en bref…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Egypte - EI - Attaque l Un policier a été tué et trois autres ont été blessés hier en Egypte dans une attaque visant un point de contrôle près du monastère de Sainte Catherine dans le sud de la péninsule du Sinaï, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

  L'attaque a été revendiquée dans la nuit par le groupe Etat islamique (EI), très actif dans le Sinaï, via son organe de propagande Amaq. L'EI avait déjà revendiqué deux attentats suicide perpétrés le 9 avril contre des églises à Alexandrie et Tanta (nord). Ces attaques avaient fait 45 morts et des dizaines
de blessés.

Indonésie - Tensions l Le gouverneur chrétien de Jakarta tente  ce mercredi de décrocher un nouveau mandat dans la capitale indonésienne, malgré un procès pour insulte à l'islam, lors d'un scrutin test pour la tolérance religieuse dans le pays musulman le plus peuplé au monde. Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, est opposé à l'ancien ministre de l'Education, Anies Baswedan, de confession musulmane. Le scrutin est aussi un terrain d'affrontement entre grands acteurs politiques du pays qui considèrent l'influent poste de gouverneur de la capitale de 10 millions d'habitants comme un tremplin pour l'élection présidentielle de 2019. Quelque 7,2 millions d'électeurs essentiellement musulmans étaient appelés à se rendre aux urnes.

Niger - Le ministre de l’Enseignement limogé l Le ministre de l'Enseignement supérieur du Niger Mohamed Ben Omar, dont le départ était posé comme «préalable» par les étudiants à tout dialogue avec les autorités, a été remplacé, selon un communiqué officiel diffusé hier. Les étudiants, dont quatre leaders arrêtés ont été libérés hier, ont lancé le 10 avril un important mouvement de protestation qui a conduit à des affrontements avec les forces de l'ordre et la fermeture pendant plusieurs jours du campus. Un étudiant est décédé dans des conditions restant à déterminer. Selon un décret signé par le président Mahamadou Issoufou, Mohamed Ben Omar et le ministre de l'Emploi et du Travail Yahouza Sadissou échangent leur portefeuille ministériel.  

Yémen - Attaque l Cinq membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués au Yémen dans des attaques nocturnes de drone attribuées aux Etats-Unis qui ont intensifié leurs opérations antijihadistes depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, ont indiqué aujourd’hui des sources militaires. La première frappe, qui a fait deux morts, a visé un véhicule qui circulait dans le secteur de Mayfaa, dans la province de Chabwa (sud), ont précisé ces sources yéménites. Peu après, une deuxième frappe a touché une voiture dans la zone d'Al-Jalal, dans la province de Marib (centre), faisant trois morts, toujours selon ces sources. C'est dans cette même province qu'un hélicoptère militaire saoudien est tombé durant des opérations mardi, faisant douze morts, dont quatre officiers. Une enquête est en cours pour déterminer les causes du crash.