Zimbabwe …Et la rue demande le départ de Mugabe

Des milliers de Zimbabwéens sont descendus ce samedi dans les rues d'Harare pour demander le départ du président Robert Mugabe.


Lire la suite...

Nombre de morts dans des actes terroristes : «L'Algérie a connu une baisse constante»

Rapport -  L'Indice du terrorisme mondial (GTI) 2016, élaboré par Institute for Economics and Peace (Institut pour l'économie et la paix, IEP) a classé l’Algérie à la 49e place sur...


Lire la suite...

Le ministre qatari des AE accuse : «Ryad fait au Liban la même chose qu'au Qatar»

Déclarations -  L'Arabie saoudite veut «soumettre» le Liban exactement comme elle tente de le faire avec le Qatar, a déclaré vendredi le ministre qatari des Affaires étrangères, cheikh Mohamed Abderrahmane...


Lire la suite...
012

Histoires étranges : Les morts nous parlent…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Résumé de la 15e partie -  Frank et sa famille continuent de recevoir d’étranges messages SMS parvenant de sa femme Sadie morte, pourtant. Elle a été enterrée avec son téléphone mobile.


Le 12 septembre 2008, un accident de train à San Fermando, en Californie, tua vingt-cinq personnes, dont Charles Peck, un homme de quarante-neuf ans. Il mourut à l’impact, mais son corps ne fut pas immédiatement retrouvé. Au cours des heures suivantes, les membres de sa famille reçurent trente-cinq appels de son téléphone portable. Personne n’entendait jamais rien à part de l’électricité statique mais pensant qu’il était encore vivant, à chaque fois que sa fiancée était appelée, elle lui criait des messages d’encouragement : «Accroche-toi bébé !». «On va te sortir de là !» «Tout va bien se passer !» etc… Quand ils essayaient de le joindre, ils tombaient immédiatement sur la messagerie vocale, comme si le téléphone était déjà en communication. Les autorités réussirent à tracer l’un de ces coups de téléphone, lequel les conduisit au premier wagon, où se trouvait le corps de Charles Peck. D’après les secouristes, aucun signe ne laissait à penser qu’il avait survécut après l’accident, même un court instant. Son téléphone continua à appeler ses proches pendant une heure, puis il s’arrêta définitivement. Certains argumentèrent que son portable avait eu une défaillance technique quelconque et qu’il avait composé des numéros de son carnet d’adresse au hasard, mais d’une étrange manière, seuls les membres de sa famille, son fils, son frère, sa sœur, sa belle-mère et sa fiancée avaient été appelés. De telles histoires de l’ «au delà» se trouvent dans plusieurs ouvrages où l’on témoigne que d’une étrange manière, les morts téléphoneraient parfois à leurs proches ou à des inconnus pour leur délivrer des messages. La plupart du temps, les messages se composent de paroles d’amour banales, d’assurance de bonheur posthume, de mots de réconfort ou d’avertissements puis la communication s’interrompt brutalement…
L. S.

Actualite

Culture

Concert de musique andalouse : A la mémoire de Cheikh Abdelkrim Dali

18 novembre 2017

Mélodies - Les associations culturelles de musique andalouse, El Djenadia de Boufarik et Les...

La politique

Le ministre qatari des AE accuse : «Ryad fait au Liban la même chose qu'au Qatar»

Le ministre qatari des AE accuse : «Ryad fait au Liban la même chose qu'au Qatar»

18 novembre 2017

Déclarations - L'Arabie saoudite veut «soumettre» le Liban exactement comme elle tente de le...

Sports

Après l’incident de la conférence de presse : Madjer-Djebbour, vers une réconciliation ?

Après l’incident de la conférence de presse : Madjer-Djebbour, vers une réconciliation ?

18 novembre 2017

Hypothèse - L’incident de la conférence de presse d’après-match Algérie-République centrafricaine...