05Obsèques n Le défunt président sahraoui Mohamed Abdelaziz sera inhumé samedi prochain, à Bir Lehlu, dans les territoires libérés du Sahara occidental.

Révision n L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) devrait maintenir en l'état sa production dans un contexte de remontée des prix du baril et de rivalité entre l'Iran et l'Arabie saoudite.

Niger : terrorisme / Au moins neuf civils ont été tués et treize  autres blessés, hier, dans une attaque de Boko Haram dans un village de la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, ont annoncé, hier, les médias et une source sécuritaire. «Le village de Yébi a été le théâtre d'une attaque de la  nébuleuse Boko Haram, le bilan est lourd : neuf morts et treize blessés», a précisé la télévision privée Ténéré. Un véhicule chargé de marchandises a été emporté par les assaillants qui ont pris la fuite vers les frontières de Nigeria, a souligné la télévision Ténéré. Des membres de Boko Haram avaient «incendié» des habitations, le marché local, le bétail, selon des sources sécuritaires. Les assaillants venus du Nigeria ont détruit un véhicule de l'armée  nigérienne, selon une source militaire qui a indiqué que «l'armée nigérienne a réussi à repousser l'assaut des insurgés islamistes nigérians et à récupérer un arsenal de guerre important».

Syrie : trêve  / L'opposition syrienne a demandé à l'ONU d'initier à l'occasion du ramadan, qui débute dans les prochains jours, une trêve dans toute la Syrie à l'exception des secteurs sous contrôle du groupe Etat  islamique (EI), a affirmé hier  Basma Kodmani, du HNC. «Nous avons demandé aux Nations unies une trêve dans les secteurs contrôlés par les parties à même de la respecter - le régime et l'opposition», a dit Mme  Kodmani, membre du Haut comité des négociations (HCN) . L'opposition n'a pas demandé à exclure les djihadistes du Front al-Nosra,  branche syrienne d'Al-Qaïda, de cette trêve, a-t-elle affirmé, expliquant que «la présence d'al-Nosra dans certaines zones servait au régime de prétexte pour continuer à bombarder pendant la trêve».   

Somalie : explosion / Au moins dix personnes, dont deux députés, ont été tuées dans une attaque visant un hôtel de Mogadiscio et revendiquée par les islamistes somaliens shebab, des combats étant toujours en cours ce matin entre les forces somaliennes et des assaillants retranchés dans le bâtiment. Cet attentat a été mené quelques heures après l'annonce par les autorités somaliennes de la mort du cerveau présumé de l'attaque perpétrée par les shebab  contre l'université de Garissa, dans l'est du Kenya, qui avait fait 148 morts en 2015, dont 142 étudiants. L'attaque contre l'hôtel Ambassador avait débuté, hier vers 17h40  locales, avec la puissante explosion d'une voiture piégée, ont affirmé des sources sécuritaires. Au moins deux assaillants avaient  ensuite pénétré dans l'hôtel, tandis qu'un autre avait péri à l'extérieur du  bâtiment, ont indiqué des sources concordantes.

Libye : contrôle / Les forces du gouvernement libyen d'union  nationale (GNA) ont annoncé, hie,r avoir pris le contrôle de la centrale thermique de Syrte, fief libyen du groupe Etat islamique (EI) situé à 450 km à l'est de la capitale Tripoli. Les forces du GNA «contrôlent la totalité du site de la centrale thermique», située à environ 23 km à l'ouest du centre-ville de Syrte, selon un  communiqué du centre d'information des forces  gouvernementales. Les forces armées du gouvernement d'union et du gouvernement rival basé dans l'est du pays, fidèles au général Khalifa Haftar, sont actuellement engagées dans une course pour être les premières à chasser l'EI de Syrte, alors que la menace des djihadistes se fait grandissante depuis leur implantation en Libye fin 2014.

