Mascara : Gestion des espaces verts

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Le wali de Mascara, Mohamed Lebka, a annoncé, jeudi, que l’entreprise de gestion des centres d’enfouissement technique (CET), l’entreprise de collecte de déchets et ainsi que des entreprises de jeunes seront chargées , à partir de la semaine prochaine, de la gestion des jardins et des espaces verts suivant des cahiers de charges. A l’ouverture des travaux du conseil exécutif au siège de la wilaya, le wali a indiqué qu’une rencontre se tiendra la semaine prochaine entre les services liés à la gestion des jardins et des espaces verts de la wilaya, en présence des jeunes désirant investir dans la gestion de ces espaces écologiques et de divertissement, pour l’étude de toutes les propositions et prestations proposées avant la prise d’une décision finale. Le même responsable a ajouté que des amendements ont été apportés à la loi organique de l'entreprise de gestion des CET de la wilaya par le conseil d’administration qui s’est réuni dernièrement, lui permettant la gestion et l'aménagement des jardins publics et des espaces verts confiées actuellement aux communes. L’entreprise de collecte des ordures de la wilaya et des micro-entreprises de jeunes seront également chargés de la gestion et de l'aménagement des jardins et des espaces verts et de leur équipement en différentes structures, en contrepartie de sommes raisonnables représentant des recettes pour ces entreprises, a-t-il ajouté. L’opération de cadastre des espaces verts et des jardins répartis à travers la wilaya a constaté la détérioration de la plupart des jardins, leur fermeture pour une longue période et la transformation en lieux de débauche, d’où la programmation d’une large opération de nettoyage avec la participation de plusieurs instances dont la protection civile, la conservation des forêts, les communes et l’entreprise de collecte de déchets, en prévision de leur aménagement et aménagement, a-t-on fait savoir. Par ailleurs, le wali de Mascara a exhorté les présidents d’APC à s’intéresser plus à l’éclairage public au niveau des quartiers avec l’aide de la direction de l’administration locale pour les communes dépourvues de moyens, ainsi qu'à la propreté.
R.L./APS