Bouira /Logements sociaux : Fin prêts mais non distribués

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Orientations -  Le wali de Bouira, Mustapha Limani, a ordonné hier mercredi la distribution des 350 logements de type social de M’Chedallah d'ici la fin de l'année 2017, exhortant l’OPGI de faire le nécessaire.


M. Limani, en visite d'inspection d'une série de projets dans la région, a lancé : "Ces logements sont achevés et réceptionnés. Pourquoi ce retard dans la distribution ?". Il a donné aux responsables de l’OPGI ainsi qu’au maire de M’Chedallah de fermes instructions pour distribuer ces logements à leurs bénéficiaires d’ici à la fin de l’année pour soulager les citoyens qui attendent le projets depuis plus de deux ans.
Les 350 logements publics locatifs de M’Cheddalla ont été achevés et réceptionnés depuis la fin de l’année 2016, mais ils n'ont toujours pas été attribués pour des raisons d’enquête sur la véracité des dossiers fournis par les demandeurs, selon les explications fournies sur place. Sur ce point, le chef de l’exécutif a exprimé tout son mécontentement à cause du retard qui pénalise les citoyens.
Un autre projet de 80 logements sociaux est en cours de réalisation pas loin du site des 350 logements de M’Chedallah. Le chantier connaît, lui aussi, un retard dû à des contraintes techniques et aux lenteurs administratives, a expliqué un des responsables du projet. "Vous êtes responsables et vous devez livrer ce projet dans les meilleurs délais pour répondre à la demande croissante en matière de logement dans cette région", a affirmé M. Limani. Au cours de la visite, une foule de jeunes citoyens de la commune a d’ailleurs interpellé le premier magistrat de la wilaya sur cette question. "J’ai constaté ce retard dans la livraison, mais nous avons instruit les parties concernées pour les (logements) distribuer au plus tard la fin de l’année 2017", leurs a assuré le wali. M. Limani sÆest également rendu dans la localité de Rafour, relevant de la municipalité de M’Chedallah, où il a inspecté un autre chantier de réalisation de 90 logements promotionnels confié à un promoteur, dont les travaux sont à l’arrêt depuis près de dix ans.
Le responsable du projet est poursuivi en justice et l’affaire est toujours en cours, selon les détails donnés lors de cette visite au wali.
Plusieurs dizaines de citoyens de la région ont postulé et payé leur première tranche d’argent depuis 2007, mais le chantier est à l’arrêt. Cette situation a soulevé la colère du chef de l’exécutif, qui a demandé aux parties concernées des éclaircissements à propos de cet arrêt.
"C’est inadmissible de laisser un projet trainer comme ça depuis des années, ce n’est pas normal", a dit le wali. Lundi dernier, le responsable avait annoncé la livraison d’ici à la fin de l’année 2017 de la moitié du projet des 1700 logements publics locatif dans la wilaya de Bouira.
R.L./APS