Découverte à Nekmaria d'un site archéologique ancien

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Mostaganem l Un rapport préliminaire du service du patrimoine culturel de la direction de la culture de la wilaya de Mostaganem a confirmé que le site archéologique découvert depuis une dizaine de jours à Nekmaria remonte à une époque ancienne, probablement l'ère romaine, a indiqué hier le chef du service, Laid Bouazza.
Le rapport fait savoir sur la base d'une première étude archéologique menée la semaine dernière au site qu'il s'agit d'un "réservoir" et non pas d'une grotte comme il a été annoncé précédemment, ajoutant que le style de construction et la forme de la poterie disséminé sur la surface et à l'intérieur renvoient à l'époque romaine.
Ce réservoir construit avec une méthode remontant à d’anciennes époques ( phénicienne et romaine), selon le rapport, est situé sur une colline surplombant le barrage de Oued Kramis entre Koudiet Hamza et les villages de Touaizia, Ghraizia et Khraissia. Il se compose d’une entrée principale et de petites canalisations sur le toit conservant encore leur forme originale et comportant un revêtement qui empêche les fuites d'eau. Le réservoir de 12 mètres de long, 4 mètres de large et 3 mètres de hauteur est construit dans un souterrain d'un mètre sur un site élevé formant une protection naturelle à proximité du douar "Ouled Messabih", situé à 7 kilomètres à l’est de la commune de Nekmariya (70 km à l’est de Mostaganem), selon le rapport.
Ce site archéologique fera l'objet, à l’avenir, d'une étude approfondie par des chercheurs et des spécialistes en archéologie afin de présenter un rapport final sur cette nouvelle découverte et déterminer avec précision sa période historique. Le site a été découvert lors d’une opération de labours, lorsqu'un agriculteur fut surpris par un effondrement partiel du sol et l’apparition d’une petite ouverture qu’il a supposé être un caveau exploité comme refuge durant la résistance populaire dans la Dahra au 19ème siècle.
R.L./APS