Suspense : Le vert parris

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Résumé de la 5e partie n Irene possède un talent exceptionnel pour répondre aux polémiques macabres.


- Et comment va Constance ? s'enquit Irene.
- Bien, dit-il de son épouse en chassant d’une pichenette un grain de suie de son genou. Mieux qu’Ameia Pams, la pauvre femme. Chelsea a fait des gorges chaudes de la folie de son mari pour son nouveau modèle, mais Mrs Parris est une âme simple qui se préoccupe davantage du prix des œufs que de la faillite d'une réputation.
Quels autres membres de la famille habitent la maison ?
- L'habituelle kyrielle de rejetons, la plupart d'âge scolaire, à l'exception. de Lawrence.
-L'aîné ?
Mr Wilde hocha la tête, puis pencha sa tête coiffée d'un bonnet par la fenêtre du fiacre. Un tel accessoire d'habillement était plus adapté à un pareil comportement qu'un chapeau haut de forme, plus conventionne !.
- Nous approchons de Cheyne Place. Vous pourrez voir le jeune Lawrence vous-même.
Une fois que l'attelage se fut arrêté dans un dernier sursaut, Mr Wilde sauta à terre pour nous aider à descendre. Prendre la main, de cette créature me répugnait, mais ne pus m'y soustraire. Pas plus que je ne pus m’abstenir de murmurer mes remerciements. j’ignorais pourquoi j'aimais aussi peu Mr Wilde. Il n'y avait à cela pas plus de raison que lui de s'éprendre à ce point de moi. Peut-être qui mettait un point d'honneur à aimer ceux qui le détestaient. j’imagine qu'on pourrait considérer cela comme une sorte de charité chrétienne, mais dans le cas de Mr Wilde, je sentais que ses raisons étaient bien plus perverses.
Nous restâmes un moment sur les pavés à observer la maison. A la différence de bien des autres des demeures élégantes de lite Street, où même moi je savais que des artistes comme Whistler ou Sargent y avaient leurs ateliers, cette maison n'avait pas été repeinte de vives couleurs à la mode. Une patine de suie en couvrait la morne façade de briques et la porte était d'un noir sobre mais écaillé, comme pour un deuil de mauvais goût. Des draperies de damas voilaient les fenêtres, toutes dans de sinistres nuances de vert.
Pourquoi pensez-vous que. Mr Parris soit devenu aussi obsédé par son modèle ? demanda Irene au poète.
Elle était jeune et venait de l'extérieur de cette déprimante maison. Il l'a trouvée belle, sans aucun doute. Peut-être s'était-il fatigué de ses échecs et la vieillesse qui le gagnait et qu'en la peignant, c’est un avenir plus appétissant qu'il entrevoyait sur ses toiles.
Si vous n'avez pu pénétrer dans l'atelier, pourquoi êtes-vous convaincu qu'elle est morte ?
- Il est possible de voir une partie de la pièce par le, hum... trou de la serrure. Oui, miss Huxleigh, : même moi, j'ai été contraint de m'abaisser à un, espionnage aussi vulgaire. (Mr Wilde se tourna de nouveau vers Irene.) Parris a fait mettre une lourde serrure il y a des années. Il a toujours détesté être interrompu pendant son travail. Je ne peux que vous certifier ce que j'ai vu de mes propres yeux : la daine en question n'est pas seulement surnaturellement immobile : sa pâleur est au-delà de l'ordinaire pâleur que confère l'élégante poudre de riz. Ses lèvres sont bleues.
A suivre
Carole Nelson Douglas