une autre D5. Outre le retour de Jose Mourinho à Stamford Bridge, Tottenham sera opposé à Millwall (D3), tombeur de Leicester samedi, lors d'un prometteur derby de Londres. Middlesbrough accueillera le vainqueur du huitième à rejouer entre Huddersfield (D2) et Manchester City (0-0 samedi).

Partizan Belgrade
Everton Ruiz quitte le terrain en pleurs

Le Brésilien Everton Luiz, joueur de Partizan, a défrayé la chronique ce week-end en craquant complètement face aux injures racistes des supporters. Le joueur brésilien a été pris à partie par les supporters. Son seul tort : être un joueur de couleur. Touché dans son amour-propre, il est sorti de la pelouse avec les larmes aux yeux. Everton a entendu des insultes venant des tribunes tout au long de la partie. S'il n'a rien laissé transparaître quand le jeu était en cours, il n'a pu cacher ses émotions et sa blessure au moment où les deux équipes rejoignaient le vestiaire. Filip Kljajic, le gardien de son équipe, l'a alors pris dans ses bras et montré son soutien. Devant les journalistes, la victime a évoqué des abus insupportables. «J'ai été insulté pendant tout le match, a-t-il déploré. Et même les supporters de mon équipe m'ont insulté. Tous, l'ont fait. Je n'oublierai pas ce match de sitôt. J'aime la Serbie et son peuple, mais s'il vous plaît, dites non au racisme !».

Antalyaspor Kulübü
Direction la Chine pour Samuel Eto'o ?

À 35 ans, Samuel Eto'o ne semble pas encore prêt à raccrocher les crampons. Auteur de 9 buts et de 3 passes décisives depuis le début de la saison avec Antalyaspor, l'attaquant camerounais a trouvé ses marques dans le championnat turc. Sauf que l'ancien joueur du FC Barcelone et de l'Inter Milan pourrait bien faire ses valises dans les semaines à venir. En effet selon les informations de Titan Sports, Eto'o pourrait découvrir le championnat chinois prochainement. Le Camerounais serait suivi par le Dalian Yifang Football Club, une équipe de deuxième division chinoise prêt à s'offrir plusieurs stars pour monter à l'échelon supérieur. Toujours selon le média chinois, Shi Fenghe, le directeur général du club, se serait rendu à plusieurs reprises en Turquie pour entamer des négociations avec Eto'o et le convaincre de rejoindre la Chine. Pour y parvenir, le Dalian Yifang compterait sur la présence de Juan Ramón López Caro sur son banc. Le technicien espagnol a côtoyé le Camerounais lors de son passage à Majorque.