Alger, Khenchela, Zeralda, Sétif… : Fausse monnaie, faux médicaments, drogues…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Criminalité -  Arrestation de 41 individus impliqués dans des affaires criminelles, démantèlement d’une bande de faux-monnayeurs et saisie d’une quantité considérable de produits pharmaceutiques non facturés.


Les éléments de la Sûreté nationale ont procédé à l'arrestation de 41 individus impliqués dans des crimes punis par la loi comme la possession et le trafic de drogue, de psychotropes et de boissons alcoolisées ainsi que détention d'armes blanches prohibées et ce dans les wilayas de Khenchela, Alger et Blida, a indiqué hier mardi la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
Agissant sur information, les éléments de la Sûreté de la daïra de Kais (wilaya de Khenchela) ont saisi, lors de la perquisition du domicile d'un mis en cause dans une affaire de trafic d'une quantité considérable de boissons alcoolisées, 308 unités non facturées.
A Alger, les éléments de la Sûreté ont procédé à l'arrestation de 36 mis en cause et à la saisie de 71 comprimés psychotropes, une quantité de kif traité et 17 armes blanches de différents volumes. Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Blida ont également arrêté 4 personnes et saisi 190 grammes de cannabis. La brigade de la Gendarmerie nationale de Zeralda relevant de la wilaya d'Alger a, pour sa part, procédé au démantèlement d'une bande de faux-monnayeurs activant dans les communes de la capitale, notamment à Zeralda, a affirmé la Gendarmerie nationale à Alger.
"Sur la base d'informations faisant état de la mise en circulation de faux billets par un groupe d'individus âgés d'une vingtaine d'années au niveau du complexe touristique de Zéralda, les services de la Gendarmerie nationale ont pu arrêter les mis en cause après d'intenses investigations", a indiqué hier mardi le lieutenant Souad Ounis. Elle a précisé que "les malfaiteurs ont été arrêtés le 4 août, dernier, à minuit au niveau du complexe, en flagrant délit, ajoutant que le cerveau de la bande a été intercepté dans la commune de Dar El Beida".
"Suite aux opérations de perquisition dans les appartements des mis en cause, des liasses de faux billets ont été retrouvées ainsi que des appareils utilisés dans cette activité illégale", a indiqué Mme Ounis.
Les services de sureté de la wilaya de Sétif ont de leur côté mis la main sur une quantité considérable de produits pharmaceutiques non facturés d’une valeur marchande de 30 millions de dinars. L'opération, qualifiée de "qualitative", a été effectuée lors d’une descente des éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) des services de la police ciblant trois hangars appartenant à un herboriste, ont précisé hier mardi les services de la police dans un communiqué.
Les produits saisis ont été confiés aux services des Douanes après l’ouverture d’une enquête approfondie par la Police judiciaire sur les circonstances dans lesquelles cette "marchandise" a été introduite sur le territoire national et le circuit de son écoulement. Les services de police ont procédé à la saisie, entre autres, de 1,3 million de comprimés répertoriés comme stimulants sexuels, 145 000 crèmes, 3 000 sachets de café et 480 boites de chocolats ainsi que d’autres équipements.
R.L./APS