05Débrayage n La situation se complique de plus en plus pour le gouvernement français, confronté à une grève illimitée dans les chemins de fer après trois mois de fronde contre une réforme du droit du travail.

Situation n Ils sont bloqués dans Fallouja et risquent le recrutement forcé par les djihadistes qui contrôlent cette ville d'Irak assiégée par les forces armées, a indiqué, hier, l'Unicef.

Bahrein : libération / Le parquet de Bahreïn a annoncé, hier, la libération «pour des raisons humanitaires» de l'opposante Zaïnab al-Khawaja, emprisonnée depuis le mois de mars avec son enfant âgé d'un an et demi.

05Crise n A quelques jours de l’Euro, l’évènement sportif le plus important en Europe, les syndicats français du secteur des transports ont annoncé une grève qui aura certainement des répercussions néfastes sur plusieurs plans.

Violence n Au moins 16 personnes qui circulaient à bord d'autocars ont été tuées ce matin.

Tchad : condamnationl Un quart de siècle après sa chute, l'ex-président tchadien, Hissène Habré, a été condamné hier à la prison à vie, pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre, par un tribunal spécial africain à Dakar, au terme d'un procès inédit, censé servir de leçon aux dirigeants africains.

05Violence n Cinq Casques bleus ont été tués, hier, dans une embuscade dans le centre du Mali, une première dans cette région, alors que le pays connaît, depuis une dizaine de jours, une recrudescence d’attaques meurtrières contre l'armée et les soldats de l'ONU.

Victoire n Les forces irakiennes ont pris d’assaut, ce lundi matin, Fallouja, bastion du groupe Etat islamique (EI) situé à seulement 50 km de Bagdad.

Irak : explosion / Un kamikaze s'est fait exploser hier,  parmi de jeunes Irakiens rassemblés dans un café à Mouqdadiya au nord-est de Bagdad, tuant au moins sept personnes, a indiqué la police. «C'était un lieu où les jeunes se rassemblaient.

05Position n Les ministres arabes des Affaires étrangères, réunis hier au Caire en présence du président palestinien Mahmoud Abbas, ont voté une résolution soutenant l'initiative française d'une conférence internationale à Paris sur le Proche-Orient.

Décision n Selon le magazine «Foreign Policy», cette mesure est la première depuis que la coalition des armées arabes s’est attaquée à des zones où résident des civils au Yémen.

Irak : offensive/ Les forces d'élite irakiennes se sont  déployées, hier, aux abords de Fallouja, aux mains du groupe Etat islamique (EI), alors que des dizaines de milliers de civils restaient pris au piège dans cette ville de l'ouest de l'Irak. 

05Réaction n Le président français a affirmé  hier qu'il ne céderait pas à la fronde sociale en France, qui pourrait encore s'intensifier malgré le déblocage de la quasi-totalité des dépôts  pétroliers du pays.  

Exode n Des centaines de civils ont fui, hier, le secteur de Fallouja, dans le centre de l'Irak, alors que la coalition internationale appuie des offensives contre le groupe Etat islamique (EI) dans cette ville et dans la province de Raqqa, en Syrie.

Irak : des milliers de manifestants dispersés au gaz lacrymogène à Bagdad l Les forces de sécurité irakiennes ont  dispersé hier à tirs de grenades lacrymogènes des milliers de manifestants  dans le centre de Bagdad qui comptaient se diriger vers la Zone verte  ultrasécurisée, où siège le gouvernement, qu'ils ont envahie deux fois ces  dernières semaines.

05Bras de fer n Grèves et manifestations à Paris et dans tout le pays, sites pétroliers bloqués, fronde étendue aux ports et aux centrales nucléaires : les opposants à la réforme du travail en France jouent leur va-tout pour tenter de faire plier le gouvernement socialiste.

Syrie – Irak : offensives l Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) étaient hier, mercredi, sur la défensive face aux assauts lancés contre deux de leurs fiefs en Syrie et en Irak.