Sommet -  Les chefs d'État du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), avec le président français Emmanuel Macron, se réunissent ce dimanche à Bamako pour concrétiser leur projet de force conjointe contre les groupes djihadistes, qui reste à financer.

Mécontentement -  Des milliers de personnes ont défilé hier dans les rues de Londres contre les mesures d'austérité du gouvernement de Theresa May, estimant que la Première ministre conservatrice avait perdu toute légitimité après son revers aux législatives du 8 juin.

Lutte -  Trois ans après s'être emparés de vastes régions dans ces deux pays meurtris par des conflits, les djihadistes sont piégés dans leurs principaux fiefs de Mossoul, en Irak, et de Raqa, en Syrie, et leur «califat» est désormais en lambeaux.

Défaite -  Le groupe djihadiste État islamique (EI) s'est totalement retiré vendredi de la province septentrionale d'Alep, après en avoir été, il y a quatre ans, la force dominante,  a affirmé à l'AFP l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Crise -  Le mouvement de contestation populaire dans la région du Rif au Maroc s'est poursuivi cette semaine sur fond de répression et d'arrestations arbitraires largement relayées par les médias, suscitant une vague d'indignation d'associations de défense des droits de l'homme et d'hommes politiques dans le pays.

Violences -  Un hélicoptère de la police a lancé hier des grenades à Caracas contre le siège de la Cour suprême et ouvert le feu contre le ministère de l'Intérieur, a affirmé le président vénézuélien Nicolas Maduro, dénonçant une «attaque terroriste».

Objectif - Chypriotes Grecs et Turcs se retrouvent aujourd’hui dans la station alpine suisse de Crans-Montana pour tenter de réunifier leur île méditerranéenne divisée depuis plus de 40 ans par une «ligne verte» sous le contrôle des Casques bleus de l'ONU.

Tension -  De nouveaux heurts ont opposé hier forces de l'ordre et manifestants dans la province d'Al-Hoceima, dans le nord du Maroc, où la contestation sociale perdure.

Décision -  La Cour suprême des Etats-Unis a offert hier lundi une victoire politique à Donald Trump, en remettant partiellement en vigueur son décret anti-immigration très controversé.

Kamikaze -  Les forces de sécurité saoudiennes ont déjoué vendredi matin une action «terroriste» contre la Grande Mosquée de La Mecque, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés, a annoncé dans la soirée le ministère de l'Intérieur.

Violences -  Des attentats, dont une double attaque suicide sur un marché bondé, ont ensanglanté le dernier vendredi du mois sacré du Ramadhan, faisant au moins 50 morts et 170 blessés dans trois villes du pays.

Désarroi -  Les cours du pétrole ont poursuivi mercredi leur dégringolade, tombant à leur plus bas depuis le début de l'année, en raison de l'impuissance de l'Opep à résorber l'excès d'offre.

Intervention -  Après plusieurs semaines de flottement, les Etats-Unis affichent leur volonté de s'impliquer plus directement dans la recherche d'une issue à la crise diplomatique qui déchire le Golfe, poussant l'Arabie saoudite à ne pas perpétuer le blocage avec le Qatar.

Démissions -  Quatre ministres français ont démissionné en trois jours, dont trois issus du parti centriste MoDem allié du président Emmanuel Macron, poussés au départ par un vent de moralisation en pleine recomposition du gouvernement.

Violences -  Au moins 40 personnes ont trouvé la mort hier mardi en Centrafrique dans des affrontements dans la ville de Bria (centre), a-t-on indiqué de sources humanitaire et sécuritaire.

Attentat -  Quatre membres de la famille de l'islamiste radicalisé mort dans un attentat raté lundi sur les Champs-Elysées qui n'a pas fait d'autre victime ont été placés en garde à vue, a-t-on appris ce mardi de source judiciaire.

Attentat -  Quatre membres de la famille de l'islamiste radicalisé mort dans un attentat raté lundi sur les Champs-Elysées qui n'a pas fait d'autre victime ont été placés en garde à vue, a-t-on appris ce mardi de source judiciaire.

Un «stock d'armes» a été saisi au domicile de l'assaillant de 31 ans mort hier lundi dans un attentat manqué sur les Champs-Elysées, a indiqué ce mardi une source proche du dossier. Adam Dzaziri

Agression -  La police britannique tente d'établir le profil de l'homme de 47 ans, détenu pour «terrorisme», qui a foncé avec sa camionnette en plein Ramadhan sur des musulmans sortant de la mosquée de Finsbury Park, à Londres.

Drame -  Toutes les victimes de l'attaque perpétrée dans la nuit de dimanche à lundi à l'aide d'une camionnette contre des piétons près d'une mosquée de Londres sont «musulmanes», a indiqué un responsable de l'anti-terrorisme, Neil Basu.