en bref…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Mila l Une série de mesures visant la promotion des stations thermales de la commune de Teleghma dans la wilaya de Mila a été prise à l'issue d’une rencontre tenue dimanche entre le chef de l’exécutif local, Mohamed Djamel Khenfar et les propriétaires des stations thermales implantées à la mechta S’mara.

Il a été décidé lors de cette rencontre, de fédérer les efforts pour l’élaboration d’un montage financier qui permettra la prise en charge du projet de l’assainissement de cette localité, la requalification de la route qui traverse la région, et le déploiement d’un réseau d’éclairage public.         Le wali a estimé que ces mesures "concrètes et pratiques" sont susceptibles de valoriser les sources thermales de cette région soulignant l’apport de la promotion du village thermal de S’mara  dans le développent local et la création de postes d’emploi et de la richesse.

Tlemcen l Une rencontre d’information régional a été consacrée, dimanche à Tlemcen, à la généralisation de la lecture dans le milieu scolaire. Présidée par le conseiller auprès du ministère de l’Education, Ahmed Tessa, elle a regroupé des inspecteurs des langues des paliers du primaire et du moyen des wilayas d’Oran, de Sidi Bel-Abbès, de Mostaganem et de Saida. Des explications ont été données aux participants sur la méthodologie du ministère de l'Education visant a réinstaurer l'amour de la lecture dans les établissements scolaires pour développer les performances des élèves en expression écrite et orale et obtenir des résultats satisfaisants en fin d’année.  Le conseiller Ahmed Tessa a déclaré que cette rencontre vise à élargir le projet de lecture passionnante, lancé par le ministère l’an dernier en phase pilote dans les wilayas de Laghouat et de Tizi Ouzou.

Blida l L’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de la wilaya de Blida a entamé la distribution d’un programme de 2.700 logements publics locatifs (LPL), reparti à travers de nombreuses communes, a indiqué hier  dimanche la directrice de cet organisme, Aoudia Fariza.         Cette opération a débuté, jeudi dernier, avec l’attribution de 450 unités LPL à Chebli (Est de Blida), avant de se poursuivre dimanche avec la distribution de 200 autres unités similaires dans la région de Maif, à l’Ouest de Blida, au profit de familles résidant dans la localité de Mouzaia.Les prochains jours verront la distribution de 500 autres LPL à Meftah et 400 autres à Soumaà, a ajouté la même responsable, assurant que l’OPGI veille au suivi des projets de logements en réalisation dans la wilaya, en vue de leur réception dans leurs délais et leur distribution à leurs bénéficiaires.

Ain Témouchent l La formation et l'enseignement professionnels seront dotés, dans la wilaya d'Ain Témouchent, de trois infrastructures en cours de réalisation, a-t-on appris du directeur du secteur. Il est prévu lors de la session de septembre prochain, la réception au chef-lieu de wilaya d’un institut national spécialisé en formation professionnelle, dont les travaux de réalisation ont atteint un taux d’avancement de 90%, a indiqué Mohamed Ghanem Sebbar. Un institut similaire à Béni Saf, dont les travaux de réalisation enregistrent un taux d’avancement de 65 pc, sera mis en service lors de la session de février 2018.

Boumerdès l Un millier d’agriculteurs de la wilaya de Boumerdes bénéficieront durant 2017 d’une opération de formation et de mise à niveau lancée dernièrement, a indiqué hier dimanche  le directeur de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya. Il s'agit de la seconde opération du genre, après celle organisée entre 2015 et 2016, au profit de 2.300 agriculteurs locaux, a indiqué à l’APS Sadek Saadna, précisant que cette formation est inscrite au titre de la mise en úuvre de la convention signée, entre le secteur de la formation, la direction des Services agricoles et la Chambre d’agriculture de la wilaya.  Ce programme de formation est pris en charge par les instituts de formation de Bordj Menaiel, Kharrouba, Issers, Chaâbat El Ameur et Zemmouri El Bahri.

Tizi Ouzou l 35 enfants de Tamanrasset subiront prochainement dans leur wilaya des interventions chirurgicales par une équipe médicale de Tizi-Ouzou, selon un  source hospitalière. Des chirurgiens et des médecins spécialistes du Centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir-Mohammed de Tizi Ouzou séjourneront pendant une semaine à Tamanrasset dans le cadre d'un jumelage entre les hôpitaux des deux wilaya, a précisé le directeur général du CHE, Abbes Ziri. Le groupe d'enfants programmés pour la chirurgie à lÆoccasion de cette mission qui rentre dans le cadre du programme du ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, souffrent pour la plupart dÆectopie testiculaire, une maladie du sujet jeune fréquente dans le sud algérien, a-t-il précisé.
        
Laghouat l La surface agricole irriguée a connu une extension dans la wilaya de Laghouat, passant de 9.488 hectares en 1999 à 36.424 hectares en 2016, a indiqué hier  dimanche un responsable de la direction locale des services agricoles (DSA). Ce résultat a été obtenu grâce à la multiplication du nombre de forages et de l’introduction de systèmes économes en eau dans le domaine de l’irrigation agricole, précise-t-on.Les surfaces agricoles dotées de différents équipements agricoles (pivots, réseaux d’irrigation et autres) ont enregistré une extension "notable" de 80 ha en 1999 à actuellement 15.500 ha, avec un accroissement des surfaces irriguées par le système de goutte à goutte de 20 à 6.255 hectares sur la même période, a-t-on fait savoir. La wilaya de Laghouat compte divers ouvrages susceptibles d’impulser l’activité agricole, à savoir près de 3.430 digues

Naâma l La Conservation des forêts de la wilaya de Nâama a élaboré un plan technique de valorisation de la biodiversité dans la zone humide de "Agla Daira" (45 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya), a indiqué hier dimanche son responsable.Lancé dernièrement, ce plan vise la création d’une section de recherche appliquée en ornithologie dans la commune d'Ain Benkhelil, le développement des études des laboratoires en coordination avec des instituts spécialisés et le bureau d’études techniques des zones agricoles "Bneder", a indiqué Ould Youcef Mohamed.Ce plan sera axé, a précisé le conservateur des forêts, sur l’exploitation des données climatiques présentées par les satellites et les bulletins météorologiques en vue de développer la recherche sur les espèces végétales protégées dans cette zone.