Sahara occidental /Référendum d’autodétermination : Le soutien des parlementaires espagnols

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Déclarations -  Les intergroupes parlementaires espagnols «Paix, liberté pour le Sahara» ont réitéré mardi la revendication «sans équivoque et fondamentale» du droit du peuple sahraoui à un référendum d’autodétermination.


Les intergroupes parlementaires «Paix, liberté pour le Sahara» ont souligné dans un communiqué, à l’issue de leur 21ème conférence tenue au siège du Parlement basque, la nécessaire application des résolutions des Nations unies relatives au droit du peuple sahraoui à un référendum d’autodétermination. Ils exigent par ailleurs de mettre fin à l’occupation du Sahara occidental, occupé par le Maroc depuis plus de 40 ans.
Les participants à cette conférence à laquelle ont prit également part le président du Parlement sahraoui, Khatri Adouh, et la déléguée sahraouie en Espagne, Khira Bulahi, ont souligné et affirmé que «le Front Polisario est le seule et unique représentant légitime du peuple sahraoui».
Ils ont réaffirmé, par ailleurs, leur soutien et leur solidarité avec les prisonniers politiques du groupe de Gdeim Izik tout en dénonçant «les condamnations injustes prononcées lors d’un procès illégal et injustifié». Les intergroupes parlementaires exigent en outre «la libération immédiate de ces prisonniers politiques».
Les parlementaires ont également dénoncé le pillage des ressources naturelles au Sahara occidental par le Maroc et exigent des entreprises opérant dans la région de respecter le droit international et les droits de la population sahraouie. Par ailleurs, ils (intergroupes) ont réitéré leur demande relative à l’élargissement des compétences de la MINURSO en matière de surveillance et de protection des droits de l’Homme des Sahraouis dans les territoires occupés. Les Intergroupes ont, en sus, exhorté l’Espagne d’exiger du Maroc «le respect scrupuleux des droits de l'Homme dans les territoires occupés du Sahara occidental», et «d’accorder un statut diplomatique à la Représentation du Front Polisario, seul et légitime représentant du peuple sahraoui», poursuit-on. Le texte souligne aussi que les intergroupes «Paix et liberté pour le peuple Sahraoui» ont demandé à l’Espagne de promouvoir des initiatives politiques visant à obtenir une solution juste et définitive garantissant le droit du peuple sahraoui à l'autodétérmination et d’augmenter la coopération et l'aide humanitaire à la population sahraouie. La conférence de ces intergroupes, organisée chaque année, conclut-on de même source, sert de Forum de débat sur la lutte de la population sahraouie et à soutenir politiquement la réalisation de son autodétermination. Le forum œuvre également à la sensibilisation de la société espagnole pour renforcer son soutien à la cause sahraouie.
R. I. / Agence