Production de poudre de «dioul» grillé

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Oran l Une micro-entreprise de pâtes alimentaires à Oran a réussi, dernièrement, à produire de la poudre de «dioul» grillé, premier produit du genre au niveau national, a indiqué sa gérante.
En marge de la caravane d’entrepreneuriat des jeunes, organisée dans la wilaya d’Oran, Lakhdari Toutia a souligné que sa petite entreprise, implantée à Haï El Barki à Oran, produit quotidiennement entre 50 et 60 boîtes de poudre de dioul grillé.
L’idée de ce nouveau produit a germé au mois de Ramadhan dernier, partant de la demande croissante sur l’utilisation du dioul dans des plats sucrés ou salés lors du mois sacré. A titre expérimental, cette poudre de dioul concassé a été favorablement accueillie par les utilisateurs, dont des voisins et des membres de la famille, ce qui l’a encouragée à poursuivre sa production, a-t-elle fait savoir.
En dépit du problème de commercialisation dont souffre cette entreprise, des commandes parviennent d'amis et d'épiciers d’Oran et de wilayas avoisinantes, a ajouté Mme Lakhdari, qui a souligné que cette caravane constitue une occasion pour faire la promotion de ce nouveau produit avant le mois du Ramadhan. Lakhdari Toutia, qui fabriquait auparavant des pâtes traditionnelles dans son domicile familial, a bénéficié l’année dernière d’un crédit de 10 millions de dinars au titre de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) pour réaliser sa micro-entreprise, qui produit 800 unités de dioul par jour.
Une vingtaine de jeunes promoteurs prennent part à la caravane de l’entrepreneuriat (25 novembre-13 décembre), qui sillonne les dairas d'Aïn Turck, Arzew, Oued Tlélat et Boutlélis, en plus de représentants des dispositifs d’emploi, de directions et d'institutions bancaires.
R. L./APS