Ghardaïa : Fantasia à Metlili

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

06Evènement n La fête locale du méhari s’est ouverte vendredi dernier à Metlili, (45 km au sud de Ghardaïa), dans une ambiance célébrant la fantasia et les traditions équestres et camelines de la région.

Initiée par l’association locale de fantasia de Metlili en collaboration avec l’APC, cette manifestation culturelle de deux jours vise la préservation des traditions de méhari et équestre et permettre la réhabilitation de plusieurs coutumes mettant en valeur le talent des cavaliers et méharistes.
Cette fête a pour objectif également la valorisation et la promotion du riche patrimoine matériel et immatériel local pour l’ériger en un levier de développement durable, ont indiqué les organisateurs.
Cet événement culturel vise aussi à préserver l’art séculaire d’être «chevalier, cavalier et méhariste» tout en le mettant au service du développement social et à transmettre aux générations futures les valeurs de respect, de courage et d’honneur, véhiculées par ce noble art d’apprivoiser le cheval et le dromadaire, a-t-on ajouté.
«Le cheval, le méhari et la fantasia ont en effet toujours fait partie du patrimoine culturel ancestral des différentes régions du pays et continuent aujourd’hui à occuper une place phare lors des grandes fêtes familiales ou nationales», a expliqué un sociologue de la région.
«Le cheval et le dromadaire occupent une place prépondérante dans le vécu et l’imaginaire des algériens vivant au Nord comme au Sud», a-t-il précisé, ajoutant qu’«une importance particulière est donnée aux objets d’ornement des chevaux et méharis (dromadaires) ainsi que les costumes et tenues des cavaliers et autres méharistes».
Ce rendez-vous est porteur de signes annonciateurs d’une volonté de développer l’élevage équin et camelin afin de préserver ce précieux patrimoine de la région de Ghardaïa, une région qui recèle d’importantes richesses historiques, culturelles, agricoles et industrielles, selon les organisateurs.
Le programme de cet événement prévoit des spectacles de fantasia et des démonstrations téméraires des cavaliers et des méharistes sur des espaces aménagés au lieu-dit Chaâbate Oueld Sidi El-Cheikh à Metlili et des soirées artistiques animées par des troupes folkloriques locales.
Le public nombreux a admiré les spectacles de courses de chevaux et de dromadaires ponctuées par le baroud d’honneur où la maîtrise irréprochable des cavaliers et des méharistes est conjuguée à la beauté des animaux nobles (cheval et chameau).
R. L./APS