Skikda / Gaspillage et pollution : Ces fuites d’eau qui empoisonnent la vie

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

07Constat n Plusieurs quartiers de la ville de Skikda enregistrent de nombreuses fuites d’eau à tel point que ce phénomène contrarie la vie des citoyens.

Des cités comme Zeramna, Souika, les 500 et 700-Logements, le quartier italien et celui des frères Bouhadja ainsi que le boulevard Houari-Boumediene, ne cessent de souffrir du problème des fuites d’eau.
A cet effet, les habitants de ces quartiers réclament l’intervention des autorités concernées pour y mettre un terme en préservant ce précieux liquide, mais aussi pour assurer la sécurité des citoyens notamment les enfants, lesquels transforment les flaques d’eau en aires de jeux sans se soucier des risques de maladies potentielles qui peuvent en résulter. Dans une déclaration à l’APS, Djamel Benguettaf, locataire à la cité des 500-Logements qualifie cette situation «d’insupportable», indiquant que les habitants craignent que ces fuites deviennent une source de pollution et d’épidémies, essentiellement avec l’approche de la saison estivale et l’augmentation des températures.
Dans ce contexte, les services de la wilaya ont fait savoir que le chef de l’exécutif local a insisté dernièrement, au cours d’une réunion portant sur le secteur des ressources en eau, sur la nécessité d’élaborer un plan d’intervention d’urgence pour endiguer les fuites d’eau à travers les communes de la wilaya. Cette source a également indiqué que le wali a invité les services de l’Algérienne des eaux (ADE) à intervenir en mettant tous les moyens nécessaires pour remédier à cette situation, à l’origine de la perte de milliers de litres d’eau par jour, et exhorté les responsables concernés à achever rapidement les projets en relation avec l’entretien des réseaux de l’eau pour stopper les fuites et améliorer le cadre de vie des citoyens.
De son côté Fodil Barkat, chef du centre de l’Algérienne des eaux de Skikda a affirmé à l’APS qu’une opération de réparation des fuites signalées au chef-lieu et la commune de Filfila est en cours depuis le 8 mars du mois courant, et ce, dans le cadre d’un programme expressément mis au point à ce sujet. Ce même responsable a ajouté, qu’environ 30 agents dotés du matériel adéquat ont été assignés à cette opération qui se poursuivra jusqu’au 30 mars, assurant que ces interventions mettront un terme définitivement à toutes les fuites d’eau, une fois le programme achevé. Selon les services de la wilaya, le secteur des ressources en eau a bénéficié, en 2016, d’une enveloppe financière de plus de 30 milliards de dinars, consacrée à l’exécution de divers programmes et projets visant à répondre aux besoins de la population de la wilaya de Skikda en matière d’eau potable.
Le taux de raccordement au réseau de distribution en eau potable dans la wilaya a atteint 90%, alors que les travaux de réhabilitation des réseaux d’eaux usées ont enregistré un taux d’avancement de 85%, a-t-on noté de même source.
R.N./APS