Equipe nationale / Fin du stage des A’ : Leekens promet de s’appuyer sur certains locaux

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

11Discours n Le mini-stage consacré aux joueurs locaux du championnat de Ligue 1 a pris fin hier au centre technique de Sid-Moussa avec la promesse de Georges Leekens de s’appuyer sur certains d’entre eux.

Le stage de trois jours de l’équipe nationale des A’ a pris fin hier au centre technique national de football de Sidi Moussa. C’est le premier regroupement du genre pour les 26 joueurs évoluant dans le championnat de Ligue 1 qui ont fait l’objet d’une attention particulière du sélectionneur national, Georges Leekens et de ses adjoints, dont le nouveau venu Patrick De Wilde qui s’occupera à l’avenir de la sélection des U23 qui devra prendre part aux éliminatoires des Jeux Olympiques de 2020. Georges Leekens s’est adressé à plusieurs reprises aux joueurs pour leur expliquer le contenu de son programme, la portée de son travail, notamment dans le cadre de la relance de la sélection des A’ en prévision des échéances de qualification au CHAN 2018, mais surtout de les motiver davantage pour espérer faire partie de l’équipe A. Que ce soit dans son discours inaugural, au niveau de la salle de conférence du CTN ou bien tout le long du stage, Leekens a essayé de battre cette idée reçu que les joueurs locaux n’ont pas vraiment leurs chances de figurer parmi la sélection A. ‘’Je peux retenir certains d’entre vous pour renforcer la sélection A’’, dira le technicien belge à ses joueurs. Est-ce que ces derniers ont capté le message ? Les avis sont nuancés. Ainsi, pour le capitaine et défenseur de l’USM Alger, Rabie Meftah, l’essentiel est de faire son travail : ‘’Que ce soit en club ou en sélection, moi je suis là pour faire mon travail et de me concentrer sur mon métier. Le reste je ne le commente pas. J’ai toujours agi de la sorte et ce n’est pas aujourd’hui que je changerai d’attitude’’. Meftah fait ainsi parler l’expérience et ne veut pas se mouiller pour autant. Son message est clair : si on est conscient de mes capacités et de mon potentiel pour apporter quelque chose à l’équipe nationale, je suis là. Ce n’est pas à moi de dire si j’ai ma place ou non. Son jeune coéquipier et ancien académicien du Paradou AC, Abderaouf Belguit est plus tranchant. ‘’Ce stage a été bénéfique à plus d’un titre. Nous avons bien écouté le discours du sélectionneur et j’estime que plusieurs joueurs de l’équipe A’, réunis ces trois jours, peuvent intégrer aisément la sélection A et apporter le plus qu’on attend d’eux’’, affirmera celui qui a longtemps fréquenté l’équipe nationale olympique et pris part aux derniers JO de Rio de Janeiro l’été dernier. Reste à savoir si Leekens tiendra sa promesse de s’appuyer sur plusieurs joueurs que d’habitude où  leur nombre ne dépassait guère les deux gardiens, derrière Raïs Mbolhi, et un ou deux éléments maximum. A trois semaines de la CAN 2017, Leekens dispose d’une liste de plus de 50 joueurs entre locaux et ceux évoluant à l’étranger, au moment où des adversaires des Verts, comme le Zimbabwe voire la Tunisie ont déjà arrêté leurs pré listes. Le temps commence à presser et l’opinion à s’impatienter de connaitre les ‘’heureux élus’’ pour aller défendre les intérêts de la nation en terre gabonaise.
A. Salah-Bey

L’attaque
Un parfum belge pour la percussion

Au-delà de la méditerranée des noms sont annoncés ici et là pour intégrer la sélection A parmi ceux qui évoluent dans des clubs européens et qui sont sous l’œil de Leekens depuis quelques jours. Certains affichent une forme éclatante, à l’image des trois garçons évoluant dans le championnat belge, à savoir Ishak Belfodil qui revient à son plus haut niveau avec le club belge de Genk, Sofiane Hanni d’Anderlecht et Idriss Saâdi le buteur de Courtrai. Dans ce même registre, Leekens a déjà arrêté une liste de 28 joueurs dans laquelle il va, normalement, piocher les meilleurs. La concurrence s’annonce rude et les choix délicats pour un sélectionneur qui prend tout son temps, car ne connaissant pas tout le monde sur le bout des doigts.
A.S-B

