Oued El-Harrach/Aménagement : L’opération jasmin se poursuit

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Délai -  La réception de la totalité du projet d’assainissement et d’aménagement d’Oued El-Harrach aura lieu au deuxième trimestre 2018.


Cette annonce a été faite par le directeur des ressources en eau de la wilaya d'Alger, Kamel Boukercha. «Le taux d’avancement du projet d’assainissement et d’aménagement d’Oued El-Harrach s’étendant sur une longueur de 18,2 km dans la wilaya d’Alger a atteint actuellement 76% et le projet sera totalement réceptionné au deuxième trimestre 2018, a précisé à l’APS M. Boukercha, en marge d’une visite de nombre de projets dans la capitale. De son côté, le chef de projet Djamel Taib a rappelé l’aménagement et la réception de trois tronçons d’Oued El-Harrach, en l'occurence les Sablettes (rive droite), les trois piscines se trouvant dans la rive gauche de l’oued et la Prise d’eau transformés en espace de loisirs.
«Grâce à ces travaux d’assainissement et d’aménagement d’Oued El-Harrach, des espaces ont été dégagés et aménagés de manière écologique à l’image des embouchures de Bentalha et de la prise d’eau (7 hectares) pour permettre à la population d’avoir des espaces pour se promener et faire du sport au milieu de la verdure», a-t-il ajouté.
«L’espace de loisirs de Bentalha s’étendant sur une longueur de 2 km a été totalement aménagé pour recevoir les visiteurs. Doté d’espaces verts et de détente en plus de trois stades de football en gazon naturel, cet espace a séduit par sa particularité les riverains qui l’ont déjà adopté», a-t-il dit.
Le responsable a relevé notamment que le souci majeur dans l’aménagement de cet oued était de «prémunir la population des risques des inondations» soulignant que cet objectif a été «pratiquement atteint».
Il a rappelé que l’opération d’aménagement d’oued El-Harrach a entraîné des actions sociales à travers le relogement de plus de 6 000 familles des bidonvilles construits près de l’oued El-Harrach à l’image de celui d’El-Ramli réputé pour être le plus grand bidonville de la wilaya d’Alger. Il a fait remarquer que «cette opération de grande envergure a permis la récupération de terrains qui ont été transformés en espaces écologiques». Le responsable du projet a assuré que l’oued sera doté d’une partie navigable pour les petites embarcations sans moteur s’étendant sur une longueur de 6 km à partir de l’embouchure des Sablettes.
«Afin de réaliser cette prouesse, il faut en premier lieu procéder à une vaste opération de dragage (ultime opération de ce projet) permettant l’écoulement d’une eau de bonne qualité et l’entrée de l’eau de mer sur le tronçon navigable facilitant ainsi une circulation normale de l’eau de mer avec l’eau de l’oued et l’enlèvement de tous les sédiments», a souligné M. Taib. Le dragage, ultime opération de ce grand projet, sera effectué à la fin de tous les travaux d’aménagement hydraulique et va permettre le nettoyage de 2 600 000 m3 de produits de dragage, a-t-il assuré relevant que ce sont bien ces produits qui provoquent les mauvaises odeurs de l’oued.
«Après la fin de l’opération de dragage l’odeur nauséabonde de l’oued sera totalement éliminée», a-t-il encore assuré. Il a rappelé, dans le même cadre que plusieurs actions ont été menées pour l’assainissement d’Oued El-Harrach qui était le «réceptacle» de toutes sortes de déchets y compris les déchets solides et les rejets industriels. Une première opération appelée «Opération jasmin» a été menée avec l’introduction d’un gel désodorisant pour atténuer l’odeur nauséabonde au niveau de l’embouchure de l’oued, selon le responsable.
R. L./APS