Et revoilà le téléphérique

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Annaba -  Les habitants de la commune de Seraïdi (Annaba) ont exprimé hier mercredi leur soulagement après la remise en service de la ligne de téléphérique reliant leur commune au chef-lieu de wilaya.
Des élèves, des étudiants, des employés et même des femmes au foyer ont exprimé leur satisfaction en atteignant la station de téléphérique de la ville d’Annaba en provenance de Seraidi.
Les bénéficiaires de ce moyen de transport moderne, dont des étudiants et des employés, ont fait part des multiples avantages procurés par le téléphérique notamment en matière de gain de temps et d’énergie. La remise en service sur cette ligne névralgique a eu lieu, mardi dernier, après un arrêt qui a duré deux mois pour les besoins de réparation et d’entretien d’un tronçon du câble porteur des cabines, endommagé des suites d’un incendie qui s’est déclaré, le mois d’août dernier, dans la région montagneuse de l’Edough, traversée par le téléphérique. Ce câble a subi une opération de réparation et d’entretien, selon les responsables de l’Entreprise de transport algérien par câble (ETAC) d’Annaba, qui ont fait part de la mise en place d’un programme d’entretien cyclique pour permettre un fonctionnement sain et durable du téléphérique au service des voyageurs.
Le téléphérique d’Annaba offre des services à des prix compétitifs soutenus par des abonnements hebdomadaires et mensuels qui arrangent notamment les étudiants et les élèves. La ligne de téléphérique Annaba- Seraidi s’étend sur 4 kilomètres et garanti le transport pour plus de 2 500 voyageurs par jour.
R.L./APS