Ouargla / Sétif : Jumelage entre hôpitaux

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Dix (10) enfants présentant des malformations congénitales, bec de lièvre notamment, bénéficient cette semaine d’interventions chirurgicales menées au niveau de l’établissement public hospitalier EPH-Mohamed Boudiaf à Ouargla, dans le cadre du jumelage des structures hospitalières du Nord et Sud du pays, a-indiqué hier  mercredi des responsables de la direction locale de la santé et de la population (DSP).

Inscrite au titre du jumelage entre le centre hospitalo-universitaire CHU-Abdenour Sâadna de Sétif et l’EPH-Mohamed Boudiaf d’Ouargla, l’initiative est encadrée par une équipe médicale composée de praticiens spécialisés en chirurgies infantile et anesthésie-réanimation, conduite par Dr. Mahmoud Benmahmoud, chirurgien spécialiste en néonatologie à l’hôpital de Sétif, a précisé à l’APS le directeur de l’EPH d’Ouargla, Smail Salah.  
Ces opérations étalées sur quatre jours (27 février-2 mars) permettront d’effectuer, après les examens médicaux préalables nécessaires, des interventions chirurgicales pour la correction des  malformations congénitales chez des enfants âgés de plus de six mois.  
Cette initiative vise aussi la formation continue des praticiens locaux et l’échange d’expériences médicales dans le domaine de la correction des malformations congénitales, ainsi que la dynamisation de la politique de jumelage entre les structures de santé du Nord et du Sud du pays pour combler le déficit accusé au Sud en encadrement médical spécialisé.  
Cinquante-quatre (54) enfants, issus de la wilaya d’Ouargla et des wilayas voisines, présentant des malformations congénitales des appareils gastrique et génital, avaient bénéficié, aux mois d’avril et décembre 2016, d’interventions chirurgicales similaires, en plus d’autres opérations de circoncision au profit de huit (8) enfants hémophiles, a rappelé le directeur de l’EPH-Mohamed Boudiaf.