Tlemcen /Habitat : Attribution de plusieurs logements sociaux avant fin 2017

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Objectif -  Pas moins de 1 340 logements sociaux de type LPL (logement public locatif) seront attribués, avant la fin de l’année en cours, au niveau de la commune de Maghnia.


Ces logements tributaires de travaux d’aménagement extérieur en cours, seront distribués à partir du 20 août prochain, commémorant la journée nationale du moudjahid et dont la wilaya de Tlemcen abritera la célébration officielle, a annoncé le wali de Tlemcen Ali Benyaiche.
A cette occasion, il sera procédé à la distribution de 540 logements LPL à hai Chouhada où des travaux d’aménagement extérieur, de viabilisation et d’assainissement de ces logements sont en cours. Ces habitations sont inscrites dans le cadre du programme quinquennal 2010/2014.
La cité "Omar" verra, quant à elle, le 1er novembre prochain, la distribution de 500 logements du même type, à l’issue de travaux de viabilisation, éclairage public, assainissement et autres. Enfin, la cité "Ouled Maider" sera concernée par l'attribution de 300 logements LPL, a indiqué le responsable de l’exécutif lors de sa visite de travail qui l’a mené samedi dernier dans cette daïra frontalière.
Le Wali de Tlemcen a inspecté, au niveau de la commune de Hammam Boughrara, les projets d’évitement nord entre les RN 35 et 99, composé de quatre lots dont le taux d’avancement varie entre 100 et 26 pour cent.
Il s’agit d’une route en double voie de 11 km et d’ouvrages d’art. Le CEM de Rkiza de 480 places pédagogiques également visité attend, pour sa part, l’achèvement des travaux de réalisation de la demi-pension qui atteint un taux d’avancement de 35 pour cent. Le mois d’octobre 2017 a été avancé pour son ouverture, selon le représentant de la direction de l’éducation de la wilaya de Tlemcen.
Le responsable de l’exécutif a inspecté, ensuite, l’aménagement de la zone d’activité d’Oulem Bendamou à Maghnia où il s’est enquis de l’état d’avancement des travaux d’un ouvrage d’art du projet d’évitement sus-cité. Après avoir visité le projet de réalisation d’un établissement pénitencier de 500 détenus à Maghnia, le wali s’est rendu au village frontalier "Akid Lotfi" où des travaux de viabilisation et d’aménagement sont en cours.
R. L./APS