Moins de classes d’alphabétisation

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Batna l L'association nationale "Iqraa"de lutte contre l’analphabétisme a enregistré au titre de l’actuelle saison scolaire un "recul significatif" dans le nombre des classes d’alphabétisation à Batna, a affirmé hier mardi la présidente locale de l’association, Habiba Ragdi.
Le nombre de classes d’alphabétisation ne dépasse pas actuellement les 31 classes, alors que durant les dernières années, le nombre de classes était de l’ordre de 48, a fait savoir la même responsable qui a expliqué cet état de fait par "la limitation des offres de recrutement dans les formules du filet social et de la réinsertion professionnelle sur lesquelles l’association s’appuyait pour encadrer les classes pédagogiques destinées à cette catégorie de personnes scolarisées".
Un engouement particulier est enregistré pour cette "option d’enseignement", notamment dans les communes de la wilaya, où ces classes sont généralement encadrées par des femmes, a souligné la même responsable.
L’association Iqraa' de la wilaya de Batna a donné la possibilité, au titre de la précédente saison scolaire, à 379 apprenantes et 59 apprenants de se libérer du spectre de l’analphabétisme, a rappelé Mme. Ragdi, qui a insisté sur l’importance d’accompagner les personnes désireuses de poursuivre les études via la formation continue. En dépit du déficit enregistré en matière d’encadrement, le bureau local de l’association a entamé une vaste campagne de sensibilisation pour encourager les citoyens à rallier les classes d’alphabétisation, a ajouté la même responsable.
L’association Iqraa' de Batna, active depuis 28 ans, s’appuyait sur le bénévolat pour encadrer ses classes, a rappelé la même responsable.
R. L./APS