La suite n'est pas brillante non plus

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Trafic n Il est de notoriété publique, et les enquêteurs français sont catégoriques, que le Pen a planqué à l'étranger plusieurs lingots d'or. Chose qu'il a toujours rejetée et balayée d'un revers de la main.

Chirac aussi a été impliqué dans des affaires opaques et sulfureuses,  pas en tant que chef d'Etat mais en tant que maire de la ville de Paris.
La justice lui a reproché des dizaines de salaires fictifs mais en réalité sans aucune preuve dans le dossier. C'est Alain juppé par contre qui sera touché par un certain nombre d'affaires dans l'environnement de Chirac.
Il lui sera interdit d'être élu pendant plusieurs années. Et s'il a repris en main les destinées de la mairie de Bordeaux c'est parce qu'il a terminé son temps et qu'on n'a plus rien à lui reprocher. Il faut cependant souligner que pendant l'ère balladur c'est-à-dire en plein régime de droite, une grosse affaire de rétrocommission suite à une vente d'armes à l'étranger à failli "avoir la peau" du premier ministre d'alors. Comme on le voit ce ne sont pas les affaires qui manquent et qui manqueront en France comme ailleurs.
Les régimes suivants ne seront pas non plus épargnés par les turbulences des affaires, surtout pendant la période de Sarkozy.
Une fois élu, le nouveau président de la République partira à Malte dans un yacht d'un milliardaire pour passer des vacances.
Pour des raisons obscures, Cécile sa femme le quittera pour vivre avec un homme d'affaires français à new York. C'est la première fois dans l'histoire de France qu'un président vivra célibataire au palais de la République. Il épousera en secondes noces  une mannequin et chanteuse dont il fera l'éloge de ses disques à la fin de chaque Cîîonseil des ministres.
Et c'est avec l'argent du contribuable qu'il louera un avion privé pour New York pour assister au show de son épouse. C'est avec l'affaire Bygmalion, une boîte privée chargée de "manager" sa seconde campagne présidentielle, que Sarkozy connaîtra les pires moments de sa vie. Après vérification de toutes les factures de cette société, qui a pignon sur rue, il s'est avéré que le compte de la campagne de Sarkozy a été largement dépassé selon la loi. Dans cette tempête que déclencheront les médias français, François Copé sera lui aussi touché par le scandale. Ce qui lui vaudra d'être momentanément écarté du  parti UMP.
Le député Balkany n'échappera pas non plus à la messe, puisque les enquêteurs découvriront plusieurs comptes à l'étranger entre lui et sa femme.
L'évasion fiscale dans le pays est monnaie courante. Et puisque nous sommes au chapitre de la droite, parlons maintenant de l'extrême droite. Il est de notoriété publique et les enquêteurs français sont catégoriques, que le Pen a planqué à l'étranger plusieurs lingots d'or.
Chose qu'il a toujours rejetée et balayée d'un revers de la main. Sa fille ne fait pas mieux elle aussi, puisqu'on vient de découvrir qu'elle aurait utilisé comme conseiller ou assistant parlementaire son propre garde du corps. Un journaliste français qui lui a posé la question, s'est fait copieusement boxer par ses hommes de main.
I. Z.

L’ère Hollande

Favoritisme n Valls, lui, a reconnu avoir fait profiter son fils de l'avion de la République pour voir en Espagne un match du FC Barcelone bien que l'invitation officielle était adressée à son père.

Quant au régime de Hollande il aura droit à toutes les vicisitudes et à toutes les tempêtes du moment c'est-à dire des 4 dernières années de son mandat de président et partant de tout le régime socialiste .
Hollande de par ses choix aura droit à des ministres qui terniront carrément son quinquennat de par leurs mensonges et leur comportement.
C'est ainsi que la presse découvrira par le plus grand des hasards que le ministre du budget n'a jamais payé ses impôts et qu'il n'avait pas l'intention de le faire. Un autre ministre, Cahuzac pour ne pas le nommer, mentira sur toute la ligne et avec un aplomb qui donne froid dans le dos quant à l'existence de comptes à l'étranger. Il a été prouvé là encore que ces comptes existent et qu'il est l'auteur d'une série d'opérations qui n'avaient d'autre but que faire fructifier sa fortune au soleil des paradis fiscaux.
D'autres ministres de la même trempe quitteront le gouvernement avec fracas, c'est le cas par exemple de Benoit Hamon et de Arnaud Montebourg qui constitueront le front de la fronde au gouvernement Hollande. Une autre ministre de moindre envergure, Mlle Felippetti, rejoindra le groupe. C'est vrai qu'elle n'avait que le département de la culture en charge. En tout cas, que ce soit la gauche ou la droite, l'un n'a rien à envier à l'autre sur le plan de la probité.
Le premier ministre de droite François Fillon qui passait pour un homme au dessus de tout soupçon a avoué avoir fait travailler sa femme au parlement en tant qu'assistante avec un salaire de 3 367 euros par mois. Il a également avoué dans la foulée avoir fait travailler au palais Bourbon ses deux enfants Charles et Marion pour leur compétence en droit alors qu'ils n'étaient même pas avocats.
Valls, lui,  a reconnu avoir fait profiter son fils de l'avion de la République pour voir en Espagne un match du FC Barcelone bien que l'invitation officielle était adressée à son père. Pour la petite histoire, Rachida Dati n'a jamais payé une facture de pâtisserie de 16 000 euros quand elle était chargée du ministère de la justice comme elle n'a jamais rendu les robes, que des couturiers lui avaient confiées pour faire leur publicité !
Bref pour renflouer les caisses de leur parti, les républicains (ex-UMP) ont demandé à leurs militants et sympatisants de mettre la main à la pâte.
I. Z.

Les autres aussi

n Pour être tout à fait juste, et quitte à rogner sur un autre chapitre tout aussi sensible que celui-là, disons que quelques chefs d'Etat africains et asiatiques qui se comptent sur le bout des doigts auraient selon certains médias et certains témoignages enfourné eux aussi leurs doigts dans le miel de la République pour se servir. Parmi ces témoignages, nous citons celui de Giscard D'Estaing qui a confié à un journal, que le président En Noumeiri du Soudan, aujourd'hui décédé, aurait piqué dans la résidence d'Etat, mise à sa disposition pendant son séjour officiel à Paris des services de porcelaine de Limoges d'une très grande valeur ainsi que d'autres bibelots. Pour un responsable du protocole français, aujourd'hui en retraite, l'ancien président indonésien aurait exigé à chaque fois qu'il passait par Paris des femmes pour lui tenir compagnie et que sur ce plan là, il était insatiable.
I. Z.
Marine et cie

n Les Français se sont fait une raison : leurs hommes et leurs femmes politiques ne sont ni nets ni honnêtes. Il n'est pas jusqu'à Fillon, un modèle de probité qui ne soit pas actuellement éclaboussé par les affaires. Quant à la passonaria de l'extrême droite, Marine Le Pen, on vient de lui sortir tous "les torchons sales" qu'elle cachait dans sa case.En plus d'un garde du corps qu'elle faisait payer par l'union européenne comme assistant parlementaire, voilà qu'une autre de ses pistonnés vient d'être débusquée par le fisc de l'UE en tant que personnel fictif du FN. Elle aurait touché 300 000 euros, soit en argent algérien 5,5 milliards de centimes.
I. Z.