Vie des clubs / JSK - il a entamé ses fonctions hier : Rahmouni : «Il faut sauver le club de la relégation»

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

10Objectif n Le nouveau staff technique de la JSK, composé de Mourad Rahmouni et Fawzi Moussouni, a entamé son travail hier après-midi à la tête de la barre technique des Canaris.

Les deux techniciens sont passés aux choses sérieuses au lendemain de leur engagement pour un contrat d’une durée de 18 mois. Les supporters qui étaient présents en masse, ont souhaité la bienvenue aux deux «pompiers» qui, malgré la difficulté de la tâche, ont accepté de relever le défi et sauver la JSK de la relégation.
Hier avant le coup d’envoi de la séance, Mourad Rahmouni s’est réuni pendant un bon moment avec ses joueurs dans le vestiaire. Après la prise de contact, le technicien n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour sensibiliser ses poulains qui sont dos au mur car la JSK est plus que jamais en danger. Il leur a fait savoir que désormais, chacun assumera ses responsabilités et que la mission sauvetage a déjà commencé. «Certes c’est une mission suicidaire vu la situation délicate du club, néanmoins un entraîneur doit relever le défi dans les situations difficiles et non pas seulement dans les situations faciles. Il s’agit de mon cher club la JSK et je ne peux pas lui tourner le dos. J’ai eu carte blanche et je vais essayer de remettre de l’ordre dans la maison. Je reste optimiste pour que la JSK revienne en force et retrouve sa vraie place en haut du tableau. L’équipe a perdu son football et elle fournit des prestations médiocres. Ce qui signifie que le mal est profond. Je discuterai avec les joueurs individuellement et je ferai tout pour les libérer. Mon objectif est de sauver le club de la relégation ce qui passe par la mobilisation de tout le monde. Je mettrai les joueurs devant leurs responsabilités pour revenir en force lors du reste du parcours. «Je dirigerai l’équipe face au Breweries FC en Coupe de la CAF. Le football n’est pas une science exacte et comme notre adversaire a gagné à l’aller, on pourra le battre au retour. On fera tout pour gagner la partie et passer au prochain tour. Aujourd’hui c’est la première séance d’entraînement, j’ai tenu avec Moussouni à discuter avec les joueurs pour leur remonter le moral puisqu’ils sont abattus. J’espère que notre message a été reçu. J’attends une réaction de leur part», a déclaré Rahmouni. De son côté, Fawzi Moussouni a tenu un autre langage aux joueurs. L'ancien joueur de la JSK et de l'EN a basé son discours sur le plan psychologique. «Je sais que vous jouez la peur au ventre, je vous comprends parfaitement, j'ai joué à la JSK, c'est un grand club et dans tous les grands clubs du monde, la pression existe toujours, hamdoulillah, moi, c'est tout le monde qui me respecte à Tizi Ouzou, je suis là pour vous protéger et vous écouter, néanmoins, il faut cravacher très dur, votre mission se limite sur le terrain, pour autre chose, vous pouvez compter sur moi et à n'importe quel moment». Tel était le message de l’ancien international des Canaris Par ailleurs l'entraîneur intérimaire, Mounaïm Kharroubi, ne travaillera pas avec le duo Rahmouni-Moussouni. Il a retrouvé son poste de DTS après avoir travaillé comme adjoint de Hidoussi et assuré l'intérim après le départ de ce dernier
M. K.

Ligue 1 - Mise à jour
Bonne opération du CRB  
l Le MC Oran s'est incliné devant le CR Belouizdad 0-2 (mi-temps : 0-1), alors que le MO Béjaïa et l'USM Alger ont fait match nul 0-0, mardi dans le cadre de la mise à jour de la 16e journée de Ligue 1. Le MCO a raté l'occasion de remonter à la 3e place au classement, alors que le Chabab, plus organisé sur le plan tactique depuis l'arrivée du technicien marocain Badou Zaki, se hisse à la 10e place avec 23 points. Les buts du CR Belouizdad ont été l'œuvre de son attaquant Hamia (13' et 78'). De son côté, le MO Béjaïa, lanterne rouge du championnat (13 pts, 16e), voit ses chances de se maintenir en Ligue 1 diminuer de plus en plus avec ce résultat de parité devant l'USMA qui conserve du coup la 6e place avec 28 points et un match en moins pour les deux formations. Le report des rencontres MOB-USMA et MCO-CRB a été motivé par la mise à disposition de joueurs de ces clubs au profit des équipes nationales A et militaire. Le match MCA-JSK de la même journée est reporté à une date ultérieure.

