Victoire -  Le nouveau président a désormais toute latitude pour conduire ses réformes, mais le scrutin est assombri par une abstention sans précédent, perçue comme un refus d'une «carte blanche» par la presse lundi.

Offensive -  Les forces irakiennes ont lancé aujourd’hui un assaut pour chasser le groupe djihadiste de la vieille ville de Mossoul, dont la reprise leur permettrait un contrôle totale de la deuxième cité d'Irak.

Témoignages - Dans un paysage de désolation, au milieu de bâtiments calcinés ou en ruines, la vie reprend doucement ses droits à l'université de Mossoul où des étudiants ont réinvesti les salles de cours après trois ans de règne djihadiste.

Inquiétudes - Au moins deux nouvelles personnes ont été arrêtées hier à Al-Hoceïma, épicentre de la contestation qui secoue depuis sept mois le Nord du pays, ont rapporté des médias.

Justice - Le procès en appel des prisonniers politiques sahraouis du groupe Gdeim Izik, a été reporté au 11 juillet prochain.

La députée européenne Barbara Matera du Parti populaire européen (PPE), principal groupe politique au Parlement européen, a exhorté hier la Commission européenne à préciser les secteurs économiques qui seront concernés par les négociations sur un accord additionnel à l'accord d'association UE-Maroc

Verdict -  25 manifestants et militants du mouvement de contestation populaire qui secoue le nord du Maroc ont été condamnés à 18 mois de prison ferme, à l'issue de leur procès mercredi à Al-Hoceïma (nord).

Violences -  Au moins 18 personnes ont été tuées lors de l'attaque de deux restaurants de la capitale somalienne Mogadiscio par un commando de six militants islamistes shebab, a annoncé jeudi un porte-parole du gouvernement somalien.

Espoirs - De nombreux Kurdes d'Irak ont salué comme historique l'annonce d'un référendum sur leur indépendance mais le chemin de  l'autodétermination sera long même si le «oui» devrait largement l'emporter en septembre.

Contre-attaque -  «Je demande de former une commission médicale, ce qui est du ressort du TSJ. Il est clair que cette dame n'a pas  toute sa tête», a déclaré aux journalistes le député Pedro Carreño, appelant à démontrer la «démence» de la juge pour déclarer ensuite «son limogeage».  

Camouflet - La Cour d'appel de San Francisco a confirmé hier la suspension du décret anti-immigration de Donald Trump par un tribunal fédéral d'Hawaï, infligeant un revers supplémentaire au président américain sur cette mesure très controversée, accusée de discriminer les musulmans.

Représailles - L'opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, a été condamné à 30 jours de détention hier soir, épilogue d'une journée de mobilisation de ses partisans marquée par plus de 1 500 arrestations dans toute la Russie.

Rassemblement - Une imposante mobilisation populaire a été constatée hier à Rabat pour soutenir le mouvement populaire d'Al-Hoceima au Maroc, à travers la descente dans la rue de milliers de manifestants issus de partis politiques, d'organisations et associations de la société civile.

Résultat - Le parti centriste du nouveau président français Emmanuel Macron s'apprête à rafler une écrasante majorité à l'Assemblée après avoir pulvérisé les partis traditionnels et l'extrême droite au premier tour des législatives dimanche, marquées par une abstention record.

Tension -  La police marocaine a procédé à quatre nouvelles arrestations dans le nord du Maroc, où le mouvement de contestation populaire se poursuit.

Situation -  La pression restait maximale sur la Première ministre britannique Theresa May, qualifiée de "cadavre ambulant" par un ex-ministre conservateur.

Violation - Les Emirats arabes unis ont fourni des hélicoptères de combat et des avions militaires aux forces des autorités libyennes parallèles, commandées par le maréchal Khalifa Haftar, enfreignant un embargo de l'ONU sur les armes, selon un rapport des Nations unies.

Violences -  Des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Imzouren, une localité de la province d'Al-Hoceïma, dans le nord du Maroc, a constaté l'AFP.

Tentatives -  Des efforts diplomatiques impliquant Washington, Paris et Koweït se sont intensifiés pour contenir la crise sans précédent dans le Golfe, qui oppose le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme, à l'Arabie saoudite et ses alliés.

Vote n Les Britanniques se rendaient aux urnes ce jeudi pour des élections législatives cruciales, au résultat incertain, en vue des négociations du Brexit, dans un climat de menace terroriste.