Tlemcen /Marsat Ben M'hidi : Un hôpital pour fin 2018

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Délai -  Cette infrastructure aura une capacité de 60 lits et nécessite une mobilisation d'une enveloppe de plus d'un milliard de dinars


C’est ce qu’a indiqué, hier dimanche, un responsable de la wilaya, qui a estimé le taux actuel d’avancement des travaux à plus de 40%. Cet établissement sanitaire très attendu par la population de cette région frontalière et qui a fait l’objet, samedi, d’une visite de travail et d’inspection du wali Ali Benyaiche, lors de sa tournée à travers la daïra de Marsa Ben M’hidi, enregistre le lancement de ses travaux secondaires : menuiserie, plomberie et pose de carrelage.
Doté d’une enveloppe financière de plus d’un milliard de dinars, le futur hôpital regroupera les services de chirurgie, pédiatrie, médecine interne, gynéco-obstétrique, maternité, urgences médico-chirurgicales, radiologie et laboratoires, a-t-on indiqué.
Selon le directeur de la santé et de la population (DSP), Abdelkader Baghdous, cet établissement, qui sera doté de trois blocs opératoires, épargnera aux habitants les déplacements vers d’autres hôpitaux, rappelant que la commune, chef-lieu de daïra, est déjà dotée d’une polyclinique.
Par ailleurs, la commune de M’sirda Fouaga bénéficiera, selon le wali, elle aussi d'une polyclinique, qui a été proposée au titre de l’exercice 2018, dans le cadre du développement des régions frontalières. Si ce projet n’est pas retenu, l’ancien siège de l’APC sera reconverti en centre de santé, a-t-il instruit les responsables locaux.
Lors de cette tournée, le responsable de l’exécutif a visité, dans cette commune, le projet de réalisation du complexe sportif de proximité qui enregistre un retard de quatre années. Ali Benyaiche a instruit le DJS pour l’achèvement des travaux de cette entité sportive qui sera inaugurée le 11 décembre prochain. Après avoir inspecté le projet de réalisation d’un stade de proximité à Boukanoune, qui enregistre un avancement satisfaisant, le wali a pris connaissance du taux d’avancement des travaux de réalisation de la voie d’évitement sur 4,5 km, reliant Boukanoune et Marsa Ben M’hidi, et qui sera dotée d’un viaduc. Ce projet sera réceptionné en début 2018, a-t-on annoncé.
En outre, la commune chef-lieu de daïra a bénéficié, également, d’une piscine semi-olympique qui sera inaugurée le 5 juillet 2018, de même qu’un centre de la Protection civile très attendu par cette collectivité locale qui reçoit de nombreux touristes lors de la saison estivale.
R.L./APS