MOB
Les Crabes risquent de lourdes sanctions
l Le MO Béjaïa qui a réalisé hier une mauvaise opération en se contentant d‘un nul face à l’USM Alger risque en plus de lourdes sanctions. En effet au coup de sifflet final de la rencontre les supporters du MOB ont envahi le terrain du stade de l’Unité maghrébine, ce qui a valu l’intervention énergique du service d’ordre pour calmer les esprits et expulser les fauteurs de troubles vers l’extérieur de l’enceinte sportive de Béjaïa. Aussi au moment où beaucoup croyaient que le calme était revenu, après l’intervention du service d’ordre, les supporters des Vert et Noir, sous l’effet de la colère, se sont accrochés avec les agents de police qui ont dû faire usage de bombes lacrymogènes pour disperser la foule qui ne cessait d’insulter les joueurs et les dirigeants du MOB. A  signaler que Les 22 acteurs ainsi que les dirigeants des deux clubs ont rejoint les vestiaires sains et saufs, mais plusieurs policiers ont été blessés. Face aux incidents regrettables qui ont eu lieu dans et hors du stade de l’Unité Maghrébine, les membres de la délégation de l’USMA sont restés dans le vestiaire pendant deux heures. Le délégué du match à tout mentionné sur sa feuille et cet incident va sans nul doute coûter très cher pour le MOB. Il ne sera pas à l’abri d’une lourde sanction de la part de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel    M. K.

JSS
Une centaine de personnes vendredi au Nigeria  
l La délégation de la JS Saoura, composée d'une centaine de personnes dont des joueurs et staff technique, se rendra vendredi prochain au Nigeria en vue du match retour du tour préliminaire de la CAF Champions League, prévu dimanche face à Enugu Rangers. La wilaya de Béchar a contribué à la mise à la disposition de l’équipe d'un avion spécial pour transporter la délégation qui comprend aussi des journalistes locaux à destination d'Enugu au Nigeria. Ce vol spécial est prévu vendredi prochain à partir de l’aéroport Dghene Boudghene-Lotfi de Béchar, qui constituait  l'une des principales préoccupations du fait de l'éloignement de la ville nigériane d'Enugu, a pu être concrétisée grâce aux efforts déployés par le wali de Béchar. Le club de la Saoura, qui participe pour la première fois à une compétition africaine officielle depuis sa création en 2008 et qui a fait match nul à l’aller (1-1) face à la formation nigériane d'Enugu Rangers au stade du 20-Août 1955, espère revenir avec un résultat favorable.

MCS /Mohamed Benchouia à InfoSoir
«Tout pour assurer vite le maintien»

Mission n Fraîchement installé à la barre technique du MCS, Mohamed Benchouia emble optimiste et motivé pour améliorer la situation d’Essadda.

InfoSoir : Comment avez-vous trouvé le groupe ?
Mohamed Benchouia : Que voulez-vous que je dise, sinon que j’ai fait face à un groupe abattu par les derniers résultats de l’équipe. La situation du MCS n’est pas reluisante, mais j’ai ressenti un certain vouloir bien faire de la part de ces jeunes qui ne demandent qu’à être encouragés et orientés.

Il semble que les négociations ont vite abouti avec la direction du club, n’est-ce pas ?
Je ne vous le fais pas dire car les discussions avec les responsables du club, Belhezil et Messaâdi, ont été franches et très instructives. La preuve, l’accord a été vite trouvé. J’ai décelé dans le message du premier responsable du club un engagement qui ne dit pas son nom quant à l’amour qu’il porte à ce club.

Quel est l’objectif qui vous a été assigné ?
Étant donné la situation que traverse le club, le maintien est notre objectif et on doit l’atteindre avant la fin de saison car mon contrat expire en juin. Une fois la saison terminée, on discutera de la saison d’après. Entre temps, on tentera de préparer une équipe pour la prochaine saison.
Le maintien n’étant pas une mince affaire avec la situation actuelle du MCS, quelle sera la manière pour le réussir ?
C’est un défi à relever et, croyez-moi, il ne me fait nullement peur. Pour ce qui est de la manière, on fera du match par match notre façon de faire pour réussir le meilleur parcours qui soit. Je suis là pour améliorer le classement de l'équipe qui mérite mieux au vu des capacités réelles qu'elle recèle.

Comment avez-vous été accueilli lors de votre prise en main de l’équipe ?
Je ne vous cache pas que je m’attendais à cet accueil chaleureux car je connais les gens de cette région. Le fait d’être chaleureusement accueilli m’oblige à faire le maximum pour être à la hauteur de cette confiance de tout un entourage car Saïda est une ville sportive où l’on s’y connaît en matière de football notamment.

Quelle est la composante de votre staff ?
Outre Aïssa Bakli qui est un bon préparateur physique qui a fait ses preuves à l’OM et au RCR, il y a Goumidi mais aussi Arrar qui constitueront le staff technique. On collaborera pour l’intérêt du MCS. J'estime qu'il y a de quoi faire de bonnes choses avec le MCS où chacun doit mettre du sien et on fera progresser l'équipe.

Votre premier test à la tête du club aura lieu face à votre club du cœur, l’ASO, quel commentaire faites-vous ?
C’est le football et il faudra faire avec. Il est vrai que l’ASO est mon club de toujours où j’ai connu mes meilleures années de footballeur mais aussi d’entraîneur mais cette fois-ci, je dois agir en professionnel en défendant comme il faut les couleurs du club qui m’emploie. Tout ce que je souhaite est que le fair-play soit de la partie.
Propos recueillis
 par Zoubir Zeggai