Les Verts à l’étranger
FC Porto
100e match de Brahimi avec les Dragons

L'international algérien, Yacine Brahimi, a disputé son 100e match sous les couleurs du FC Porto lors de la victoire à domicile face à Chaves (2-1), lundi soir dans le cadre de la 14e journée du championnat de division 1 de football au Portugal. Titularisé pour la quatrième fois de rang, Brahimi est resté muet après avoir réussi trois réalisations lors des trois précédentes sorties des siens. Il comptabilise néanmoins 26 buts depuis qu'il a rejoint les ''Dragons'' lors de l'été 2014. Le milieu offensif de 26 ans, qui a vécu une première partie de saison difficile pendant laquelle il a été rarement utilisé par son entraîneur, revient en force depuis quelques semaines. Un retour au-devant de la scène tombant à point nommé, car précédant de quelques semaines la Coupe d'Afrique des nations à laquelle il participera avec la sélection algérienne.  L'édition de 2017 aura lieu au Gabon du 14 janvier au 5 février.
R. S.

West Ham
Vers le prêt de Feghouli cet hiver

N’ayant pu s’imposer au sein de l’effectif des Hammers qu’il a rejoint à l’intersaison en provenance du FC Valence, le milieu offensif, Sofiane Feghouli, pourrait ne pas terminer la saison à West Ham. Son club anglais compte le prêter cet hiver pour une autre équipe de la Premier League ou d’un autre championnat européen pour lui permettre d’avoir du temps de jeu, selon The Daily Mail. Feghouli a signé un contrat de trois ans avec les Hammers et est toujours en quête d’une place de titulaire. Il n’a joué que 207 minutes depuis l’entame de la saison ce qui lui a fait perdre sa place de titulaire en sélection nationale. L’ex joueurs des «Chaves-souris» tentera donc de réussir un bon tournoi de la CAN-2017 au Gabon pour se réhabiliter auprès du public sportif algérien qui l’a perdu de vue ces derniers mois mais aussi pour essayer aussi d’attirer les convoitises de clubs huppés en pérvision de son probable prêt dès ce mercato d’hiver.
B.

CAN-2017 - Tunisie
Les Aigle de Carthage visent les quarts de finale

La sélection tunisienne de football vise la qualification en quarts de finale lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) prévue au Gabon du 14 janvier au 5 février, a indiqué mardi son sélectionneur Henryk Kasperczak. Versée dans le groupe B, la Tunisie débutera la CAN par un choc le 15 janvier face au Sénégal, avant de se frotter à l'Algérie (19 janvier) et au Zimbabwe (23 janvier). "C'est un groupe très difficile, mais nous avons clairement nos chances. En football, il ne faut pas voir trop loin: notre premier objectif est clair, c'est les quarts de finale", a déclaré Kasperczak, qui a dévoilé une préliste de 41 joueurs pour la CAN-2017. Pour se donner toutes les chances, le technicien franco-polonais a prévu "une longue préparation" : en Espagne à partir du 26 décembre, où deux matches amicaux sont programmés contre la Catalogne (28 décembre à Gérone) et le Pays Basque (le 30 à Bilbao), puis en Tunisie où la sélection affrontera l'Ouganda (4 janvier), match à l'issue duquel la liste finale des 23 pour la CAN devra être communiquée. Les Tunisiens, qui restent sur dix matches sans défaite, disputeront alors une ultime rencontre de préparation face à l'Egypte, le 8 janvier au Caire, avant de s'envoler pour le Gabon depuis Tunis le 11. Parmi les fers de lance des Aigles de Carthage, le défenseur Aymen  Abdennour (Valence CF) sera présent dès le stage en Espagne, au contraire de l'attaquant Wahbi Khazri (Sunderland) qui rejoindra la sélection par la suite.
R. S.