Illizi/Energie : Centrale électrique de Tarat : c’est parti !

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


La première phase du projet de centrale électrique de Tarat, localité frontalière sise à 200 km au Nord d’Illizi, a été mise en service. Cette déclaration a été faite hier dimanche par le P-dg du groupe Sonelgaz, Mohamed Arkab.
D’une capacité de production de 1,5 mégawatts, cette première phase devant alimenter en premier lieu, dès le mois de décembre prochain, près de 250 foyers de la localité de Tarat, sera parachevé dans de "proches" délais, selon les explications fournies par les responsables en charge du projet.
Après s’être enquis sur site des travaux de réalisation des lignes de transport électrique devant raccorder cette localité, le P-dg du groupe Sonelgaz a affirmé que "la centrale électrique de Tarat, d’une capacité de production électrique de 3 mégawatts, à sa réalisation entière, devra satisfaire les besoins de près de 3.000 foyers dans cette région frontalière de l’extrême Sud-est du pays". Cette installation énergétique va employer 21 techniciens qui seront formés au niveau des différentes filiales du groupe Sonelgaz.
Selon M. Arkab, ce projet énergétique, qui s’inscrit dans le cadre du programme visant la couverture des différentes régions du pays par le réseau d’électricité et la promotion des prestations, devra contribuer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens et à l’impulsion de la dynamique de développement dans cette wilaya du Sud du pays. Les services de la Sonelgaz ont arrêté un "important" plan d’action pour satisfaire la demande croissante sur l’énergie électrique, notamment durant la période des grandes chaleurs, et éviter le problème des coupures, a-t-il ajouté. Le projet a été favorablement accueilli par la population locale dans cette région frontalière, où l’on recourt actuellement aux groupes électrogènes pour les besoins en électricité.
R.L./APS