Béjaïa : Niveau du barrage de Tichy-Haf : l'alerte

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Le niveau de la retenue du barrage de Tichy-Haf affiche un niveau bas, estimé à moins de 40% de ses capacités, a indiqué hier une source proche de l’ouvrage, qui établit son niveau actuel entre 28 et 29 millions de mètres cubes. Sur cette réserve, 10 millions de mètres cubes, chargés de boue et de vase, sont inutilisables.
Il en reste seulement 18 ou 19 millions qui sont propres à l’emploi, a déploré le directeur de l’unité de traitement du barrage, Djamel Aouchiche, qui note une possibilité d’autonomie d’approvisionnement en eau potable des populations qui en dépendent, soit 750 000 habitants, sur une durée de 5 à 6 mois.
Chaque mois, il y est prélevé 3,5 millions de mètres cubes pour les besoins de l’AEP, estimant qu’Il n’y a pas d’inquiétudes à se faire, d’autant que la saison des pluies arrive. Mais il a déclaré qu’il faut être prudent dans les consommations quotidiennes, s’adressant autant aux ménages qu’aux autres utilisateurs pour plus d’économie.
Cette baisse du niveau du barrage s’est manifestée au grand jour en septembre dernier, où elle s’est matérialisée par des coupures fréquentes et une distribution d’eau fortement trouble qui, des semaines durant, a semé le désarrois parmi les consommateurs, effrayés par la turpitude de l’eau et les odeurs qu’elle dégageait. La raison, en fait, tenait, selon les responsables, du niveau sévèrement bas de la réserve dans l’ouvrage et son exploitation par le truchement d’une prise inférieure, qui n’a pas manqué de charrier des suspensions boueuses.
R.L./APS