Alger : 4 millions d’estivants ont fréquenté les plages

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Chiffres Près de 4,3 millions d'estivants ont fréquenté les plages de la capitale durant les trois derniers mois (Protection civile)


C’est ce qu’a indiqué hier lundi un responsable de la protection civile. Le sous-lieutenant Sadak Kamel de la cellule d'information au niveau de la direction de la protection civile a indiqué à l'APS que "3,4 millions d'estivants ont fréquentés les 65 plages surveillées de la capitale du 1er juin au 31 juillet dernier".
Les agents de la protection civile ont effectués durant cette période près de 2800 interventions à travers ces plages, dont 655 interventions pour sauver des personnes d’une noyade certaine, outre les premiers soins donnés à 1600 estivants et l'évacuation de 426 autres vers des hôpitaux pour recevoir les soins nécessaires.
Concernant le bilan des victimes de noyade depuis le lancement de la saison estivale 2017, le sous- lieutenant a "déploré le décès par noyade de trois personnes et la disparition de deux autres".
Un adolescent de 17 ans et une fillette de 7 ans sont morts noyés le 29 juin dans une plage non surveillée à Zeralda, a-t-il précisé. Outre ces trois victimes, deux autres personnes (18 et 17 ans) sont portées disparues au niveau de la plage bleu (non surveillée), a ajouté le même responsable affirmant que les plongeurs de la protection civile poursuivent jusqu'à aujourd'hui les opérations de recherche des deux victimes. Par ailleurs, le bilan des interventions des éléments de la Protection civile durant le mois d'août a fait état de plus de 800 incendies et 1.376 interventions suite aux différents incendies enregistrés ayant fait 13 blessés. "35 incendies urbains (ayant fait 5 blessés), 6 incendies industriels (6 blessés), 322 incendies de forêts, 11 incendies de véhicules et d'autres mécanismes et 428 incendies divers ont été enregistrés" note le bilan. S'agissant du nombre d'accidents de la route à Alger (mois d'août), 627 accidents ont été enregistrés ayant fait 625 blessés et 17 morts.
Le non respect du Code de la route notamment par les piétons constitue, selon l'intervenant, la cause majeure de ce bilan lourd, dont 7 citoyens ont été écrasés en traversant l'autoroute et deux autres ont été renversés par un train .
R.L./APS