Mali : Attaque sanglante contre un convoi de l'ONU

Agression -  Au moins trois Casques bleus de l'ONU au Mali ont été tués et cinq blessés "gravement" hier dans une attaque à l'engin explosif contre leur convoi dans le...


Lire la suite...

Agriculture : 600 000 postes d’emploi inoccupés  : Quand la terre manque de bras...

Hémorragie - Quelque 600 000 postes d’emploi se rapportant à l’agriculture sont encore inoccupés sur le territoire national faute de postulants.


Lire la suite...
012

Histoires étranges : Les morts nous parlent…

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Résumé de la 15e partie -  Frank et sa famille continuent de recevoir d’étranges messages SMS parvenant de sa femme Sadie morte, pourtant. Elle a été enterrée avec son téléphone mobile.


Le 12 septembre 2008, un accident de train à San Fermando, en Californie, tua vingt-cinq personnes, dont Charles Peck, un homme de quarante-neuf ans. Il mourut à l’impact, mais son corps ne fut pas immédiatement retrouvé. Au cours des heures suivantes, les membres de sa famille reçurent trente-cinq appels de son téléphone portable. Personne n’entendait jamais rien à part de l’électricité statique mais pensant qu’il était encore vivant, à chaque fois que sa fiancée était appelée, elle lui criait des messages d’encouragement : «Accroche-toi bébé !». «On va te sortir de là !» «Tout va bien se passer !» etc… Quand ils essayaient de le joindre, ils tombaient immédiatement sur la messagerie vocale, comme si le téléphone était déjà en communication. Les autorités réussirent à tracer l’un de ces coups de téléphone, lequel les conduisit au premier wagon, où se trouvait le corps de Charles Peck. D’après les secouristes, aucun signe ne laissait à penser qu’il avait survécut après l’accident, même un court instant. Son téléphone continua à appeler ses proches pendant une heure, puis il s’arrêta définitivement. Certains argumentèrent que son portable avait eu une défaillance technique quelconque et qu’il avait composé des numéros de son carnet d’adresse au hasard, mais d’une étrange manière, seuls les membres de sa famille, son fils, son frère, sa sœur, sa belle-mère et sa fiancée avaient été appelés. De telles histoires de l’ «au delà» se trouvent dans plusieurs ouvrages où l’on témoigne que d’une étrange manière, les morts téléphoneraient parfois à leurs proches ou à des inconnus pour leur délivrer des messages. La plupart du temps, les messages se composent de paroles d’amour banales, d’assurance de bonheur posthume, de mots de réconfort ou d’avertissements puis la communication s’interrompt brutalement…
L. S.

Actualite

Agriculture : 600 000 postes d’emploi inoccupés : Quand la terre manque de bras...

25 septembre 2017

Hémorragie - Quelque 600 000 postes d’em...

Culture

Histoire : Promouvoir les films sur les martyrs de la révolution

25 septembre 2017

Cinéma - Réaliser des films sur les martyrs de la Révolution libératrice est ''le...

La politique

Mali : Attaque sanglante contre un convoi de l'ONU

25 septembre 2017

Agression - Au moins trois Casques bleus de l'ONU au Mali ont été tués...

Sports

Alors que l’aventure continue pour l’USMA / Le MCA éliminé par l’arbitre et l’anti-jeu des Tunisiens

25 septembre 2017

Résultats - Les deux clubs algérois engagés en coupes africaines des...