en bref…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

USA : sécurité l Donald Trump a choisi H.R. McMaster, un général en exercice, vétéran d'Irak et d'Afghanistan, pour occuper le poste de conseiller à la sécurité nationale, après une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

Le président américain a annoncé cette nomination lundi devant les journalistes dans sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, espérant mettre un terme à un              feuilleton qui a vu la démission de son premier choix, Michael Flynn, et le refus de son second, Robert Harward. Il a qualifié le général McMaster d'«homme de formidable talent et de formidable expérience».

Irak : offensive l Les forces irakiennes soutenues par des avions et des hélicoptères se sont rapprochées de la périphérie sud-ouest et de l'aéroport de Mossoul malgré la résistance de quelque 2.000 jihadistes du groupe Etat islamique (EI). Après avoir pris une quinzaine de localités, les forces fédérales ont atteint lundi le point de contrôle d'Akarab. Les forces irakiennes ont également sécurisé lundi une zone stratégique sur les collines dominant l'aéroport de Mossoul. Plus à l'ouest, les unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi (Mobilisation populaire) ont progressé pour atteindre la route reliant Mossoul à Tal Afar, une ville encore sous le contrôle de l'EI. Elles renforcent ainsi l'encérclement des jihadistes défendant Mossoul-Ouest.

Grande-Bretagne : arrestation l Cinq jeunes de 15 à 19 ans ont été arrêtés lundi à Londres dans le cadre d'une enquête antiterroriste pour avoir voulu rejoindre une «organisation interdite», a indiqué la police, sans préciser s'il s'agissait de l'EI. Les suspects sont «soupçonnés de préparation d'actes terroristes», a indiqué la police antiterroriste dans un communiqué. «Les arrestations sont en lien avec des            projets de voyage pour rejoindre une organisation interdite», a-t-elle ajouté. Un porte-parole de la police, interrogé, n'a pas précisé quelle devait être la destination des cinq jeunes, ni quelle  organisation interdite ils comptaient rejoindre.

Colombie : attentat l La dernière guérilla active en Colombie, l'ELN et avec laquelle le gouvernement est en train      de mener des pourparlers de paix, est le principal suspect dans l'explosion qui a fait 26 blessés dimanche à Bogota, a affirmé le maire lundi. «Oui, c'est une des principales hypothèses», a déclaré au micro de la radio RCN le maire de la capitale colombienne, Enrique Peñalosa. Selon le maire, l'explosion de dimanche présente des similitudes avec des événements similaires        survenus à Bogota par le passé et qu'il attribue à l'Armée de libération nationale (ELN). Au moins 26 personnes, pour la plupart des policiers, ont été blessées dimanche dans une explosion      criminelle près des arènes de Bogota.