Tlemcen/Gare routière : Pour une nouvelle gestion

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Moyens - La gestion de la nouvelle gare routière de Tlemcen, dont les travaux ont été achevés, a été officiellement confiée à la société de gestion des gares d’Algérie (Sogral).


C’est ce qu’a indiqué hier samedi le directeur des transports de la wilaya. Cette opération s’est concrétisée après la signature, le 27 juillet dernier, d’un contrat de gestion de cette infrastructure de transport de voyageurs, qui accorde un délai d’un mois aux nouveaux gestionnaires pour être mis en service et en exploitation, a indiqué M. Noureddine Attar à l’APS. Ce délai, susceptible d’être prorogé, servira également pour la mobilisation de toutes les conditions nécessaires, aussi bien sur le plan administratif que du personnel activant au niveau de cette gare routière. "Au nombre de soixante (60), le personnel recruté par Sogral bénéficiera d’une période de formation pour être opérationnel dans les délais", a-t-on expliqué.Cette société effectuera, par ailleurs, les adjudications nécessaires pour la location des différentes structures commerciales ou de services dépendant de la gare routière. Sogral est une société par actions (SPA) qui s'autofinance par les prestations assurées. Les bénéfices qu'elle réalise à travers les 64 gares routières réparties à travers 34 wilayas lui permettent d'acquérir les équipements, d'assurer les travaux de maintenance et de payer les salaires des travailleurs, a-t-on rappelé. La société réalise ses bénéfices à travers la location des guichets et panneaux publicitaires, le droit de stationnement sur les quais d'arrivée et de départ ainsi que la vente de tickets.Implantée au quartier d’Abou Tachefine à la sortie-nord de Tlemcen, cette nouvelle gare, qui va renforcer le secteur des transports de la wilaya, désengorgera sensiblement la circulation routière de la ville, a-t-on souligné, signalant qu’elle est dotée d’équipements modernes. S’étalant sur une superficie globale de l’ordre de 70 673 mètres carrés, dont 3 902 bâtis, l’infrastructure de catégorie "A" comportera un bloc pour les voyageurs, une aire de stationnement pour 36 bus inter-wilayas, un parking pour bus d’une capacité de 17 places, des aires pour des taxis particuliers ou collectifs, un poste de police, des locaux techniques et des sanitaires. Ses plateformes de manœuvre et de stationnement pour les autobus, bus et véhicules particuliers disposent d'une superficie totale de 45 500 m2 (60 quais), de plateformes d'embarquement et de débarquement (18 quais) pour le transport inter-wilayas (25 lignes), de 42 quais pour le transport intercommunal (26 lignes), de 7 quais pour le transport urbain (3 lignes de l'Etut, de quais pour les taxis urbains (20 places), de quais pour les taxis inter-wilayas (60 places), de quais inter-communes (80 places) et de quais pour véhicules particuliers (120 places), indique-t-on.S'agissant des commodités pour les usagers (voyageurs, travailleurs et transporteurs), la gare routière est équipée de deux kiosques multiservices, une pharmacie, deux restaurants, une salle de soins, un bureau de banque, un bureau de poste, deux salles de prière (femmes et hommes), une cafétéria, un poste de police, un poste de la protection civile, de dortoirs, de sanitaires, de bureaux administratifs et de gestion ainsi que d'un système d'information en temps réel.
R.L./APS