en bref…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Oran l Trois cents nouvelles familles du site précaire Ras El Aïn ont été relogées hier mercredi au niveau du nouveau pôle urbain d’Oued Tlelat, à l’Ouest d’Oran.

Cette opération est la seconde du genre, après celle qui avait eu lieu mercredi dernier et touché 300 familles du même site ayant également bénéficié de logements sociaux. Tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour la réussite de cette opération, indique-t-on à la wilaya. Ces deux actions s’inscrivent, soulignent les responsables des services de la wilaya d’Oran, dans le cadre d’une vaste opération de relogement devant se poursuivre tout au long de l'année en cours pour toucher 2.000 familles, au titre du programme de 11.000 logements retenus pour les habitants du quartier populaire «Les planteurs» d’Oran.
Ouargla l Plusieurs superficies agricoles dans la wilaya d’Ouargla ont été raccordées au réseau d'électrique de moyenne tension, sur un linéaire de 194 km, pour y promouvoir l’investissement, a indiqué hier un responsable  de la direction locale de distribution de l’électricité et du gaz, Sonelgaz. D’un montant d’investissement de près de 453 millions DA, dégagé au titre du plan de 2016 de l’entreprise, cette opération d’électrification a permis le raccordement de périmètres  agricoles dans les zones de Gassi-Touil (commune de Hassi-Messaoud), Miyeh El-Kebch        (commune d’El-Mnaguer) et dans la commune Mégarine, a indiqué à l’APS la chargée de           communication à la Sonelgaz.
Aïn Defla l Au total, 8.000 têtes d’ovins et de caprins ont été vaccinés contre la brucellose dans la wilaya de Aïn Defla au titre de la campagne de vaccination 2016-2017, a indiqué hier un responsable de la direction locale des services agricoles (DSA). Ce chiffre ne représente que près de 27% du cheptel ciblé (30 000 têtes), a relevé un inspecteur vétérinaire à la même      direction, Boualem Madani, faisant état de la mobilisation de 34 vétérinaires activant au niveau des subdivisions agricoles de la wilaya pour la vaccination des animaux. En sus de l’ignorance des bienfaits de la vaccination, la réticence à faire vacciner le cheptel s’explique, en grande          partie, par des considérations d’ordre financières, «les éleveurs craignant de se voir signifier         une décision d’abattage des bêtes atteintes par la maladie», a-t-il souligné.
Naama l Les éléments de la brigade de recherche et  d’investigation (BRI) ont démantelé, cette semaine à Naama, un réseau de trafic de drogue avec la saisie de 29 kg de kif traité, selon un communiqué de la sûreté de wilaya publié hier mercredi. Le réseau est composé de six individus issus des wilayas de l’ouest du pays, tous des repris de justice pour des affaires de trafic de drogue, âgés entre 32 et 52 ans. Le chef de bande est un fournisseur. Sur la base d'informations parvenues aux services de la police faisant état d’un groupe de personnes qui tente d'acheminer une quantité de drogue provenant de la zone frontalière vers l’est du pays passant par Naama, les investigations ont abouti à l'arrestation de quatre acolytes en possession de sommes importantes d'argent ainsi que la saisie de trois véhicules utilisés pour le transport de la drogue.
Laghouat l Pas moins de 1.464 secouristes volontaires ont été formés aux gestes de premiers secours depuis le lancement de l’opération en 2011 dans la wilaya de Laghouat, a indiqué hier  mercredi les responsables de la Protection civile. Ce programme de formation s’assigne comme mission l’implication du citoyen dans les opérations de secours et l’ancrage de l’esprit d’entraide et d’assistance dans la société pour une meilleure prise en charge des victimes des différents accidents. Près de 1.190 consultations médicales ont été effectuées en 2016 par la protection civile dans la wilaya de Laghouat à travers 144 sorties de terrain pour assistance médicale au profit des populations des régions enclavées, en plus de la projection d’opérations similaires  cette année.
Tizi Ouzou l Les stands, dressés hier mercredi lors de «portes ouvertes» au niveau de la faculté de médecine, du campus Hasnaoua (I) et du pôle de Tamda de l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou ont attiré de nombreux étudiants intéressés par l’offre de la bibliothèque numérique «Fimaktabati» d’Algérie Télécom, dotés d’un riche contenu réparti sur deux volets, généraliste et académique (pour les étudiants, professeurs, managers), proposée par Algérie Télécom. Placée sous le slogan «Le savoir par un simple à CLIC vaut le détour», cette campagne de vulgarisation qui a débutée le 26 février écoulée et qui se poursuivra jusqu’à demain jeudi, propose également à la vente la carte de licence Fimaktabati contre paiement de 2400 DA pour profiter durant            12 mois de «milliers d’ouvrages couvrant un large éventail de connaissance».
Béjaïa l Les accidents de la route à Béjaïa durant l’année 2016 ont «sensiblement baissé» comparativement à l’exercice 2015, a indiqué hier mercredi le groupement de gendarmerie de la wilaya qui a recensé 376 en 2016 contre 572 antérieurement, soit une réduction de l’ordre de 34,26%. Les accidents de la route ont cependant engendré, bien qu’en baisse également,         88 morts et 631 blessés, survenus essentiellement sur les routes nationales N°9, reliant Bejaïa     à Sétif, et N°6 joignant El Kseur aux limites avec la wilaya de Bouira, deux axes fortement fréquentés, notamment par les camions et autres poids lourds se destinant soit vers le port de Béjaïa ou la zone industrielle de Taharacht à Akbou, et qui se trouvent en état de saturation «absolu», a-t-on précisé dans un bilan du même groupement  .
M’sila l Quatre ressortissants étrangers en séjour illégal ont été arrêtés par les éléments                de la brigade de la Gendarmerie nationale d’Ouled Slimane, à 160 km au Sud-Est de M’sila,      a indiqué hier mercredi un responsable de la cellule de communication du groupement territorial de ce corps constitué. Ces émigrés clandestins, originaires du Niger, du Nigéria et de la Guinée, ont été appréhendés au cours des deux derniers jours à bord d’un bus se dirigeant vers la wilaya d’Oran, a précisé la même source. Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Boussaâda avant de comparaître devant le juge en citation directe, ces ressortissants étrangers ont été condamnés à six mois de prison avec sursis, a-t-on détaillé de même source.