Tizi-Ouzou : Encore des victimes de la fermeture des routes par les manifestants

Une femme est décédée jeudi dans une voiture prise dans un embouteillage créé après la fermeture de la RN 12 par des habitants d'une cité précaire à Tadmait, à 17 km à l'ouest de Tizi-Ouzou, et une autre a accouché dans une ambulance, apprend l’Aps hier auprès de la protection civile et de sources hospitalières.

Les caisses de la Cnas renflouées



Oran - Plus de 56 milliards de dinars de recouvrement des cotisations sociales ont été réalisés en 2016 par la Caisse nationale d'assurance sociale des travailleurs salariés (Cnas) dans la wilaya d'Oran, avec un taux de 106% dépassant ainsi les objectifs tracés, a indiqué hier mercredi un responsable de cette structure.

Tizi Ouzou : Guerre aux fléaux sociaux au niveau des plages




Objectifs n Une campagne de sensibilisation sur les multiples formes de violence, la pollution de l’environnement, la drogue et la criminalité a été lancée, hier mardi, par l’association sociale Femme active au niveau des plages de Tigzirt et d’Azeffoun.

Khenchela : Le barrage de Babar alimente quatre communes


L’alimentation en eau potable (AEP) sera renforcée dans les centres de 4 communes de la wilaya de Khenchela, à partir du barrage Babar durant le mois d’août en cours, a indiqué hier mardi à l’APS le directeur des ressources en eau (DRE), Mohamed Boudjeltia. «L’opération sera effective dès le parachèvement des essais techniques» relatifs à ce transfert a précisé le DRE détaillant que dans une première étape les communes de Tamza, de Chechar, de Babar et de Khirane, en plus des zones limitrophes à ces localités, bénéficieront d’un apport supplémentaire en AEP.

Alger/Sécurité des plages : 5 000 gendarmes mobilisés

Dispositif - Quelque 5 000 gendarmes ont été mobilisés pour sécuriser 33 plages de la wilaya d'Alger dans le cadre du plan spécial tracé par le groupement territorial de la Gendarmerie nationale à l'occasion de la saison estivale 2017.


C’est ce qu’a indiqué hier le lieutenant du groupement Souad Ounis, chargée de la cellule de communication, dans une déclaration à la presse dans le cadre d'une sortie sur terrain aux plages Khaloufi 1 et 2 et Deca-Plage ainsi que les barrages de Reghaïa et Zeralda.
La responsable a fait savoir que ces brigades veillent également à l'application rigoureuse de la réglementation concernant l'utilisation des bateaux voiliers ou à moteur, interdits désormais de s'approcher des lieux de baignade.
Le lieutenant Ounis a fait savoir que les éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya d'Alger menaient, depuis le début de la saison estivale, des campagnes de sensibilisation au profit des estivants en vue de sécuriser les réseaux routiers et assurer la protection des usagers de la route.
La brigade des mineurs de la Gendarmerie nationale de la wilaya d'Alger a lancé des campagnes de sensibilisation au milieu des jeunes des camps de toile pour les sensibiliser aux dangers de la drogue, de l'Internet, de la violence et autres fléaux sociaux. S'agissant de l'environnement et de la santé publique, une cellule de la Gendarmerie nationale chargée de l'environnement a été mise en place pour dresser des contraventions concernant la propreté de l'environnement, notamment au niveau des plages. Elle est chargée également de relever les infractions en matière d'activités commerciales ayant des répercussions négatives sur la santé du consommateur et d'informer par la suite les autorités administratives concernées par ces activités commerciales.
Rappelons que dix postes de police ont été ouverts récemment au niveau de plusieurs plages d'Alger afin d'assurer la sécurité des estivants, outre la mobilisation d'effectifs sécuritaires supplémentaires chargés de la sécurité routière près des plages pour faciliter l'accès des touristes et des estivants.
En vue d'assurer la sécurité des familles algéroises durant les soirées et veillées nocturnes, au niveau des centres commerciaux, des façades maritimes à l'instar des Sablettes, de Bab El-Oued et d’Aïn Benian et des restaurants situés à Draria et à Staoueli, «des équipes supplémentaires ont été déployées de 06h00 jusqu'à des heures tardives de la nuit, afin de sécuriser ces endroits très fréquentés durant la saison estivale», annonçait le chef du service de la sûreté publique de la wilaya d'Alger, le commissaire principal de police, Mohamed Filali.
R .L./APS

Bouira : Vingt-huit cas de brucellose humaine signalés


Vingt-huit cas de brucellose humaine ont été enregistrés durant le mois de juillet dans la wilaya de Bouira où une commission ministérielle mène une enquête sur l’origine de cette épidémie, a indiqué lundi à l’APS le directeur de la santé et de la population, Gouassem Amar.

Ces odeurs nauséabondes que dégagent des CET



Aïn Defla l Un dispositif technique basé sur le déversement de produits chimiques sur les immondices a été récemment mis en place au centre d’enfouissement technique (CET) d’Aïn Defla en vue d’atténuer les odeurs nauséabondes qui s’y dégagent, incommodant fortement les habitants, a indiqué hier dimanche le directeur de cet établissement.

Une bouffée d’oxygène

Selon un pêcheur rencontré sur place, des enfants et adolescents affluent vers ce barrage notamment lors des périodes caniculaires. «Je ramène souvent mes enfants ici. Mais je leur interdis de nager. Lorsque mes filets coincent dedans, je les coupe sans risquer de les dégager» nous a indiqué un pêcheur conventionné qui exploite le poisson du barrage.

Une autre suivra

Cette caravane organisée par l’Agence Nationale des Barrages et Transferts (Anbt) en collaboration avec la protection civile sera suivie, selon Sabrina la chargée de communication de l’Anbt, d’une caravane de sensibilisation sur la même thématique. Celle-ci sillonnera plusieurs régions du pays,