en bref…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Venezuela : manifestations l Opposants et partisans du président vénézuélien Nicolas Maduro ont appelé à de nouvelles manifestations mercredi, après deux semaines d'affrontements entre la police et des manifestants au cours desquels cinq personnes sont décédées et 117 ont été arrêtées.

Les deux parties ont promis de prendre "la totalité" de Caracas, la capitale du pays. La MUD (Table pour l'unité démocratique), vaste coalition qui rassemble les opposants au chef de l'Etat, a réaffirmé samedi vouloir organiser mercredi "la mère de toutes les manifestations". Quelques minutes après, le gouvernement a appelé à participer, en ce jour férié dans le pays, à "la marche des marches".  

Corée du Nord : nucléaire l Pyongyang a essuyé un échec dimanche lors d'un essai de missile, a annoncé l'armée américaine, au lendemain d'une démonstration de force du régime nord-coréen avec une gigantesque parade militaire. Ce tir de missile raté est un revers pour la Corée du Nord, au moment où les tensions sur la péninsule sont attisées par des déclarations belliqueuses de Pyongyang et Washington. Ni Séoul ni Washington n'ont été en mesure de déterminer dans l'immédiat la nature du missile en question.  Pyongyang a considérablement accéléré ses programmes balistiques et nucléaires, pourtant interdits par la communauté internationale. Depuis le début 2016, le régime nord-coréen, l'un des plus isolés au monde, a ainsi réalisé deux essais nucléaires -les quatrième et cinquième de son histoire- et des dizaines de tirs de missiles.

Gabon : rassemblement l Le rival du président gabonais Ali Bongo Ondimba, Jean Ping, qui se proclame toujours "président élu" a tenu un premier rassemblement d'ampleur depuis décembre hier à Libreville, alors que le pouvoir organise un "dialogue politique" pour apaiser les tensions post-électorales. M. Ping a évoqué ses récents voyages à l'étranger et dans les provinces du Gabon. Il a observé une minute de silence pour les victimes des violences post-électorales qui avaient fait plusieurs morts. Pilier du régime du défunt Omar Bongo Ondimba, père de l'actuel chef de l'Etat, M. Ping a été crédité par la Cour constitutionnelle de 47,24% des voix, contre 50,66% pour M. Bongo après les élections du 27 août 2016. Ses partisans dénoncent la partialité de la Cour.

Somalie : raids l  Plus de 100 éléments du groupe terroriste shebab, dont 20 chefs, auraient été tués dans le sud de la Somalie dans des attaques aériennes américaines samedi matin, ont indiqué des habitants et des responsables. Les habitants et les agents de sécurité ont déclaré que les avions de guerre avaient visé les cachettes des extrémistes à Wargaduud et El-Adde, où plusieurs soldats kenyans ont été tués par des terroristes shebab en janvier 2016. Parmi les principaux chefs terroristes tués figurent Abdirahman Fillow et Abdirahman Ben Dutie lors de l'attaque de l'aube qui a également détruit deux engins explosifs à Wargaduud. Dutie est originaire de Marehanrer Dalal. Le bombardement est intervenu après que les militaires américains aient confirmé que leurs soldats se sont déployés en Somalie pour former et équiper les forces somaliennes et de l'AMISOM qui combattent l'extrémisme en Somalie.