en bref…

Philippines : enquête l La police philippine a annoncé, ce dimanche, qu'elle recherchait trois personnes dans le cadre de l'enquête sur l'attaque à la bombe meurtrière survenue à Davao, la ville du président Rodrigo Duterte, et imputée au groupe islamiste Abou Sayyaf.

en bref…

Turquie : libération    l La Turquie va libérer 38 000 prisonniers condamnés pour des faits s'étant produits avant le 1er juillet, donc avant le putsch raté de la mi-juillet, a annoncé, lundi, le ministre de la Justice.

USA / L'assassinat de deux religieux musulmans : Un crime motivé par la haine

05Investigations n Les enquêteurs cherchaient dimanche à établir le mobile d'un homme en fuite qui a assassiné la veille, en plein jour, un imam et son adjoint par balles dans la tête à New York, un crime dénoncé par la communauté musulmane comme islamophobe.

Nigeria / Elles avaient été enlevées par Boko Haram : Des nouvelles des lycéennes de Chibok

Revendications n Boko Haram a diffusé une vidéo de jeunes filles présentées comme des lycéennes enlevées par le groupe djihadiste nigérian en avril 2014 à Chibok, et a réclamé la libération de combattants emprisonnés.

en bref…

Yémen : vols humanitaires l La coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite au Yémen a annoncé qu'elle autorisait à partir de lundi la reprise des vols humanitaires sur l'aéroport international de la capitale Sanaa, contrôlée par les rebelles chiites Houthis.

Syrie / Ils ont été enlevés par l’EI : 2 000 civils comme «boucliers humains» !

05Fuite n Des combattants du groupe djihadiste Etat islamique (EI) ont enlevé hier environ 2 000 civils pour les utiliser comme  «boucliers humains», dans leur fuite de la ville de Minbej dans le nord de la Syrie, selon une ONG et une alliance antidjihadistes.

en bref…

Afghanistan- USA-Pakistan - Frappe aérienne l Le chef de l'organisation Etat islamique (EI) en Afghanistan et au Pakistan, Hafez Saïd, a été tué dans une frappe américaine le mois dernier dans la province afghane de Nangarhar, selon le Pentagone.

Turquie / A l'appel du président Erdogan : Raz-de-marée attendu à Istanbul

05Manifestation n Des millions de Turcs devraient descendre, ce dimanche, dans les rues d'Istanbul pour un rassemblement présenté comme l'apothéose de trois semaines de mobilisation populaire en faveur de la démocratie à l'appel du président Erdogan après le coup d'Etat manqué.

USA / Le gouvernement publie le «manuel» - Drone : quand et comment il est utilisé

Révélations n Le gouvernement a publié un document -autrefois secret-, surnommé «le manuel», qui dévoile comment les responsables choisissent les cibles des frappes de drones dans les régions en dehors des zones de guerre, et le rôle-clé du Président dans le processus.  

en bref…

Venezuela : affrontement     l Deux membres présumés de la guérilla colombienne d'extrême gauche Armée de libération nationale (ELN) sont morts et un troisième a été capturé lors d'un affrontement avec l'armée vénézuélienne, a indiqué samedi le ministre colombien de la Défense.

Face à la menace terroriste : Le vieux continent sur le qui-vive

04Hier, la tour Eiffel a été évacuée, un employé ayant confondu une simulation en interne d’un incident avec une réelle menace djihadiste. Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, la crainte de nouvelles attaques a poussé les autorités françaises à annuler plusieurs festivités à travers le pays.
A Lille, la municipalité a décidé d’annuler la braderie, la plus grande d’Europe, avec ses 2 millions de visiteurs. A l’instar de l’Hexagone, le vieux continent vit dans la crainte de nouvelles attaques terroristes. Un sujet qui surgit à la moindre agression, d'ordinaire traitée comme un fait divers.

Palestine – Israël / Le mouvement s'amplifie : 400 détenus palestiniens en grève de la faim

Harcèlements n Environ 400 Palestiniens emprisonnés par Israël étaient en grève de la faim, hier, vendredi, observant un mouvement qui va en s'amplifiant, ont indiqué un club de soutien et l'administration israélienne.

Après l’attentat de Nice / Festivités annulées, renforcement des patrouilles : La France se recroqueville

05Terrorisme n Plusieurs festivités estivales ont été annulées en France en raison de la situation sécuritaire prévalant notamment après l’attentat du 14 juillet dernier à Nice qui a fait 84 morts, dont 5 Algériens, et des centaines de blessés.

L'adieu au prêtre

Une assistance «unie dans la peine et  l'effroi» a dit adieu hier mardi au prêtre français égorgé il y a une semaine par  deux jihadistes dans son église en Normandie lors d'obsèques solennelles dans  la cathédrale de Rouen, sous haute protection policière.

Patrouilles sur les navires de passagers entre la France et la Grande-Bretagne

La gendarmerie maritime française effectue  depuis  lundi dernier des patrouilles «aléatoires et régulières» sur les navires à  passagers entre la France et la Grande-Bretagne, a indiqué  mardi   une source  officielle.  "Il s'agit d'un dispositif permanent en place depuis le 1er août sur les  navires à passagers (...) Il s'agit de patrouilles de gendarmes maritimes,  aléatoires mais régulières, afin de sécuriser ces navires dans un contexte de  menace terroriste", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la préfecture maritime  pour la Manche et la Mer du Nord, Pierre-Joachim Antona.    Les trois préfectures maritimes le long des côtes françaises -Cherbourg  (nord-ouest), Brest (ouest) et Toulon (sud) pour la Méditerranée- sont chargées  de la mise en œuvre de ce dispositif qui s'inscrit dans les efforts entrepris  par l'Etat depuis l'été 2015 pour sécuriser l'espace maritime en liaison avec  les autorités à terre, a indiqué le militaire.    La première de ces patrouilles s'est déroulée lundi sur un navire de la  compagnie Brittany Ferries entre Portsmouth (GB) et Caen (nord-ouest). La  patrouille a été héliportée sur le ferry "Mont Saint-Michel" quand il a pénétré  dans les eaux territoriales françaises et est restée à bord jusqu'à l'accostage.  Des discussions sont actuellement en cours avec les autorités britanniques  et, dès qu'un accord sera conclu, la patrouille militaire ne sera pas limitée  aux eaux territoriales françaises mais pourra rester à bord du navire de port à  port.     Ce dispositif a été mis en place sur décision de l'Etat et non à la demande  des compagnies, a souligné le porte-parole.    Les préfectures maritimes de Brest et Toulon vont également mettre en  œuvre ce dispositif sur les navires à passagers de leur zone et des accords  devront également être conclus à ce sujet, en vue d'un embarquement de port à  port, avec les autorités des pays voisins concernés. La Britanny Ferries est la seule compagnie de navires à passagers à battre  pavillon français.