en bref…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Côte d'Ivoire : mutinerie l Deux blessés par balle, accès à la ville bloqués, tirs en l'air et patrouilles: de 100 à 300 soldats mutins de Bouaké (centre), deuxième ville de Côte d'Ivoire, refusaient samedi de renoncer aux primes promises et continuaient de défier les autorités.

La situation était également tendue à Daloa (centre) et Korhogo (Nord) mais était redevenue calme à Abidjan après la tension de la veille. "Nous voulons notre argent", lançait samedi à l'AFP à Bouaké l'un des mutins, portant une cagoule. Tirant sporadiquement en l'air, ces mutins ont chassé les policiers et bloqué les accès à Bouaké paralysant le principal axe routier du pays reliant Abidjan, au Nord. Les mutins campent sur leur position. Des négociations avec le commandement militaire de Bouaké ont échoué. Ils assurent être prêts à en découdre avec les forces loyalistes.

Syrie : évacuation l Le gouvernement syrien est parvenu à un accord avec les insurgés sur l'évacuation de ces derniers d'un nouveau quartier de Damas, ont rapporté samedi l'agence de presse officielle syrienne Sana et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). L'accord sur le départ des rebelles du quartier de Qaboun intervient après l'avancée des troupes du régime dans ce secteur et à la suite des évacuations cette semaine de deux autres quartiers de la capitale, Barzé et Techrine, tenus par les opposants au président Bachar al-Assad. L'OSDH a également fait état d'un accord conclu pour l'évacuation des insurgés tout en ajoutant que leur destination finale n'était pas encore claire.  

Corée du Nord : nucléaire l Pyongyang a mis à l'épreuve dimanche, avec un nouveau tir de missile, la politique des Etats-Unis et du nouveau président sud-coréen Moon Jae-In, partisan d'une reprise du dialogue sur le dossier nucléaire nord-coréen. Il s'agit du deuxième tir nord-coréen en 15 jours, et du premier depuis la prestation de serment, mercredi à Séoul, de M. Moon, qui a dénoncé une "provocation irresponsable", quand Donald Trump a lui demandé un durcissement des sanctions contre le Nord. Lancé de la base militaire nord-coréenne de Kusong, dans la province du Nord Pyongan, vers 05h30 (20h30 GMT samedi), le projectile a parcouru environ 700 km avant de s'abîmer en mer du Japon, selon l'état-major interarmes sud-coréen. Le commandement américain du Pacifique a estimé de son côté qu'il nes'agissait vraisemblablement pas d'un missile intercontinental.

Venezuela : otages l Un groupe de manifestants a retenu deux policiers vénézuéliens durant une dizaine d'heures à San Cristobal (ouest), les obligeant à demander la liberté d'opposants détenus, a annoncé samedi le Défenseur du Peuple, Tarek William Saab. Les deux agents de la police nationale ont été encerclés au cours d'une manifestation contre le président Nicolas Maduro et retenus dans une maison, selon le responsable de cette autorité chargée de veiller au respect des droits de l'homme. Ils ont été libérés vendredi soir après l'"intervention du Défenseur du Peuple", a écrit M. Saab sur Twitter. Lors de leur captivité, les policiers ont été filmés et obligés à demander la liberté d'un jeune opposant emprisonné, Omar Marino, et de "tous les prisonniers politiques".